ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «sa» « nem»-«o»-long. 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE «sa» « nem»-«o»-long. 4

2.1.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de «ailli» «ou»-long. 4

2.2.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 4

2.3.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 4

3.     LA TRANSCRIPTION DE SAN. 5

4.     La traduction du vocable SAN. 5

5.     La traduction du vocable SAN ELOO. 5

6.     La traduction du vocable SAN ELOOWA. 5

7.     LA TRANSCRIPTION DE SANMOO. 5

8.     LA TRADUCTION DE SANMOO. 6

8.1.      Le graphe de SANMOO. 6

8.2.      Calcul de la probabilité. 6

9.     LA TRADUCTION DE SANMOO AYUBAA. 6

10.       LA TRANSCRIPTION DE SANIBOOA. 7

11.       LA TRADUCTION DE SANIBOOA. 7

12.       LA TRADUCTION DE OBXANWAII 7

13.       LA TRADUCTION DE UAMIISANMOO. 7

14.       LA TRADUCTION DE SANMOO UULAYA. 7

15.       LA TRADUCTION DE SANMOO XOOGUU. 7

16.       LA TRADUCTION DE SANWAABUUASII BEEO AO. 8

17.       LA TRADUCTION DE DIIO. 8

18.       NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 8

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «sa» « nem»-«o»-long

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D71

??/??/1967

ESP

OBXANWAII

nécessaire pour accumuler les milliers de

 trillions de chiffres qu'elles exigeaient, des

 millions de OBXANWAII (on peut traduire

par "ROUTINES") et DONNÉES NUMÉRIQUES

 d'un programme de CALCUL.

NR-20

17/01/2004

FR

SANMOO

L'analyse des données au moment de la

survenue de ce phénomène permet d'affiner les

paramètres du modèle mathématique que nous

 allons injecter dans le SANMOO (ordinateur)

de chaque OAWOOLEA OUEWA OEM

(vaisseau spatial) destiné à voyager au

travers des conditions isodynamiques relatives

 au prochain plissement.

NR-13

14/04/2003

FR

SANMOO AAYOUBA

Cela serait d'ailleurs impossible car chaque

 personne de ce réseau social est

nécessairement en interaction avec le réseau

 d'ordinateurs SANMOO AAYOUBA qui surveille

 toute notre planète. 

D 541

10/04/1987

ESP

SANMOO AAYUBA

Notre SANMOO AAYUBA (réseau d’ordinateurs)

 envoie ainsi à l’UULODASAABI (terminal de

visualisation tridimensionnelle) une image

NR-18

19/12/2003

FR

SANMOO AYOUBAA

Ces données sont strictement privées et le

SANMOO AYOUBAA (réseau informatique global)

n'en a connaissance qu'au travers d'une

diffusion régulière et anonyme à des fins

purement

statistiques.

D41-13

1966

ESP

SANMOO AYUBAA

 le SANMOO AYUBAA (réseau d'ordinateurs)

D104-1

12/02/73

ESP

SANMOOAIUBAA

avec la signature pour insertion dans les

mémoires

 du Sanmooaiubaa (complexe de calculateurs

 et de processeurs d'information installés sur

 notre astre froid)

D102-3

11/12/72

ESP

SANMOOAIUVAA

et font connaissance du ministre représentant

l'UMMOAELEWEE, lequel porte un équipement

 terminal réduit du SANMOOAIUVAA.

D 99

12/05/1971

ESP

SANMOOE AIUVAA

C'est notre Réseau SANMOOE AIUVAA

(complexe d'ordinateurs qui régit en partie

 le développement d'UMMO)

D41-4

1966

ESP

UAMIIXANMOO

nous appelons UAMIIXANMOO (CUISINES

AUTOMATIQUES PROGRAMMÉES PAR

 MÉMOIRE DE TITANE).

D41-4

1966

ESP

UAMMIXANMOO

en train de manipuler son UAMMIXANMOO

D71

??/??/1967

ESP

XAN ELOO

Par exemple, quand se pose un problème

de géométrie analytique, les XAN ELOO

(organes ou unités de sortie) procurent

D65

1967

ESP

XAN ELOOWA

identique à celui du transfert sur l'écran

XAN ELOOWA (s9) qu'utilise l'opérateur

D65

1967

ESP

XAN ELOOWA

l'image obtenue vers l'écran XAN ELOOWA

 (s9)  qui permet à l'opérateur de l'observer

D65

1967

ESP

XAN ELOOWA

XAN ELOOWA :Sur cet écran l'image

reste visible (exactement identique en

dimensions, relief, contraste, gamme

chromatique et mise au point)

D65

1967

ESP

XANIBOA

(XANIBOA ecrit a la main dans le dessin S65-7)

D65

1967

ESP

XANIBOOA

(XANIBOOA ecrit a la main a le dessin

D65-6, et traduit: Générateur Haute Fréquence)

D65

1967

ESP

XANIBOOA

Les éléments XANIBOOA (pourrait être

 traduit par radiateur d'ULTRA FRÉQUENCE

D65

1967

ESP

XANIBOOA

XANIBOOA: Radiateur D'ULTRA FRÉQUENCE

 qui en chauffant les diverses zones du gaz,

 en forme les éléments optiques

D65

1967

ESP

XANIBOOA

Alimente respectivement les XANIBOOA de (s1)

  et de (s5)

D65

1967

ESP

XANIBOOA

Par exemple les XANIBOOA (s2)  n'ont

 qu'une faible ressemblance avec le dessin

D33-3

1966

ESP

XANMMO

le réseau XANMMO ISOO AYUBAA

(120 ordinateurs ou calculatrices

automatiques) qui régule la structure

socioculturelle d'UMMO.)

NR-6

20/05/1905

ESP

XANMMO AYOUBAA

Il fit une critique sévère de notre court

récit concernant notre système économique

sur UMMO en disant que ce que nous

appelions  XANMMO AYOUBAA était un

 projet fantastique issu d'une nouvelle

de "Science Fiction".

D71

??/??/1967

ESP

XANMMO BAA

Il n'est pas possible de faire un résumé

succinct des caractéristiques physiques

de nos "XANMMO BAA"(on pourrait

traduire par ordinateur).

D71

??/??/1967

ESP

XANMMO BAA

Au point de vue fonctionnel, nos XANMMO

BAA sont simultanément numériques et

analogiques.

D41-16

1966

ESP

XANMMOO

dans une gigantesque mémoire centrale

 connectée à tout le réseau XANMMOO

AYUBAA

D41-16

1966

ESP

XANMMOO AYUBAA

dans une gigantesque mémoire centrale

connectée à tout le réseau XANMMOO AYUBAA

D47-3

1966

ESP

XANMO

avec l'aide du conseil que leur prête notre

 réseau de XANMO AYUBAA (ORDINATEURS

OU CERVEAUX NUCLÉAIRES)

D68

27/06/1967

ESP

XANMO

Ces faits statistiques sont recueillis par

le XANMO AYUBAA,

D68

04/07/1967

ESP

XANMO

doit se faire conseiller au moyen du XANMO

 AYUBAA et par les conseils des spécialistes

D47-3

1966

ESP

XANMO AYUBAA

avec l'aide du conseil que leur prête notre

 réseau de XANMO AYUBAA (ORDINATEURS

 OU CERVEAUX NUCLÉAIRES)

D68

27/06/1967

ESP

XANMO AYUBAA

Ces faits statistiques sont recueillis par le

 XANMO AYUBAA,

D68

04/07/1967

ESP

XANMO AYUBAA

doit se faire conseiller au moyen du XANMO

 AYUBAA et par les conseils des spécialistes

D69-3

Juin 1968

ESP

XANMOAYUBAA

auquel cas la XANMOAYUBAA annule la

charge superficielle perturbatrice

D57-1

23/01/1967

ESP

XANMODAIUVAA

Deux ans (Années terrestres) avant le 28

 mars 1950, notre Centrale de

XANMODAIUVAA de la région de

UIIOGAA IXIOGAA , capta une émission

radioélectrique

NR-1

07/01/1986

ESP

XANMOO

Nous avons pu vérifier au travers de nos

 XANMOO AYUBAA (réseau d’ordinateurs)

que les générations actuelles se sont

développées à l’échelle des précédentes

 de trois pour un 

NR-18

19/12/2003

FR

XANMOO

Le XANMOO qui surveille en permanence

 les paramètres biologiques des deux

OEMII détermine l'instant précis où une

 paix profonde envahit l'OMGEEYIE,

D69-3

Juin 1968

ESP

XANMOO XOOGUU

réparation se succèdent par séquences,

le XANMOO XOOGUU planifiant leurs fonctions

D102-3

11/12/72

ESP

XANMOOAIUBAA

Un capteur connecté par ondes

 gravitationnelles au XANMOOAIUBAA

enregistre le moment de l'éjaculation

D65

1967

ESP

XANMOULAYA

De manière que l'opérateur puisse donner

 des instructions au XANMOULAYA

(ordinateurs nucléaires)

D65

1967

ESP

XANMOUULAYA

un minuscule ordinateur ou XANMOUULAYA

 pourvu d'une MÉMOIRE de TITANE

D65

1967

ESP

XANMOUULAYA

XANMOUULAYA - Petit ordinateur nucléaire :

 le véritable cerveau de l'appareil.

D65

1967

ESP

XANMOUULAYA

dans un temps calculé par l'ordinateur

XANMOUULAYA

D41-16

1966

ESP

XANWAABUASII

la XANWAABUASII BEEO AAO.

D71

??/??/1967

ESP

XANWAABUASII

Voyons maintenant d'une manière

élémentaire la base technique de nos

 XANWAABUASII (mémoires de données

 en TITANE).

D41-16

1966

ESP

XANWAABUASII BEEO AAO

la XANWAABUASII BEEO AAO.

D71

??/??/1967

ESP

XANWAABUASII DIIO

LA STRUCTURE BASIQUE DES

XANWAABUASII DIIO (MÉMOIRES

DE TITANE)

D41-16

1966

ESP

XANWAABUUASII

notre identité est intégrée dans la

gigantesque XANWAABUUASII BEEO AO

D71

??/??/1967

ESP

XANWAABUUASII

Les unités IYOAEE BOO et les

XANWAABUUASII (mémoires de TITANE)

 peuvent par contre opérer en base réelle

 d'UMMO (c'est-à-dire 12) comme nous

allons le voir.

D41-16

1966

ESP

XANWAABUUASII

les unités de mémoire XANWAABUUASII

D41-16

1966

ESP

XANWAABUUASII BEEO AO

notre identité est intégrée dans la

gigantesque XANWAABUUASII BEEO AO

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE «sa» « nem»-«o»-long

 

Il s’agit du concept de «d’ordinateur».

 

Le concept de « réseau » est bien identifié par AYUU et AYUUBAA.

 

Le concept de « réseau d’ordinateur» est un concept où  la dépendance entre les éléments du réseau n’est pas « permanente », « vitale ». Les éléments du réseau sont liés ponctuellement : AYU.

 

2.1. L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de «ailli» «ou»-long

 

Pour concept de «réseau d’ordinateur» nous avons les formes syntaxiques suivantes :

 

-          SANMOO AYUBAA

-          XANMOO AYUBAA

-          XANMODAIUVA

-          SANMOOAIUBAA

 

-          Le segment phonétique «sa» « nem»-«o»-long  présente aussi plusieurs formes syntaxiques :

 

-          SANMOO

-          XANMOO

-          XANMOD

 

Le segment XANMOD est une erreur mécanographique, pour XANMOO.

Compte tenu des documents français récents, je privilégie la syntaxe SAN.

Voir aussi OOAYE

Voir aussi ELOO

 

 

2.2. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Le son « X » ou « S » est ambigu pour les syntaxes SANMOO et XANMOO. Il faudra donc faire les transcriptions pour déterminer la syntaxe signifiante.

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

2.3. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Par des comparaisons croisées avec des vocables :

 

-          conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-          dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-          dans des textes d’auteurs distincts.

 

Le son long « o » est bien identifié.

 

 

3.     LA TRANSCRIPTION DE SAN

 

Compte tenu des documents français récents, je privilégie la syntaxe SAN.

Voir aussi OOAYE

Voir aussi ELOO

 

Rappel du tableau concepts/application du concept primaire

Suivant la méthode nous avons la construction conceptuelle :

 

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » (N) flux]

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

A « a » N

[(A) déplacement « a » (N) flux]

Le déplacement a un flux

S « a » AN

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » (N) flux]

Le cycle a un déplacement qui a un flux

 

La transcription de SAN est donc :

 

-          Le cycle a un déplacement qui a un flux

 

 

4.     La traduction du vocable SAN

 

-          Le cycle a un déplacement qui a un flux

-          L’onde a un flux

 

 

5.     La traduction du vocable SAN ELOO

 

Voir ELOO

 

6.     La traduction du vocable SAN ELOOWA

 

 

Voir ELOO

 

7.     LA TRANSCRIPTION DE SANMOO

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(N) flux « a » [(M) assemblage « a » (OO) entité permanente]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

M “a” OO

 

(M) assemblage « a » (OO) entité permanente]

Assemblage matériel

 

SAN « a » MOO

 

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(N) flux « a » [(M) assemblage « a » (OO) entité permanente]

Le cycle a un déplacement qui a un flux et une matérialité

 

Pour SANMOO donc la transcription suivante :

 

-          Le cycle a un déplacement qui a un flux et une matérialité

 

 

8.     LA TRADUCTION DE SANMOO

 

-          Le cycle a un déplacement qui a un flux et une matérialité

-          L’onde a un flux et une matérialité

 

Autrement dit dans le contexte :

 

-          Matérialisation du flux de fréquences

-          « processeur » [caractérisé par le flux de sa fréquence]

 

8.1. Le graphe de SANMOO

 

 

 

 

8.2. Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^6 = 1 / (24 x 10^6) = 1 / 24 millions

 

9.     LA TRADUCTION DE SANMOO AYUBAA

 

Voir aussi AYUBAA :

 

Le « processeur » a une «Cinématique d’un ensemble qui a des interconnexions dynamiques »

 

Autrement dit :

 

Le « processeur » a  un « Réseau ou graphe» (dynamique).

 

10. LA TRANSCRIPTION DE SANIBOOA

 

« Générateur Haute Fréquence ». Voir aussi IBOO

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(N) flux « a » [(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » (OO) entité permanente  « a » (A) déplacement]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

IBOO “a” A

 

[(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » (OO) entité permanente  « a » (A) déplacement]

Le point matériel a un déplacement

 

SAN « a » IBOOA

 

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(N) flux « a » [(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » (OO) entité permanente  « a » (A) déplacement]

L’onde a un flux de points matériels qui ont un déplacement

 

 

11. LA TRADUCTION DE SANIBOOA

 

 

-          L’onde a un flux de points matériels qui ont un déplacement

-          L’onde a un flux de « particules »

 

 

12. LA TRADUCTION DE OBXANWAII

 

« OBXANWAII (on peut traduire par "ROUTINES")

 

-          l’entité a une interconnexion d’ondes qui génèrent un déplacement délimité

-          l’entité a une interconnexion d’ondes qui génèrent (une action délimité)

 

Suivant le contexte la « génération d’une action délimité » désigne probablement ‘la production d’une action d’une routine’. D’où :

 

-          l’entité a une interconnexion d’ondes qui a des « routines »

 

 

13. LA TRADUCTION DE UAMIISANMOO

 

Voir UAMIIXANMOO

 

 

14. LA TRADUCTION DE SANMOO UULAYA

 

Voir UULAYA

 

 

15. LA TRADUCTION DE SANMOO XOOGUU

 

Voir XOOGU

 

 

16. LA TRADUCTION DE SANWAABUUASII BEEO AO

 

D71

??/??/1967

ESP

XANWAABUASII

Voyons maintenant d'une manière

élémentaire la base technique de nos

 XANWAABUASII (mémoires de données

 en TITANE).

 

XANWAABUASII BEEO AO :

 

L’onde a un flux génération dynamique d’interconnexions de (fonctions périodiques délimitées [dans les couches électroniques du Titane]).

Autrement dit : L’onde a un flux qui interfère avec les couches électroniques du Titane

 

L’interconnexion a modèle qui a une entité.

Autrement dit : L’interférence suit un modèle [par exemple : les niveaux énergétiques, les effets de résonances gravitationnelles corticales]

 

Le déplacement a une entité.

Autrement dit : L’interférence produit mouvement dans la structure du Titane

 

 

17. LA TRADUCTION DE DIIO

 

 

D41-11

1966

ESP

DIIO

stocke au moyen d'une unité statique de DIIO (Titane)

D66

1967

ESP

DIIO

 les différents sons et l'information codée à petits cristaux de DIIO (TITANE)

D71

??/??/1967

ESP

DIIO

mais dans l'atome de DII0 (titane), comme dans d'autres éléments chimiques, les électrons peuvent passer par différents états en émettant divers types d'IBOAAYA ODU (PHOTONS ou "QUANTUMS ") de diverses fréquences.

D71

??/??/1967

ESP

DIIO

LA STRUCTURE BASIQUE DES XANWAABUASII DIIO (MÉMOIRES DE TITANE)

D71

??/??/1967

ESP

DIIO

Ainsi, si nous réussissons à altérer à volonté l'état quantique de cette écorce électronique du DIIO (titane), nous pouvons le convertir en porteur, stockeur ou accumulateur d'un message élémentaire, d'un NOMBRE.

 

 

DIIO : la forme délimite l’entité

 

A priori, suivant la caractéristique fonctionnelle de l’usage de l’atome de titane  : la forme (l'état quantique ) délimite l’entité (l’écorce électronique)

 

 

18. NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/ Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  août 08 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.