1.      ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ou»-long «lib »-« o »-long.. 1

1.1.        PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

1.2.        L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS «ou»-long «lib»-« o »-long.. 1

1.3.        L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

1.3.1.     L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 1

1.3.2.     L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

1.4.        LA TRANSCRIPTION DE UULIBOO.. 2

1.4.1.     LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION.. 2

2.      Le graphe de UULIBOO.. 2

2.1.        LA TRADUCTION DE UULIBOO.. 3

2.2.        Calcul de la probabilité. 3

3.      LA TRADUCTION DE UULIBOO DEE. 3

3.1.        LA TRADUCTION DE UULIBOOA.. 4

4.      CONCLUSION.. 4

5.      NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 4

 

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ou»-long «lib »-« o »-long

 

1.1. PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D41-14

1966

ESP

UULIBOO

Tous les UULIBOO

D41-14

1966

ESP

UULIBOO DEE

polymère rigide ou souple est déposé une fine pellicule

 transparente et visqueuse sur laquelle se trouve en

 suspension de fins disques microscopiques que nous

 appelons UULIBOO DEE

(calibre de l'ordre de 8 microns terrestres)

D41-14

1966

ESP

UULIBOO DEE

Les UULIBOO DEE sont préparés par de complexes procédés

 technologiques que vous ne connaissez pas

D41-3

1966

ESP

UULibooa

nous appelons UULibooa, (semblable aux aurores

 polaires terrestres),

D41-3

1966

ESP

UULIBOOA

Ces UULIBOOA sont fréquentes dans les périodes

 d'activité de notre astre solaire IUMMAA.

D41-9

1966

ESP

UULIBOOA

les fines bandes brillantes aux suaves tons verdâtres,

 que l'UULIBOOA (espèce d'aurore Boréale)

 

1.2. L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS «ou»-long «lib»-« o »-long

 

Nous avons le vocable «ou»-long «lib »-« o »-long « dé »-long qui désigne «de fins disques microscopiques».

Le segment  UUL désigne « le lien optique-visuel (la conversion)»

Le segment IBOO désignant un concept proche du «point»(matérialisé dans ce cas).

Le segment DEE désignant « une forme qui a un modèle », c’est-à-dire « une forme calibrée ».

Nous avons une première lecture globale aisée : « le lien optique-visuel est matérialisé par un point ».

 

Voir aussi UULODOO

Voir aussi UULAXAA

Voir aussi UULODAXAABII

 

1.3. L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Nous avons uniquement la forme syntaxique UULIBOO.

 

1.3.1.   L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Pas de sons ambigus.

 

Voir le tableau phonétique

 

1.3.2.   L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Le son «o» qui paraît être bien identifié à un «o» long.

 

1.4. LA TRANSCRIPTION DE UULIBOO

 

1.4.1.   LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(UU) dépendance permanente « a » [(L) changement « a » [(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » (OO) entité permanente] 

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

UUL « a » IBOO

(UU) dépendance permanente « a » [(L) changement « a » [(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » (OO) entité permanente] 

 

Dépend en permanence du changement qui identifie l’interconnexion qui a une entité permanente

 

Pour UULIBOO donc la transcription suivante :

 

-          Dépend en permanence du changement qui identifie l’interconnexion qui a une entité permanente

 

2.          Le graphe de UULIBOO

 

 

 

 

 

2.1. LA TRADUCTION DE UULIBOO

 

-          Dépend en permanence du changement qui identifie l’interconnexion qui a une entité permanente

-          (le lien optique-visuel) (identifie l’interconnexion) qui a (une matérialité).

 

-          Le lien optique-visuel est matérialisé par un ‘point’

 

 

2.2. Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^7 = 1 / (410 x 10^6) = 1 / 410 millions

 

3.     LA TRADUCTION DE UULIBOO DEE

 

Le segment DEE désignant « une forme qui a un modèle », c’est-à-dire « une forme calibrée » :

 

-          Le lien optique-visuel est matérialisé par un ‘point’ de forme calibrée

 

 

3.1. LA TRADUCTION DE UULIBOOA

Les Oummains nous indiquent : « les fines bandes brillantes aux suaves tons verdâtres,

 que l'UULIBOOA (espèce d'aurore Boréale) ».

C’est-à-dire que les particules se ionisent et se déplacent en produisant des scintillements verdâtres.

 

-          (Le lien optique-visuel) a des (entités matérialisées qui se déplacent)

-          Le lien optique-visuel a des particules qui se déplacent

 

 

4.     CONCLUSION

 

La forme syntaxique UULIBOO, UULIBOO DEE et UULIBOOA sont signifiantes :

 

« Le lien optique-visuel est matérialisé par un ‘point’ »

 

« Le lien optique-visuel est matérialisé par un ‘point’ de forme calibrée »

 

« Le lien optique-visuel a des particules qui se déplacent »

 

 

5.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

http://www.denocla.com 01/09/2003.

 

 

© Denocla  septembre 05 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.