ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ou»-«o»-«ou»-«o»-«ra». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

3.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 1

3.2.  L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 1

4.     LA TRANSCRIPTION de UOUORAA. 2

5.     LE GRAPHE DE UOUORAA. 2

6.     LA TRADUCTION DE UOUORAA. 3

6.1.  Calcul de la probabilité. 3

7.     CONCLUSION sur UOUORAA. 3

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 3

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ou»-«o»-«ou»-«o»-«ra»

 

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D58-2

03/04/1967

ESP

UOUORAA

Le processus n'est pas tout à fait ignoré de vous :

 deux chaînes de (UOUORAA) acide ribonucléique (ARN)

D58-2

03/04/1967

ESP

UOUORAA

UOUORAA - Acide ribonucléique (ARN)

D58-2

03/04/1967

ESP

UOUOURAA

Premièrement il faut distinguer deux types de chaînes

 (UOUOURAA) ribonucléique:

 

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable «ou»-«o»-«ou»-«o»-«ra» décrit l’« Acide ribonucléique (ARN)» qui a pour principale fonctionnalité la réplication de bases azotées complémentaires.

 

Voir UO ; URAA

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les syntaxes connues :

 

-         ESP      UOUORAA

-

-         ESP      UOUOURAA

-

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Le son «ou»-«o» est potentiellement ambigu, avec UO et WUO.

 

Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Les sons longs :

 

« a ».

 

 

4.     LA TRANSCRIPTION de UOUORAA

 

Je retiens la syntaxe : UOUORAA

 

[(U) dépendance « a » [(O) entité « a » [(U) dépendance « a » [(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(AA) dynamique]           

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

R « a » AA

[(R) surapposition « a » [(AA) dynamique]           

Surapposition dynamique

O « a » RAA

[(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(AA) dynamique]           

L’entité a une surapposition dynamique

U « a » ORAA

[(U) dépendance « a » [(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(AA) dynamique]           

Dépend de l’entité qui a une surapposition dynamique

UO « a » UORAA

[(U) dépendance « a » [(O) entité « a » [(U) dépendance « a » [(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(AA) dynamique]           

Première dépendance de l’entité qui a une surapposition dynamique

 

Pour UOUORAA donc la transcription suivante :

 

-         Première dépendance de l’entité qui a une surapposition dynamique

 

5.     LE GRAPHE DE UOUORAA

 

 

 

 

6.     LA TRADUCTION DE UOUORAA

 

-         Première dépendance de l’entité qui a une surapposition dynamique

-         La première anti-entité qui a une surapposition dynamique

-         La première anti-entité répliquée

-         La première entité complémentaire répliquée

 

Autrement dit suivant le contexte : première réplication d’entité complémentaires [bases azotées]

 

6.1.  Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^7 = 1 / (410 x 10^6) = 1 / 410 millions

 

7.     CONCLUSION sur UOUORAA

 

La syntaxe signifiante UOUORAA est transcrite par « Première dépendance de l’entité qui a une surapposition dynamique» ce qui peut-être traduit par « première réplication d’entité complémentaires [bases azotées]  ».

 

 

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  décembre 08 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.