Analyse sémantique de vocable phonétique « ounié ». 1

1.     Le contexte. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

3.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

3.2.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

4.     La transcription du vocable UNIEYAA. 2

5.     La traduction du vocable UNNIEYAA. 3

6.     La traduction du vocable UNIIEAYAAEBU. 3

7.     La traduction du vocable UNIEYO. 4

8.     La traduction du vocable BIEEUNNIEO. 4

9.     La traduction du vocable UNNIEAOEMII WIOA. 4

10.       La traduction du vocable UNNIEYA GIADAA. 5

10.1.    Le graphe de UNNIEYA GIADAA. 5

11.       La traduction du vocable UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA. 6

11.1.    Le graphe de UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA. 6

11.2.    Calcul de la probabilité. 7

12.       La traduction du vocable UNNIOGOAYUU XE. 7

13.       La traduction du vocable EDDIO UNNIAXII 7

14.       La traduction du vocable UNNIOOGOIA. 8

Notes Bibliographiques. 8

 

Analyse sémantique de vocable phonétique « ounié »

 

1.     Le contexte

 

D47-3

1966

ESP

UNIEYAA

BASE D'UNE ÉDUCATION UNIEYAA

(NEUROCORTICALE)

D47-3

1966

ESP

UNIEYAA

Nous avons indiqué dans notre précédent

rapport que les résultats spectaculaires

obtenus au début sur la planète UMMO en

 essayant de modifier la structure UNIEYAA

 (CÉRÉBRALE)

D41-13

1966

ESP

UNIIEAOEMII wioa

Le GEE, par exemple, étudiera pour être

UNIIEAOEMII wioa (ANALYSTE DU CORTEX

 CÉRÉBRAL)

D41-15

1966

ESP

UNIIEAYAAEBU

UNIIEAYAAEBU (cortex occipital).

D41-15

1966

ESP

UNIIEAYAAEBU

la UNIIEAYAAEBU

D47-3

1966

ESP

UNNIAXII

et 180 enfants des deux sexes qualifiés de

EDDIO UNNIAXII (retardés mentaux).

D47-3

1966

ESP

UNNIEAOEMII WIOA

Les UNNIEAOEMII WIOA (spécialistes du

cortex cérébral) analysaient ensuite le

 réseau neuronal complexe en repérant

la présence d'irrégularités congénitales.

D41-12

1966

ESP

UNNIEYA GIADAA

UNNIEYA GIADAA (céphalées),

D43

1966

ESP

UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA

(Dans l'original: UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA :

 Peut se traduire par " ÉQUILIBRE PSYCHIQUE

 ou ÉQUILIBRE NEUROCORTICAL")

D33-3

1966

ESP

UNNIEYO

nos UNNIEYO (neurologues)

D43

1966

ESP

UNNIEYUU

Sept témoins visuels de la dématérialisation

 (sans compter la UNNIEYUU (neurologue)

 ROAA 75, fille de ROAA 72,

D47-3

1966

ESP

UNNIOGOAYUU XE

Apparemment par contre de nouvelles formes

 de réactions, appelées par nous

UNNIOGOAYUU XE (les psychologues

 terrestres les appellent réactions circulaires

 primaires)

 

D43

1966

ESP

BIEEUNNIEO

Donc les BIEEUNNIEO (psychoneurologues) actuels, après une

analyse très détaillée de ses "graphonèmes"

 

D47-3

1966

ESP

UNNIOOGOIA

C'est ce qui s'est produit avec le concept neurophysiologique

 d'UNNIOOGOIA (RÉFLÊXES CONDITIONNÉS).

 

 

NR-18

19/12/2003

FR

OUNNIOBIEWIA

En général, cette demande est acceptée

 si le premier enfant a déjà atteint un

niveau OUNNIOBIEWIA (développement

 intellectuel et psychomoteur) suffisant

 

 

consultez Vocables

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable « ounié » « illa » désigne le concept de « cerveau » et plus précisément un « neuro encéphale ».

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Nous avons donc de multiples distorsions syntaxique pour ce concept :

 

-          UNIEYAA

-          UNIIEAOEMII wioa

-          UNIIEAYAAEBU

-          UNNIAXII

-          UNNIEAOEMII WIOA

-          UNNIEYA GIADAA

-          UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA

-          UNNIEYO

-          UNNIEYUU

-          UNNIOGOAYUU XE

-          FR : OUNNIOBIEWIA

 

 

3.1.          L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

A priori, les sons «n» compte tenu de la permanence des flux cérébraux.

 

 

3.2.          L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Les sons ambigus sont ‘illé’ avec  IE, IIE et ‘illa’ avec IA, IIA ou YA.


 

4.     La transcription du vocable UNIEYAA

 

La syntaxe minimale est UNIEYAA, mais la syntaxe UNNIEYAA paraît plus probable compte tenu de la permanence des flux cérébraux.

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(U) dépendance « a » [(NN) flux dynamiques  « a » [(I) identification  « a » [(E) concept « a » [(Y) spatialité  « a » (AA) déplacement dynamique] 

 

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

Y « a » AA

 

 

 [(Y) spatialité  « a » (AA) déplacement dynamique] 

La spatialité a une dynamique

E « a » YAA

 

 

 

 

 

 

[(E) concept « a » [(Y) spatialité  « a » (AA) déplacement dynamique] 

Concept spatiale qui a une dynamique

I « a » EYAA

 [(I) identification  « a » [(E) concept « a » [(Y) spatialité  « a » (AA) déplacement dynamique] 

Identifie le concept d’une spatialité qui a une dynamique

NN « a » IEYAA

 [(NN) flux dynamiques  « a » [(I) identification  « a » [(E) concept « a » [(Y) spatialité  « a » (AA) déplacement dynamique] 

Le flux dynamique identifie le concept d’une spatialité qui a une dynamique

U « a » NNIEYAA

(U) dépendance « a » [(NN) flux dynamiques  « a » [(I) identification  « a » [(E) concept « a » [(Y) spatialité  « a » (AA) déplacement dynamique] 

Dépend du flux dynamique qui identifie un concept de spatialité dynamique

 

 

Une transcription est donc :

 

Dépend du flux dynamique qui identifie un concept de spatialité dynamique

 

5.     La traduction du vocable UNNIEYAA

 

-          Dépend du flux dynamique qui identifie un concept de spatialité dynamique

-          Dépend du flux dynamique qui (identifie un concept de spatialité dynamique)

-          Dépend du flux dynamique qui (une aire spécifique [cérébrale] )

 

Autrement dit :

 

-          flux d’aires spécifiques [cérébrales] )

 

-          flux dans les aires cérébrales

 

plus simplement :

 

-          « neuro encéphale », cerveau

 

 

6.     La traduction du vocable UNIIEAYAAEBU

 

D41-15

1966

ESP

UNIIEAYAAEBU

UNIIEAYAAEBU (cortex occipital).

D41-15

1966

ESP

UNIIEAYAAEBU

la UNIIEAYAAEBU

 

UNIIEAYAA (distorsion de UNIEYAA) = cerveau

 

EBU = (E) concept « a » [(B) interconnexion  « a » (U) dépendance]

 

= les concepts ont des interconnexions en dépendance

 

D’où la traduction :

 

UNIIEAYAAEBU = « le cerveau a des concepts qui ont des interconnexions en dépendance (NB dans le cas du cortex occipital : au moins les aires visuelles ; peut-être plus largement d’autres types de représentations mentales) »

 

 

7.     La traduction du vocable UNIEYO

 

D33-3

1966

ESP

UNNIEYO

nos UNNIEYO (neurologues)

D43

1966

ESP

UNNIEYUU

Sept témoins visuels de la dématérialisation

 (sans compter la UNNIEYUU (neurologue)

 ROAA 75, fille de ROAA 72,

D43

1966

ESP

BIEEUNNIEO

Donc les BIEEUNNIEO (psychoneurologues) actuels, après une

analyse très détaillée de ses "graphonèmes"

 

Compte tenu du vocable BIEEUNNIEO (psychoneurologues) nous pouvons penser que la syntaxe signifiante est UNNIEO :

 

-          Dépend du flux dynamique qui identifie le concept d’une entité

-          les aires cérébrales ont une entité

 

Suivant le contexte :

 

-          les aires cérébrales ont un spécialiste.

 

plus simplement :

 

-          neurologue.

 

8.     La traduction du vocable BIEEUNNIEO

 

D43

1966

ESP

BIEEUNNIEO

Donc les BIEEUNNIEO (psychoneurologues) actuels, après une

analyse très détaillée de ses "graphonèmes"

 

De même nous avons :

 

BIEE = les impulsions cérébrales

UNNIEO = neurologue.

 

 D’où :

 

BIEEUNNIEO = psychoneurologue

 

9.     La traduction du vocable UNNIEAOEMII WIOA

 

D47-3

1966

ESP

UNNIEAOEMII WIOA

Les UNNIEAOEMII WIOA (spécialistes du

cortex cérébral) analysaient ensuite le

 réseau neuronal complexe en repérant

la présence d'irrégularités congénitales.

 

Le concept UNNIEAOEMII WIOA désigne les « spécialistes du cortex cérébral ». dont la syntaxe signifiante est UNNIEYAAOEMII (WIOA ou peut-être WIA). Voir BIE.

 

Nous avons donc :

 

UNNIEYAA = cerveau

OEMII = CORPS PHYSIQUE de l'HOMME

 

Et WIOA  (voir BIEE ):

 

[(W) génération « a » [(I) identification « a » [(O) entité « a » (A) déplacement]

 

-          Génère l’identification de l’entité déplacée

-          Génère l’identification des mouvements

 

Plus simplement : Psychomotricité

 

D’où UNNIEYAAOEMII WIOA = « un cerveau dans un corps a une psychomotricité»

 

 

10. La traduction du vocable UNNIEYA GIADAA

 

D41-12

1966

ESP

UNNIEYA GIADAA

UNNIEYA GIADAA (céphalées),

 

UNNIEYAA= cerveau

 

Avec GIA : La structure identifie un déplacement

 

-    et DAA (voir UAMIIGOODAA ) :

 

= forme qui a une déplacement dynamique =

= forme dynamique = (en général) liquide, fluide.

 

D’où :

 

GIADAA = « structure se déplace dans le liquide céphalique »

 

 

UNNIEYA GIADAA : « Le cerveau est une structure qui se déplace dans le liquide céphalique » (ce qui pourrait provoquer des céphalées ?).

 

 

10.1.      Le graphe de UNNIEYA GIADAA

 

 

 

 

 

11. La traduction du vocable UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA

 

D43

1966

ESP

UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA

(Dans l'original: UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA :

 Peut se traduire par " ÉQUILIBRE PSYCHIQUE

 ou ÉQUILIBRE NEUROCORTICAL")

 

Avec AGAXAAU = La plastique neuronale a une stabilité de cycles

 

Avec ODIA (voir OGIA) = l’entité a une forme de décision (l’autre partie décisionnelle provient de BUAWA).

 

d’où :

 

UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA = « Le cerveau a une plastique neuronale qui a une stabilité de cycles et il a une forme de décision»

 

 

11.1.      Le graphe de UNNIEYAA AGAXAAU ODIAA

 

 

 

 

 

 

11.2.      Calcul de la probabilité

 

Notons que si cette séquence de vocables avait été construite par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^20 = 1 / (4 x 10^24) = 1 / 400 000 milliards de milliards

12. La traduction du vocable UNNIOGOAYUU XE

 

« les psychologues terrestres les appellent réactions circulaires primaires. »(La répétition d'un cycle moteur visant à maintenir une sensation agréable : réaction circulaire primaire.)

 

 

UNNI (UNNIE) = les aires cérébrales

 

OGO (voir OGOKOOA) = L’entité a la structure d’une entité = infrastructure

AYUU = spatialité d’éléments liés = réseau

 

XE = (K) distance « a » [(S) cyclicité « a » (E) concept]

= La distance cyclique a un concept

=répétition d’un concept

 

D’où :

 

UNNIEOGOAYUU XE = « Les aires cérébrales ont une infrastructure en réseau qui répète un concept»

 

 

13. La traduction du vocable EDDIO UNNIAXII

 

« retardés mentaux »

 

EDDIO = Neuro-psychisme

UNNI (UNNIE) = les aires cérébrales

 

AXII = [(A) déplacement « a » [(KS) distance cyclique « a » (II) limitée]

= déplacement de (la distance cyclique a une limite)

 

traduction possible suivant le contexte :  cycles cognitifs limités

 

UNNIEAXII= les aires cérébrales ont des cycles cognitifs limités 

 

 

D’où :

 

EDDIO UNNIAXII = « le neuro-psychisme des aires cérébrales a des cycles cognitifs limités »

 

 

14. La traduction du vocable UNNIOOGOIA

 

« le concept neurophysiologique d'UNNIOOGOIA (RÉFLÊXES CONDITIONNÉS). »

 

UNNI (UNNIE) = aires cérébrales

 

OOGOIA (voir OGIA ; voir OGOKOOA)

= infrastructure identifie une entité décisionnelle= infrastructure décisionnelle

 

D’où :

UNNIOOGOIA = « les aires cérébrales ont une infrastructure décisionnelle»

 

Voir IXWEE.hm

 

 

 

 

http://cteu.univ-lille3.fr/ea4b/article.php3?id_article=14

http://www.fse.ulaval.ca/chrd/Theories.app./theorie.htm

http://www.acfas.ca/decouvrir/enligne/scienceclips/241_cerveau.htm

http://www.lecerveau.mcgill.ca/flash/a/a_07/a_07_cr/a_07_cr_tra/a_07_cr_tra.htm

http://www.canal-u.education.fr/canalu/contenu_10.php?programme_id=1058032976&page=icono&

La majorité des  sources des documents Oummains proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/.

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  mai 08– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.