1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «woime». 1

1.1.      PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

1.2.      L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE WAAM. 1

1.3.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de WAAM. 1

1.3.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 3

1.4.      LA TRANSCRIPTION DE WAAM. 3

1.4.1.      LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION. 3

1.5.      LA TRADUCTION DE WAAM. 4

2.     LA TRADUCTION DE WAAM WAAM. 4

2.1.      Calcul de la probabilité. 4

3.     CONCLUSIONS. 4

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 4

 

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «woime»

 

1.        PRESENTATION DU CONTEXTE

 

Voir Vocables

 

 

2.        L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE WAAM

 

Voir la « Partie introductive : une hypothèse sur la Genèse de L’Univers »

 

-          le WAAM désigne notre « cosmos »,

-          le UUWAAM désigne notre « anti-cosmos »

-          le WAAM-WAAM désigne le « pluri-cosmos » constitué de toutes les paires de cosmos.

-          Le WAAM-U désigne le « cosmos des ‘Esprits Individuels’ »

-          Le WAAM-UU ( ou BB-global ) désigne le « cosmos des ‘Esprits Collectifs’ et modélisateur des cosmos»

 

 

3.        L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de WAAM

 

D59-2

06/05/1967

ESP

UAM

NON, ABSOLUMENT PAS: Notre image du UAM

 (COSMOS) c'est-à-dire de l'ESPACE

 

 

D105-2

12/07/72

ESP

UAMM

Il est possible, en utilisant des moyens techniques, de passer

d'un UAMM à un autre UAMM. Et de fait nous-mêmes le faisons

 dans nos voyages.

 

D105-2

12/07/72

ESP

UUAMM

nous, nous savons qu'il existe un UUAMM

(inaccessible par des moyens techniques)

 dans lequel un hypothétique OEMII qui pourrait

se déplacer en son sein (hypothèse complètement absurde)

D105-2

12/07/72

ESP

UUAMMM

Dans le UUAMMM que nous mentionnons,

vous pouvez considérer que la VITESSE DE LA LUMIÈRE,

 mesurée en son sein, est INFINIE.

D 33-1

18/03/1966

ESP

UWAMM

notons l'hypothèse du WAAMWAAM (PLURICOSMOS),

 c'est parce que nous observons que dans notre

UNIVERS et dans le UWAMM

(COSMOS complémentaire de charge électrique inverse)

, il y a un nombre très réduit de possibilités

d'existence EAAIODI GOO (ONTOLOGIQUES).

D 792-1

 janvier 1988

ESP

WAMM (OU)

La perturbation provoquée dans B.B. se traduit

par un effet frontière, WAMM (OU) élimine ainsi

le responsable de la perturbation.

D357-1

12/03/1987

ESP

WAM-WAAM

Cela n'a pas de sens de parler de "CENTRE"

dans le WAM-WAAM.

 

 

D58-3

17/04/1967

ESP

WUAM

LES BASES BIOGÉNÉTIQUES DU WUAM (COSMOS)

D 731

20/03/1987

ESP

WWAM TOA

Mais, nous, bien que nous ne les appelions pas de la même manière, nous savons qu'ils atteignent une valeur transcendante dans le WWAM TOA (Histoire de la Cosmologie).

 

NR-20

17/01/2004

FR

OOLGA WOU-OUA WAAM

Il s'agit de bien comprendre que ce terme

 n'est pas utilisé par nous de façon courante,

 hormis par nos spécialistes en OOLGA

WOU-OUA WAAM (cosmophysique théorique),

 comparables à vos astrophysiciens terrestres.

NR-13

14/04/2003

FR

OUWAAM

 à cause des mauvaises conditions isodynamiques

 de l'espace dont les plissements,

engendrés par notre OUWAAM, permettent

d'effectuer nos voyages avec des durées

 de parcours acceptables.

 

D62

4-5-6 1967

ESP

UAAM

l'existence d'autres civilisations sur des astres

du UAAM (UNIVERS)

D105-1

12/07/72

ESP

UAAMM

Selon ce concept, la fin du UAAMM (cosmos)

 ne serait pas comme le présument quelques

 cosmologues humains de la Terre, "

un terrible océan de radiations thermiques",

mais plutôt un univers déconcertant dans lequel

 seulement le TEMPS, comme dimension,

aurait sa demeure,

 

D105-2

12/07/72

ESP

UAAMM-UAAMM

Qu'en est-il du réseau d'IBOZOO UU qui

composerait le UAAMM-UAAMM ?

D105-2

12/07/72

ESP

UAAM-UAAM

Nous vous avons indiqué dans d'autres

documents l'existence de ce que nous

appelons PLURIUNIVERS (UAAM-UAAM).

D105-2

12/07/72

ESP

UAMM-UAAMM

photographique (pardonnez-nous, hommes

de la Terre, la simplicité de l'exemple), ainsi

un observateur idéal pourrait-il contempler

le UAMM-UAAMM.

D105-2

12/07/72

ESP

UUAAM

Nous vous l'indiquions quelques paragraphes

 auparavant, un tel UUAAM est transcendant

 pour nous les humains.

D63

25/07/1967

ESP

UUWAAM

courbures de l'espace tridimensionnel qui sont

provoquées par le UUWAAM

 (COSMOS JUMEAU)

 

D41-15

1966

ESP

UWAAM

nos deux cosmos jumeaux, WAAM ( le nôtre)

 et l'UWAAM (nôtre jumeau)

D105-2

12/07/72

ESP

UWAAMM

Et cependant (contradiction insurmontable

avec les bases logiques binaires ) il existe un

UWAAMM dans lequel la vitesse de la lumière,

 en l'absence de perturbation de masse,

 sera infinie.

 

D 792-1

 janvier 1988

ESP

WAAM

Ceux-ci peuvent provoquer des plis dans l'environnement

spatio-temporel de l'Univers, ou transférer masse et énergie

 et aussi l'information à travers les

XOOIDI WAAM (frontières).

 

 

D 731

20/03/1987

ESP

WAAM  (U)

Tout ce macro-organisme possède une âme : LE WAAM  U dont les psychés individuelles finissent par moduler la structure du WAAM  OU

D357-2

12/03/1987

ESP

WAAM (OU)

WAAM (OU) est le patron (Ndt: modèle) du WAAM-WAAM

 

D79

17/11/1969

ESP

WAAMWAAM

Nous vous avons dit que AIIOODI est l'Entité qui ne

nous transcende pas puisqu'il est extorqué,

 fractionné en multiples formes (WAAMWAAM).

D79

17/11/1969

ESP

WAAM-WAAM

Pour WOA le pluri-cosmos (WAAM-WAAM)

 n'aura donc pas de sens

 

D41-15

1966

ESP

WAANWAAM

il est beaucoup plus difficile d'imaginer le

WAANWAAM car les paires de cosmos sont

submergées dans le NÉANT.

D 731

20/03/1987

ESP

WAA-WAAM

le service du WAA-WAAM.

D357-2

12/03/1987

ESP

WWAAMM

: L'OEMII capte des patrons d'énergie correspondant à QUELQUE-CHOSE du WWAAMM

 

Les syntaxes sont nombreuses, par recoupement l’on retiendra pour syntaxe signifiante « WAAM ».

 

4.                 L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Les ambiguités phonétiques « ua » ou « wa » seront vérifiée par la transcription.

 

Voir le tableau phonétique

 

5.        LA TRANSCRIPTION DE WAAM

 

6.                 LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION

 

Nous avons donc :

 

(W) génération « a » [ (AA) déplacement permanent « a » (M) Jointure ]

 

voir règle de Sémantique

 

Nous avons donc « une jointure » de (W) et de (AA), c’est-à-dire une génération dynamique et simultanée.

 

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

AA “a” M

 

 [ (AA) déplacement permanent « a » (M) Jointure ]

déplacement permanent jointe

 

 

W “a” AAM

 

(W) génération « a » [ (AA) déplacement permanent « a » (M) Jointure ]

 

 génération et dynamique jointes

 

 

Pour WAAM donc la transcription suivante :

 

-          génération et dynamique jointes

 

 

7.        LA TRADUCTION DE WAAM

 

-          génération et dynamique jointes

-          génération et dynamique simultanées

 

Autrement dit :

 

-          issu du Big Bang

 

Donc : cosmos

 

8.     LA TRADUCTION DE WAAM WAAM

 

Voir règle de Sémantique

 

Multiplicité de cosmos ; cosmos multiples.

 

 

9.        Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^4 = 1 / (83520) = 0,000001…

 

10. CONCLUSIONS

 

Le WAAM-UU qui est un WAAM qui exerce une dépendance en continu, car il pilote tous les cosmos par les modèles.

Le WAAM-U qui est un WAAM qui exerce une dépendance de manière ponctuelle, car les BUAWA sont en connexion ponctuelle avec les individus.

 

Et au contraire :

 

Le UUWAAM  qui est le cosmos dont notre WAAM est en dépendance (comme UUYIE la « fille » est [dépendance « a » féminin » ou UUWUUA la « Logique » est [dépendance « a » mathématiques]).

 

En résumé nous pouvons représenter la relation sémantique par :

UUWAAM -> WAAM <- (WAAM-UU  et WAAM-U)

 

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des  sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  octobre 06 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.