ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «gsogou». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de «gsog»-«ou». 2

3.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

3.2.  L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION DE GSOOGU. 3

5.     Le graphe de GSOOGU. 3

6.     LA TRADUCTION DE GSOOGU. 3

6.1.  Calcul de la probabilité. 4

7.     CONCLUSION SUR GSOOGU. 4

7.1.  CONCLUSION SUR AYUBAA GSOOGU. 4

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 4

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «gsogou»

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D69-3

Juin 1968

ESP

AYUGAA

XOOGU AYUGAA. - Ce système résout chacun des problèmes supposés typiques

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU AYUGAA

XOOGU AYUGAA. - Ce système résout chacun des problèmes supposés typiques

 

D69-3

Juin 1968

ESP

XANMOO XOOGUU

La gamme des opérations peut être très complexe et les équipements de réparation se succèdent par séquences, le XANMOO XOOGUU planifiant leurs fonctions.

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU

Il est difficile de traduire correctement le mot XOOGU AYUBAA

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU

Le phonème XOOGU (le G se prononce comme un H aspiré) s'applique à tout un système technique que les ingénieurs terrestres, vos frères, ne connaissent pas encore mais qu'ils développeront forcément et mettront au point dans un futur plus ou moins proche.

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU

inaccessibilité s'il n'y avait pas notre système XOOGU AYUBAA .

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU

XOOGU AYUGAA. - Ce système résout chacun des problèmes supposés typiques

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU

ne peuvent être transportés au travers de canaux de la XOOGU sont réparés d'une autre manière

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU AYUBAA

Il est difficile de traduire correctement le mot XOOGU AYUBAA

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU AYUBAA

inaccessibilité s'il n'y avait pas notre système XOOGU AYUBAA .

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGU AYUGAA

XOOGU AYUGAA. - Ce système résout chacun des problèmes supposés typiques

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGUU

difficultés importantes au moment de concevoir un système de XOOGUU AYUBAA

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGUU

 IBOO ( centre coordinateur du Réseau XOOGUU )

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGUU

réparation se succèdent par séquences, le XANMOO XOOGUU planifiant leurs fonctions

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGUU AYUBAA

difficultés importantes au moment de concevoir un système de XOOGUU AYUBAA

D69-3

Juin 1968

ESP

XOOGUU-AYUBAA

XOOGUU-AYUBAA . Faisceaux de canalisations pourvus, aux points de convergence réticulaires, de modules de pompage.

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le phonème AYUBAA (réseau)  «gsog»-«ou» désigne un « réseau qui gère tous les cycles de réparation dans une structure fonctionnelle ». Ce système résout chacun des problèmes supposés typiques par des faisceaux de canalisations pourvus, aux points de convergence réticulaires, de modules de pompage. Il s'agit d'un RÉSEAU vasculaire compliqué plongé au sein d'une quelconque structure fonctionnelle. La gamme des opérations peut être très complexe et les équipements de réparation se succèdent par séquences, le XANMOO XOOGUU planifiant leurs fonctions. Ce réseau est réticulaire-radial (image 7c).

Vous pouvez l'assimiler à un graphe connexe, quelques-uns de ces sous-graphes sont arborescents. D'autre part, ses branches sont orientés seulement dans ces derniers et non dans les circuits ou mailles. Un centre expéditeur englobe les nouveaux composants, qui doivent remplacer ceux qui sont en panne, dans une masse gélatineuse cylindroïforme (NUUGII, image n7b).

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de «gsog»-«ou»

 

Nous avons les formes syntaxiques suivantes :

 

-          XOOGU

-          XOOGUU

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Il y a un son ambigu : « GS » ou « KS ».

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Par des comparaisons croisées avec des vocables :

 

-          conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-          dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-          dans des textes d’auteurs distincts.

 

Par contre, un même concept peut avoir une syntaxe « U » ou « UU », il faudra donc faire les transcriptions pour déterminer s’il y a un son long.

 

 

4.     LA TRANSCRIPTION DE GSOOGU

 

La syntaxe la plus simple est GSOOGU. Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(G) structure « a » [ (S) cyclicité « a » [ (OO) matière « a »  [(G) structure « a » (U) dépendance]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

G « a » U

[(G) structure « a » (U) dépendance]

Structure dépendante

OO « a » GU

[ (OO) matière « a »  [(G) structure « a » (U) dépendance]

Matérialise une structure dépendante

S « a » OOGU

[ (S) cyclicité « a » [ (OO) matière « a »  [(G) structure « a » (U) dépendance]

Le cycle matérialise une structure dépendante

G « a » SOOGU

(G) structure « a » [ (S) cyclicité « a » [ (OO) matière « a »  [(G) structure « a » (U) dépendance]

La structure cyclique matérialise une structure dépendante

 

Pour GSOOGU donc la transcription suivante :

 

-          La structure cyclique matérialise une structure dépendante

 

5.     Le graphe de GSOOGU

 

 

 

 

6.     LA TRADUCTION DE GSOOGU

 

Suivant le contexte :

 

-          La structure cyclique matérialise une structure dépendante

-          La structure cyclique matérialise une structure (fonctionnelle) dépendante

-          La structure a des cycles de réparation qui a une structure (fonctionnelle) dépendante

 

Autrement dit :

 

-          Organisation de cycles de réparation dans une structure fonctionnelle

 

 

6.1. Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^6 = 1 / (24 x 10^6) = 1 / 24 millions

 

7.      CONCLUSION SUR GSOOGU

 

La syntaxe signifiante est donc GSOOGU. Ce concept décrit « La structure cyclique matérialise une structure dépendante», c’est-à-dire l’« Organisation de cycles de réparation dans une structure fonctionnelle».

 

 

7.1.  CONCLUSION SUR AYUBAA GSOOGU

 

AYUBAA=le réseau d’interconnexions dynamiques

« Organisation de cycles de réparation dans une structure fonctionnelle».

 

 

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

http://www.denocla.com 01/09/2003.

 

© Denocla  août 08 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.