ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ouriéwo» «ouiésa». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

1.1.      Autres vocables proches dans d’autres contextes. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

3.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

3.2.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION DE URIEWOO. 2

5.     LA TRADUCTION DE URIEWOO. 3

6.     LA TRANSCRIPTION DE UYIEXAA. 3

7.     LA TRADUCTION DE UYIEXAA. 4

8.     LA TRADUCTION DE URIEWOO UYIEXAA. 4

8.1.      Calcul de la probabilité. 4

9.     CONCLUSION. 5

10.       NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 5

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ouriéwo» «ouiésa»

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D33-3 :
 « Ce que vous ignorez en plus c'est que cette protection atmosphérique a été plus faible dans les premiers stades de la Terre. Et ce qui est plus grave : précisément pendant le Permien et pendant le Pléistocène (cette dernière est l'époque de l'apparition de l'Homo sapiens pendant laquelle votre système solaire a subi une intense activité de radiations cosmiques, provenant du centre de notre galaxie). Notre planète a aussi subi d'intenses radiations, comme le prouvent les traces URIEWOO UYIEXAA dans quelques roches (minerais d'oxyde de césium). Cette technique qui nous permet de déterminer la densité de radiations cosmiques à des époques antérieures, n'est pas connue par vous.

Donc : le plus probable que c'est que ces mutations se réalisent précisément sur les structures chromosomiques des êtres humains, en coïncidant avec cette énorme augmentation de l'activité radio cosmique. »

 

1.1.  Autres vocables proches dans d’autres contextes

 

D 41-9 | T8-48 et 51

« Dans un prochain rapport nous nous étendrons sur nos pratiques sexuelles, notre morale sexuelle et le contrôle de l'ovulation ou URAIWO KEAIA équivalent pour vous au contrôle des naissances. »

D 41-13 | T8-64/68

« Le second but est l'IWO (PROCRÉATION). Pour les URAAIWOO (Spécialistes en OVULATION) »

 

D 41 :

« Quelques URAA (chroniques de l'époque) relatent des scènes épouvantables de ces XII (jours). »

« Auparavant, et sans preuve officielle, furent enregistrées dans les URAA (chroniques officieuses) jusqu'à environ 4230 contacts de ce genre. »

 

D58-2

########

ESP

IXOOURAA

Seulement parce qu'un (noyau) d'Hélium agit

sur l'IXOOURAA (ADN) et altère la position

d'une molécule de thymine ou de guanine ?

D58-2

########

ESP

IXOUURAA

IXOUURAA - Acide désoxyribonucléique (ADN)

D58-2

########

ESP

IXOUURAA

L' IXOUURAA (ADN) présente une structure

spatiale de forme hélicoïdale ( DOUBLE HÉLICE).

D69-3

Juin 1968

ESP

NOURAXAA

Réseau très dense appelé NOURAXAA.

D58-2

########

ESP

UOUOURAA

Premièrement il faut distinguer deux types

 de chaînes (UOUOURAA) ribonucléique:

D41-12

1966

ESP

URAA

URAA (chroniques de l'époque) relatent des

scènes épouvantables de ces Xii (jours)

D41-16

1966

ESP

URAA

dans les URAA (chroniques officieuses) jusqu'à

 environ 4230 contacts de ce genre

D41-13

1966

ESP

URAAIWOO

les URAAIWOO (Spécialistes en OVULATION)

d'UMMO

D41-9

1966

ESP

URAIWO

le contrôle de l'ovulation ou URAIWO KEAIA

D41-9

1966

ESP

URAIWO KEAIA

le contrôle de l'ovulation ou URAIWO KEAIA

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Nous avons pour le vocable phonétique «ouriéwo» qui est clairement différent de « oura »-« iwo », et caractérisent donc deux concepts bien distincts.

 

Le vocable phonétique «ouriéwo» décrit un phénomène physique inconnu en 1966 et du aux radiations solaires sur l'oxyde de césium.

 

« Notre planète a aussi subi d'intenses radiations, comme le prouvent les traces URIEWOO UYIEXAA dans quelques roches (minerais d'oxyde de césium). Cette technique qui nous permet de déterminer la densité de radiations cosmiques à des époques antérieures, n'est pas connue par vous. »

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Pour le concept il n’y a qu’une seule syntaxe connue URIEWOO UYIEXAA.

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Il y a peut être un son ambigu, le son «ié» de la syntaxe UYIEXAA  qui peut être noté « YE », « IE » ou « YIE ».

Le « X » peut exprimer un son «gs» ou «s ».

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Les sons longs « o » et « a » peuvent être court.

 

 

4.     LA TRANSCRIPTION DE URIEWOO

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

 [(U) dépendance « a » [(R) réplication « a » [(I) identification « a » [(E) concept « a » [(W) génération « a » (OO) matière]

 

D’où le tableau de transcription:

 

Relations entres les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

W « a » OO

[(W) génération « a » (OO) matière]

Génération matérielle

E « a » WOO

 [(E) concept « a » [(W) génération « a » (OO) matière]

Concept de la génération matérielle

I « a » EWOO

[(I) identification « a » [(E) concept « a » [(W) génération « a » (OO) matière]

Identifie le concept de la génération matérielle

R « a » IEWOO

[(R) réplication « a » [(I) identification « a » [(E) concept « a » [(W) génération « a » (OO) matière]

La réplication identifie le concept de la génération matérielle

U « a » RIEWOO

[(U) dépendance « a » [(R) réplication « a » [(I) identification « a » [(E) concept « a » [(W) génération « a » (OO) matière]

Dépend de la réplication qui identifie le concept de la génération matérielle

 

Transcription de URIEWOO :

 

-          Dépend de la réplication qui identifie le concept de la génération matérielle

 

 

5.     LA TRADUCTION DE URIEWOO

 

Voir URAA

Francisation suivant le contexte :

 

-          (Dépend de la réplication) qui (identifie le concept de la génération matérielle)

-          La réplication a une trace matérielle [dans la roche]

 

Autrement dit :

 

-          Empreinte matérielle [dans la roche (sur Terre la Pollucite ou la Lépidolite)]

 

 

6.     LA TRANSCRIPTION DE UYIEXAA

 

Voir BAAIGOO_EIXUUA

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

[ (U) dépendance « a » [ (Y) spatialité « a » [(I) identification « a » [ (E) concept « a » [ (G) structure « a » [(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

 

D’où le tableau de transcription de UYIEXAA :

 

Relations entres les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

S « a » AA

[(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

Cycle dynamique

G « a » SAA

[ (G) structure « a » [(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

Structure cyclique dynamique

E « a » GSAA

[ (E) concept « a » [ (G) structure « a » [(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

Concept d’une structure cyclique dynamique

I « a » EGSAA

[(I) identification « a » [ (E) concept « a » [ (G) structure « a » [(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

Identifie le concept d’une structure cyclique dynamique

Y « a » IEGSAA

[ (Y) spatialité « a » [(I) identification « a » [ (E) concept « a » [ (G) structure « a » [(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

La spatialité identifie le concept d’une structure cyclique dynamique

U « a » YIEGSAA

[ (U) dépendance « a » [ (Y) spatialité « a » [(I) identification « a » [ (E) concept « a » [ (G) structure « a » [(S) cyclicité « a » (AA) dynamique]

Dépend de la spatialité qui identifie le concept d’une structure cyclique dynamique

 

 

Transcription de UYIEXAA :

 

-          Dépend de la spatialité qui identifie le concept d’une structure cyclique dynamique.

 

 

7.     LA TRADUCTION DE UYIEXAA

 

(Isotope) Il s’agit de plusieurs formes d’un même élément chimique. Les isotopes ont le même nombre de protons dans leur noyau mais ont une masse différente les uns des autres, car ils n’ont pas le même nombre de neutrons. Les isotopes ont un comportement chimique presque similaire, mais des masses et des propriétés physiques différentes.

 

Traduction possible suivant le contexte :

 

-          Dépend de la spatialité qui (identifie le concept d’une structure cyclique dynamique).

 

Donc probablement relatif à l’agencement soit :

 

o        d’une couche électronique déterminée de la structure atomique

o        de la structure du noyau

 

-          Dépend de la spatialité qui a une configuration.

-          Dépend de la topologie de la configuration.

 

Autrement dit :

 

-          Les propriétés des isotopes dépendent de leur topologie

 

-          isotope (du césium dans la Pollucite ou la Lépidolite)

 

 

8.     LA TRADUCTION DE URIEWOO UYIEXAA

 

« Notre planète a aussi subi d'intenses radiations, comme le prouvent les traces URIEWOO UYIEXAA dans quelques roches (minerais d'oxyde de césium). Cette technique qui nous permet de déterminer la densité de radiations cosmiques à des époques antérieures, n'est pas connue par vous. »

 

-          Empreinte matérielle d’un isotope du césium dans la Pollucite ou la Lépidolite

 

8.1.  Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^14 = 1 / (1,6 x 10^17) = 1 / 16 millions de milliards

 

9.     CONCLUSION

 

La forme syntaxique URIEWOO UYIEXAA est signifiante.

 

10. NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

http://www.ktf-split.hr/periodni/fr/cs.html

 

http://webmineral.brgm.fr:8003/mineraux/MineralView.html?NOM_FR=Pollucite&TYPE_MINERAL=mineral_nm&TARGET=Main

La majorité des  sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

© Denocla  octobre 06 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.