ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «oaié»-«sa »-«oi». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

3.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 1

3.1.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

3.2.      LA TRANSCRIPTION DE OOAYE. 2

3.3.      LA TRADUCTION DE OOAYE. 2

3.4.      LA TRANSCRIPTION DE GOOAIE. 2

3.5.      LA TRADUCTION DE GOOAIE. 3

3.6.      LA TRANSCRIPTION DE SAUUA. 3

3.7.      LA TRADUCTION. 3

3.8.      LA TRANSCRIPTION DE SAWA. 3

4.     LA TRADUCTION. 4

5.     Le graphe de OOAYE SAUUA. 4

5.1.      Calcul de la probabilité. 4

6.     CONCLUSION. 5

7.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 5

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «oaié»-«sa »-«oi»

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

Lettre  D539 (1987):

« Ainsi, une série de phonèmes  comme «MICROONDES » « MICROWAVE » ("OOAYE SAUUA")  sont des mots qui dans les diverses langues ont une signification définie. Des oscillations de période très courte et une longueur d’onde centimétrique ou métrique. » 

 

D 41 (1966) :

« L'unique solution était de localiser le malade et de provoquer sa mort par GOOAIE SAWA (espèce de faisceau de micro-ondes de haute énergie qui détruit les centres nerveux ISIAGEE IA de l'encéphale).

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Il semble s’agir du même concepts très proche de « micro-ondes » :

 

  1. Le concept du vocable « GOOAIE SAWA » qui décrit un «faisceau de micro-ondes de haute énergie »
  2. Le concept du vocable « OOAYE SAUUA » qui décrit les micro-ondes elles-mêmes en tant qu’«oscillations de période très courte et une longueur d’onde centimétrique ou métrique ».

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les formes syntaxiques sont :

 

-          OOAYE SAUUA

-          GOOAIE SAWA

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Une ambiguïté possible sur le son GOO ou OO.

Une ambiguïté possible sur le son « i », dont les syntaxes peuvent êtres « I » ou « Y ».

Une ambiguïté possible sur le son « oi », dont les syntaxes espagnoles peuvent êtres « UA » ou « WA ».

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

 

3.1.1.   L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Le son «o» paraît bien identifié.

Dans le son «oi» s’il est écrit « UA », le son « ou » peut être long ou court.

 

On testera les possibilités de transcription.

 

3.2. LA TRANSCRIPTION DE OOAYE

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

(OO) matière « a » [(A) déplacement « a » [(Y) spacialité) « a » (E) concept]

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entre les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

Y « a » E

[(Y) spacialité) « a » (E) concept]

Topologie de concepts

A « a » YE

[(A) déplacement « a » [(Y) spacialité) « a » (E) concept]

Déplacement qui a une topologie de concepts

OO « a » AYE

(OO) matière « a » [(A) déplacement « a » [(Y) spacialité) « a » (E) concept]

La matière a un déplacement qui a une topologie de concepts

 

La transcription de OOAYE est donc :

 

-          La matière a un déplacement qui a une topologie de concepts

 

 

3.3. LA TRADUCTION DE OOAYE

                                                                                     

-          La matière a un déplacement qui a une topologie de concepts.

-          Les « particules » ont une topologie conceptuelle.

 

 

3.4. LA TRANSCRIPTION DE GOOAIE

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

(G) structure « a » ((OO) matière « a » [(A) déplacement « a » [(I) identification « a » (E) concept]

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entre les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

I « a » E

[(I) identification « a » (E) concept]

Identifie des concepts

A « a » IE

[(A) déplacement « a » [(I) identification « a » (E) concept]

Le déplacement identifie des concepts

OO « a » AIE

(OO) matière « a » [(A) déplacement « a » [(I) identification « a » (E) concept]

La matière a un déplacement qui identifie des concepts

G « a » OOAIE

(G) structure « a » ((OO) matière « a » [(A) déplacement « a » [(I) identification « a » (E) concept]

La structure matérielle a un déplacement qui identifie des concepts

 

La transcription de GOOAIE est donc :

 

-          La structure matérielle a un déplacement qui identifie des concepts

 

 

3.5. LA TRADUCTION DE GOOAIE

                                                                                     

 

-          La structure matérielle a un déplacement qui identifie des concepts

-          La structure matérielle a une action conceptuelle

 

Cette syntaxe ne paraît pas signifiante.

 

3.6. LA TRANSCRIPTION DE SAUUA

 

voir UUA, concept proche de « fonction ».

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(UU) dépendance permanente « a » (A) déplacement]

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entre les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

UU « a » A

[(UU) dépendance permanente « a » (A) déplacement]

fonction

A « a » UUA

[(A) déplacement « a » [(UU) dépendance permanente « a » (A) déplacement]

Le déplacement a une fonction

S « a » AUUA

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(UU) dépendance permanente « a » (A) déplacement]

Le cyclique de déplacement a une fonction

 

La transcription de SAUUA est donc :

 

-          Le cyclique de déplacement a une fonction

 

 

3.7. LA TRADUCTION

 

-       Le cyclique de déplacement a une fonction

-       L’onde a une fonction

 

3.8. LA TRANSCRIPTION DE SAWA

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entre les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

G « a » A

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

Génère un déplacement

A « a » GA

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

Le déplacement génère un déplacement

S « a » AGA

(S) cyclicité « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

Le cyclique de déplacement génère un déplacement

 

La transcription de SAWA est donc :

 

-          Le cyclique de déplacement génère un déplacement.

 

 

4.     LA TRADUCTION

 

-       Le cyclique de déplacement génère un déplacement

-       L’onde génère un déplacement

 

Ceci paraît être une tautologique.

 

 

 

5.     Le graphe de OOAYE SAUUA

 

 

 

 

 

5.1. Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^10 = 1 / (2 x 10^12) = 1 / 20 000 milliards

 

6.     CONCLUSION

 

Je privilégie la forme syntaxique de 1987 OOAYE SAUUA qui peut être traduite par :

Les « particules » ont une topologie conceptuelle d’onde qui a une fonction [mathématique].

 

 

7.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  septembre 06 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.