1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ou»-long «lod » « o »-long. 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS «ou»-long «lod » « o »-long. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

4.     L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

5.     L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

6.     LA TRANSCRIPTION DE UULODOO. 2

7.     LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION. 2

8.     Le graphe de UULODOO. 3

9.     LA TRADUCTION DE UULODOO. 3

9.1.      Calcul de la probabilité. 3

10.       CONCLUSION. 4

11.       NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 4

 

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ou»-long «lod » « o »-long

 

1.        PRESENTATION DU CONTEXTE

 

Lettre D 41 :

 

« se reproduisent photo-statiquement par un procédé différent de ceux des UULODOO (photographie : appareils photos). »

 

D62 | T5-51/52 - T1C- 45/75

« les appareils UULODOO (CAMÉRAS PHOTOGRAPHIQUES) »

 

Lettre 4 | T1C-53/61

Mr DIONISIO GARRIDO BUENDIA

“d'une chambre UULOODOO (photographie électrostatique) »

 

 D 65 | T1-1/10

deux UULODOO (CAMÉRA ou APPAREIL PHOTO)

 

 

 

2.        L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS «ou»-long «lod » « o »-long

 

Nous avons pour le vocable phonétique «ou»-long «lod » « o »-long le concept de « photographie électrostatique».

 

Voir aussi UULODAXAABII

 

3.        L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Pour le concept de « photographie électrostatique», nous avons les formes syntaxiques :

 

-          UULODOO

-          UULOODOO

 

Compte tenu de l’analyse de UULODAXAABII, on retiendra la syntaxe signifiante de UULODOO.

 

On verra aussi les analyses de :

 

-          UULODAXAABII

-          IAXAABI

-          XAABII

-          EXAABII

 

 

4.                 L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Pas de sons ambigus, le son « d » est bien identifié.

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

 

5.                 L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Par des comparaisons croisées avec les autres vocables :

 

-          conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-          dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-          dans des textes d’auteurs distincts

 

Il y a peu d’ambiguïté sur la longueur du premier son « o » qui paraît être bien identifié à un « o » simple. Voir aussi UULODAXAABII

 

Il y a peu d’ambigüité sur la longueur du second son « o » qui paraît être bien identifié à un « o » long.

 

6.        LA TRANSCRIPTION DE UULODOO

 

7.                 LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION

 

La synthèse littérale consiste à décliner le concept en utilisant les mots de son champs d’application en français, en éliminant quelques « a » pour que ne style soit pas trop lourd. Il faut néanmoins faire très attention de ne pas modifier la logique relationnelle que l’on vient d’établir.

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(UU) dépendance permanente « a » [ (L) changement  « a » [ (O) entité « a » [(D) forme « a » (OO) entité permanente]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

D “a” OO

 [(D) forme « a » (OO) entité permanente]

Forme matérielle

 

O “a” DOO

 

 [ (O) entité « a » [(D) forme « a » (OO) entité permanente]

L’entité a une forme matérielle

L “a” ODOO

 [ (L) changement  « a » [ (O) entité « a » [(D) forme « a » (OO) entité permanente]

Le changement a une entité qui a une forme matérielle

UU “a” LODOO

(UU) dépendance permanente « a » [ (L) changement  « a » [ (O) entité « a » [(D) forme « a » (OO) entité permanente]

Dépend en permanence du changement d’une entité qui a une forme matérielle

 

Pour UULODOO donc la transcription suivante :

 

-          Dépend en permanence du changement d’une entité qui a une forme matérielle.

 

8.                 Le graphe de UULODOO

 

 

 

 

 

 

9.        LA TRADUCTION DE UULODOO

 

-                                        Dépend en permanence du changement a (une entité qui a une forme matérielle)

-                                        Le lien visuel a une entité qui a une forme matérielle

 

 Autrement dit :

 

-                                         Appareil optique

 

 

10.   Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^7 = 1 / (410 x 10^6) = 1 / 410 millions

 

 

11. CONCLUSION

 

La forme syntaxique signifiante est UULODOO. La transcription : « Dépend en permanence du changement d’une entité qui a une forme matérielle », peut-être traduite par : «Le lien visuel a une entité qui a une forme matérielle», autrement dit : Appareil optique

 

 

12. NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  octobre 06 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.