Analyse sémantique de vocable phonétique «si »-«si »-« a». 1

1.     Le contexte. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

4.     L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 1

5.     La transcription du vocable XIIXIA. 1

6.     Le graphe de XIIXIA. 2

7.     La traduction du vocable XIIXIA. 3

7.1.      Calcul de la probabilité. 3

8.     La traduction du vocable XIIXIA KEAIA. 3

9.     Conclusion sur XIIXIA KEAIA. 3

10.       L’analyse du vocable ODAXIXAA. 4

10.1.        Le contexte. 4

10.2.        La transcription de ODAAXIIXIA. 4

11.       Notes Bibliographiques. 4

 

Analyse sémantique de vocable phonétique «si »-«si »-« a»

 

1.         Le contexte

 

D41-12

1966

ESP

XIIXIA KEAIA

La XIIXIA KEAIA (prostitution)

 

D43

1966

ESP

EBAYAA

Il est difficile de traduire l'expression EBAYAA, nous avons choisi AIMER

 parce que ce verbe s'approche le plus du concept terrestre.

 Pour nous AIMER SEXUELLEMENT a un autre mot qui le différencie

 de l'autre: c'est XIIXIA.

 

 

D41-12

1966

ESP

XIIXIOUIA

chez le XIIXIOUIA

D41-12

1966

ESP

XIIXIOUIAA

livrés aux XIIXIOUIAA (femmes et hommes qui réglementaient ce trafic)

 

 

Voir aussi Vocables

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable peut-être «gsi »-« gsi »-« a», «csi »-«csi »-« a»  ou «si »-«si »-« a».   

Suivant les indications des Oummains le vocable XIIXIA désigne « AIMER SEXUELLEMENT » et XIIXIA « kéa »-« ia » désigne la «prostitution».

 

Nous avons le concept « kéa »-« ia » qui désigne un concept qui peut-être traduit par « L’abstraction d’une action ». Ce que nos amis Oummains ont traduit par des concepts proches de « l’art ».

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Nous avons une syntaxe qui paraît bien identifiée : « XIIXIA ».

 

4.     L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Le son ambigu, « x » est ambigu. Il peut-être identifié à « GS » ou « S » ou même à « CS ».

 

 

5.     La transcription du vocable XIIXIA

 

Pour la syntaxe maximale nous retiendrons : XIIXIA

 

Nous avons donc :

 

(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(II) limite  « a » [(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(I) identification  « a » (A) déplacement]

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

I « a » A

[(I) identification  « a » (A) déplacement]

Identifie un déplacement

S « a » IA

[(S) cyclicité « a » [(I) identification  « a » (A) déplacement]

Le cycle identifie un déplacement

G « a » SIA

[(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(I) identification  « a » (A) déplacement]

La structure cyclique identifie un déplacement

II « a » GSIA

[(II) limite  « a » [(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(I) identification  « a » (A) déplacement]

Délimite la structure cyclique qui identifie un déplacement

S « a » IIGSIA

(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(II) limite  « a » [(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(I) identification  « a » (A) déplacement]

Le cycle délimite la structure cyclique qui identifie un déplacement

G « a » SIIGSIA

(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(II) limite  « a » [(G) structure « a » [(S) cyclicité « a » [(I) identification  « a » (A) déplacement]

La structure du cycle délimite la structure cyclique qui identifie un déplacement

 

Une transcription est donc :

 

-          La structure du cycle délimite la structure cyclique qui identifie un déplacement.

 

 

6.     Le graphe de XIIXIA

 

 

 

 

7.     La traduction du vocable XIIXIA

 

Dans le contexte du concept de « prostitution » l’on peut envisager :

 

-          La structure du cycle délimite la (structure cyclique qui identifie un déplacement).

-          Le cycle orgasmique délimite le cycle de l’accouplement.

 

8.        Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^6 = 1 / (24 x 10^6) = 1 / 24 millions

 

9.     La traduction du vocable XIIXIA KEAIA

 

La syntaxe minimale est suffisante pour décrire le concept.

Je retiendrais donc pour syntaxe signifiante XIIXIA KEAIA que nous pouvons traduire par :

 

-          L’abstraction de l’action de l’accouplement

 

 

10. Conclusion sur XIIXIA KEAIA

 

La syntaxe signifiante XIIXIA KEAIA est transcrite par « Le cycle orgasmique délimite le cycle de l’accouplement » ce que l’on peut traduire par « L’abstraction de l’action de l’accouplement ». Et par simplification, comme l’on fait les Oummains par « ‘art’ de l’accouplement », c’est-à-dire « prostitution ».

 

11. L’analyse du vocable ODAXIXAA

 

12.    Le contexte

 

D41-12

1966

ESP

ODAXIXAA

passage par l'ODAXIXAA (appelé par vous

"trompe de Fallope")

 

Le vocable peut être une distorsion syntaxique de ODAAXIXAA ou de ODAAXIIXIA.

 

13.    La transcription de ODAAXIIXIA

 

-          (O) = entité

-          (DAA) = forme dynamique=liquide

 

ODAA= l’entité a un liquide

 

-          (XIIXIA) = Accouplement

 

Soit en résumé pour la distorsion possible ODAAXIIXIA:

 

-          l’entité a un liquide pour l’accouplement

 

Dans ce cas précis :

 

La trompe de Fallope (proprement dite) a un liquide pour l’accouplement

 

14. Notes Bibliographiques

 

La majorité des  sources des documents Oummains proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/.

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  octobre 06– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.