1.      Préambule. 1

2.      Analyse sémantique de vocable phonétique « oémi ». 1

3.      Le contexte. 1

4.      L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

5.      L'IDENTIFICATION du CONCEPT OEM. 3

6.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 3

7.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 4

7.1.       Conclusion sur le son « i ». 4

8.      Résumé. 4

9.      La transcription du vocable OEMII 4

10.         Graphe du vocable OEMII 5

11.         La traduction du vocable OEMII 5

12.         La traduction du vocable OEMIIABII 5

13.         La transcription du vocable OEMMII 6

14.         Le graphe du vocable OEMMII 6

15.         La traduction du vocable OEMMII 7

15.1.          Calcul de la probabilité pour OEMMII 7

16.         Conclusion de sur « oém »-« mi » et « oémi ». 8

17.         Annexes pour l’analyse du contexte. 8

17.1.          Le contexte (non exhaustif) du vocable OEMII 8

17.2.          Le contexte des vocables OEMI, OEMMI, OEMMIS. 9

17.3.          Le contexte du vocable OEMI 10

17.4.          Le contexte du vocable OEMMIS. 10

18.         Annexe pour l’analyse phonétique. 11

19.         Annexe pour l’analyse de la NR21. 11

OEMII 11

Notes Bibliographiques. 12

 

1.    Préambule

 

Ce vocable sert aussi d’exemple pour illustrer le mode d’utilisation de la méthode d’analyse sémantique, d’où quelques compléments didactiques.

 

2.    Analyse sémantique de vocable phonétique « oémi »

 

3.    Le contexte

 

   (consultez Vocables  et 5. Annexe pour l’analyse du contexte  9 )

 

4.    L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Dans le cas de « oémi », nous avons deux concepts distincts qui définissent deux ensembles phonétiques. Lorsque l'on écrit « UMMO », où il faut lire en français « oum »-« mo » ( voir à la fin de l’article les 6.      Annexe pour l’analyse phonétique  13) nous avons :

 

  1. « OEMMII » qui se prononce en français « oém »-« mi » (comme UMMO avec un m long)
  2. et « OEMII » qui se prononce en français « oémi ».

 

Dans ce cas, les orthographes ou syntaxes « M » et « MM » sont distinctes et signifiantes.

 

Chaque vocable phonétique peut être écrit avec diverses orthographes ou syntaxes ce qui constitue ce que nous appellerons un ensemble de « distorsions syntaxiques ». Voici le tableau des occurrences de Vocables, limité aux syntaxes distinctes. Pour l’analyse complète du ou des concepts, il faut examiner la totalité des occurrences disponibles.

 

 

 

Ref "D"

Date

Langue

Vocable

Extrait

D41-15

1966

ESP

OEEMII

L'OEEMII (CORPS-SOMA).

D381

??/02/1988

ESP

OEEMMI

ne s'est levé pour défendre des OEEMMI maltraités.

D 89

01/03/1969

ESP

OEMI

nous avons opéré ainsi dans des situations déterminées

 survenues avec d'autres OEMI de la TERRE.

D33-2

1966

ESP

OEMII

CORPS PHYSIQUE de l'HOMME

NR-13

14/04/2003

FR

OEMII

la compréhension du WAAM WAAM nécessite la complète

 compréhension du fonctionnement biopsychologique

de l'OEMII (corps humain pris dans ses aspects matériel

et psychique indissociables).

D33-2

1966

ESP

OEMIII

cette merveille d'organisme que WOA a créé, ce qui est

 l'OEMIII

D 731

20/03/1987

ESP

OEMIIS

Vous les avez utilisés d'une manière si incorrecte,

 en les personnifiant d'une manière si naïve qu'ils

 semblent sans importance pour beaucoup d'OEMIIS.

D104-2

19/02/73

ESP

OEMIS

Mais la mentalité de ces oemis (HOMMES) rend utopique

 une telle espérance.

D357-1

12/03/1987

ESP

OEMMI

sur le modèle du WAAM-WAAM (cosmos multiplanaire)

 qui contient les êtres intelligents OEMMI.

D 1751

14/01/1991

ESP

OEMMIE

C'est seulement quand la masse corticale de

 l'homme (OEMMIE) aura évolué que son

réseau social se libèrera de cet esclavage.

D 33-1

18/03/1966

ESP

OEMMII

L'OEMMII (CORPS HUMAIN) AU SEIN DU WAAM (COSMOS).

D 731

20/03/1987

ESP

OEMMIII

ils ne sont pas capables d'évoluer vers des OEMMIII (humains).

D357-2

12/03/1987

ESP

OEMMIIS

que mes frères d'Ummo ont distribué jusqu'à

 aujourd'hui parmi les OEMMIIS de la Terre,

D 731

20/03/1987

ESP

OEMMIS

Deux OEMMIS provenant de réseaux sociaux

 planétaires différents ne peuvent pas s'apparier

D 1378

30/01/1988

ESP

OENMMII

mes frères ont donc décidé de former des très petits

 groupes d'OENMMII

 de différentes nations de la Terre,

 

D392

11/03/187

ESP

EEMMII

Je suis EEMMII (humain) provenant de la planète froide UMMO

 

 

Nous sommes dans le cas, où l’on peut détecter la différence entre un son court et un son long, car il existe une réelle différence phonétique entre les deux. Cette différence phonétique correspond à une différence de concepts. L’on doit aussi retrouver 2 groupes de vocables, l’un avec une lettre pour le son court, et généralement 2 lettres pour l’autre groupe. 

 

Par leur phonétique distincte « oémi » et « oém »-«mi », on identifie deux concepts distincts (NB : riches d’enseignement sur l’émergence de l’Homme) :

 

 

Le concept des vocables de phonétique « oémi » :

 

D33-2

1966

ESP

OEMII

 CORPS PHYSIQUE de l'HOMME

 

Et

 

Le concept des vocables de phonétique « oém »-«mi » :

 

D 731

20/03/1987

ESP

OEMMIII

ils ne sont pas capables d'évoluer vers

 des OEMMIII (humains).

 

Où, l’on peut dire, de manière un peu simpliste, que :

 

OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME) + « Esprit » (BUAWA) = OEMMII (humains).

 

 

Nous avons donc identifié ici, pour le vocable de phonétique française « oémi » et « oém »-«mi » :

 

A.    deux concept exprimés, le concept « d’êtres humains » et celui de « corps humain pris dans ses aspects matériels »,

 

B.    et deux sous-ensembles syntaxiques

 

 

5.    L'IDENTIFICATION du CONCEPT OEM

 

La compréhension détaillée de « oémi » et « oém »-«mi » reste néanmoins mystérieuse, d’autant plus qu’il semble proche du concept de « vaisseaux spatiaux » !

 

 

D69-1

Juin 1968

ESP

OEMM

éclaircissements sur certains concepts concernant nos

 OAWOOLEA UEWA OEMM (vaisseaux spatiaux).

 

« Mais, qu’allait-il donc faire dans cet Ovni ? »

 

 

6.    L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

 

Compte tenu du concept « oem » et des comparaisons croisées avec OEMMIIWOA je conclue que les syntaxes suivantes ne sont pas signifiantes :

 

-          OENMMII

-          OEEMII

-          OEEMMI

-          EEMMII

 

Je pense que les syntaxes « Oemmis » et « OEMMIIS » sont très probablement une marque du pluriel du vocable « hispanisé», donc elles ne sont pas signifiantes.

 

Si OEMMI avec un seul « I » (36 occurrences) était signifiant, nous devrions trouver aussi des occurrences de OEMI assez nombreuses, mais il n’y a que 2 occurrences seulement sur un corpus de quelques 580.

 

D 89

01/03/1969

ESP

OEMI

nous avons opéré ainsi dans des situations déterminées

 survenues avec d'autres OEMI de la TERRE.

D 731

20/03/1987

ESP

Oemi

(photocopie couleur extrait du document d'origine - les légendes ont été traduites - S731-f3e) (UUDIE BIEE, Oemi, Oemii, oyaa)

 

Dessin S731-f3e : «OEMI » (il s’agit de l’évolution physiologique de l’Homme, indépendamment de la notion d’ « âme ».) Donc, a priori, les syntaxes OEMMI et OEMI ne sont pas signifiantes.

 

 

7.    L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Comme pour tous les vocables, l’analyse la plus difficile porte sur les concepts primaires longs. Nous allons devoir comparer les syntaxes indiquant des sons longs avec les syntaxes des vocables proches, et effectuer les transcriptions pour valider leur cohérence ou non avec le contexte initial.

 

A priori, les syntaxes OEMMIII et OEMMII (168 occurrences) indiquent un « i » long, habituellement notée avec seulement deux « i ».


 

7.1. Conclusion sur le son « i »

 

Dans les phonèmes « oémi » et « oém »-«mi » le son « i » est un son long, leur syntaxes signifiantes sont : OEMII et OEMMII.

Nous vérifierons avec les analyses sémantiques.

 

8.     Résumé

 

Nous avons vu précédemment que :

 

a.    les syntaxes « M » et « MM » sont phonétiquement distinctes et syntaxiquement signifiantes :

 

·         « OEM-MII » qui se prononce en français « oém »-« mi ».

·         et « OEMII » qui se prononce en français « oémi ». Ici nous avons un ( M ) simple, le (II) est lié au concept de « corps » par la seule imbrication hiérarchique.

 

b.    le phonème « oém » caractérise le concept de « corps »

 

c.    nous avons : OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME) + « Esprit » (BUAWA) = OEMMII (humains).

 

Cherchons si les transcriptions des syntaxes OEMMII et OEMII sont cohérentes avec le contexte initial. Suivant la Méthode proposée, rappelons à titre didactique, qu’il faut bien distinguer la transcription conceptuelle d’un coté et la traduction française de l’autre.

La transcription conceptuelle est algorithmique, la traduction française est dépendante du contexte et à fortiori du traducteur ! Les détails de l’analyse sémantique permettent une exégèse du vocable et du mode de pensée des Oummains.

 

 

9.    La transcription du vocable OEMII

 


Rappel du tableau concepts/application du concept primaire

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

 (O) entité « a » [(E) concept « a » [(M) jonction « a » (II) limite ] 

 

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

OEM “a” II

(O) entité « a » [(E) concept « a » [(M) jonction « a » (II) limite ] 

 

L’entité a un concept joint qui a une délimitation

 

 

 

Une transcription de OEMII est donc :

 

-          L’entité a un concept joint qui a une délimitation

 

10. Graphe du vocable OEMII

 

 

11. La traduction du vocable OEMII

 

Une traduction française dans le contexte : OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME)

Voir OEM

-          L’entité a un concept joint qui a une délimitation

-          Le corps a une délimitation {par l’enveloppe corporelle}

-          corps délimité

 

De manière synthétique :

 

(OEM) corps [(II) concept de « limite »]

= corps délimité (par l’enveloppe corporelle)

 

 

12. La traduction du vocable OEMIIABII

 

D43

1966

ESP

OEMIIABII

TAAU 41
Je suis WOA, dirigeant les destins de mon OEMII, ne doutez pas de

cette grande énigme et mon OEMIIABII (hominisation) a pour objet

 de nous apporter la paix dans ces jours de tristesse et de douleur où

vous pleurez.
Je vous apporte la lumière qui, à travers vos yeux voilés, caresse de

nouveau la rétine.

 

OEMIIABII= corps délimité a un déplacement d’une interconnexion délimitée

= [corps délimité a un déplacement (incarnation)] d’une [interconnexion délimitée (le lien avec WOA)]

Plus simplement : incarnation [humaine] connectée

 

 

13. La transcription du vocable OEMMII

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(O) entité « a » [(E) concept « a » [(MM) indissociable « a » (II) limite ] 

 

=l’entité a un concept indissociable d’une limite (la « frontière » avec l’Ame BUAWA).

 

 

Nous pouvons aussi faire une décomposition encore plus détaillée :

 

(O) entité « a » [(E) concept « a » [(M) jonction  « a » [(M) jonction « a » (II) limite ] 

 

De manière synthétique :

 

(OEM) corps [(M) concept de " jonction " (II) concept de « limite »]

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

M “a” II

[(M) jonction « a » (II) limite ] 

La joint une limite.

OEM “a” MII

(O) entité « a » [(E) concept « a » [(M) jonction  « a » [(M) jonction « a » (II) limite ] 

Le corps joint une limite

 

Une transcription de OEMMII est donc :

 

-          Le corps joint une limite

 

14. Le graphe du vocable OEMMII

 

 

15. La traduction du vocable OEMMII

 

Une traduction française dans le contexte : OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME) + « Esprit » (BUAWA) = OEMMII (humains).

 

D 33-1

18/03/1966

ESP

OEMMII

L'OEMMII (CORPS HUMAIN) AU SEIN DU WAAM (COSMOS).

 

 

-                                  Le corps joint une limite (dans ce cas l'OEMMII (CORPS HUMAIN) AU SEIN DU WAAM (COSMOS) associé à son « Esprit » (BUAWA) )

 

D’une manière plus française :

 

-                                  Corps indissociable de la « frontière » de l’Âme

 

 

15.1.               Calcul de la probabilité pour OEMMII

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^6 = 1 / (24 x 10^6) = 1 / 24 millions

 

16. Conclusion de sur « oém »-« mi » et « oémi » 

 

 

La syntaxe  OEMII explicite le « corps délimité (par l’enveloppe corporelle) », ce qui correspond au « corps humain pris dans ses aspects matériels ».

 

La syntaxe OEMMII explicite « Le corps joint une limite », ce qui peut-être traduit par «Corps indissociable de la frontière de l’Âme ». Ceci correspond au OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME) + « Esprit » (BUAWA) = OEMMII (humains).

 

 

 

 

17. Annexes pour l’analyse du contexte

 

17.1.               Le contexte (non exhaustif) du vocable OEMII

 

731 :« Être OEMII à lien avec U : Quand un être biologique dépasse ce seuil, il apparaît un réseau d'atomes de krypton qui le met en contact avec ce WAAM U . Concrètement avec sa propre U (Âme) et il commence à lui envoyer de l'information. A partir de ce moment le dirigeant principal de la conduite de cet être : (HOMINIDÉ, OEMII) est sa propre U »

 

NR13 :« …et c'est maintenant également certain pour nous, la compréhension du WAAM WAAM nécessite la complète compréhension du fonctionnement biopsychologique de l'OEMII (corps humain pris dans ses aspects matériel et psychique indissociables). »

 

792-1 :« [OEMMIIWOA]…Son anatomie externe est semblable à celle des OEMMII ; c’est pour cette raison qu’on le qualifie d’ OEMII. »

 

33-1 : « l'oemii (corps humain) »

 

« Facteur de connexion, entre l'âme et l'OEMII »

 

« OEMII: Le corps humain considéré dans ses dix dimensions (Trois qui définissent son volume, six qui expriment sa MASSE, et une que nos organes propriocepteurs évaluent comme le TEMPS).. »

 

Ref. document : 33-2

 « - Description de l'OEMII (corps-soma). »

 

« - Le BUAWAA (âme) module l'OEMII (corps). »

 

337 : «SPÉCULATIONS CONCERNANT LES RAISONS DE LA CRÉATION DE L'OEMII (CORPS HUMAIN) AU SEIN DU WAAM (COSMOS). »

 

« L'OEMII (CORPS PHYSIQUE de l'HOMME) comme entité macrophysique qu'il est, respecte les mêmes lois physiques (toutes sans exception de nature statistique) que n'importe quel corps de la Nature comme peut l'être une roche. »

 

« LE BUAWAA (ÂME) MODÈLE L'OEMII (CORPS). »

 

Ref. document :   41-7

 « L’OEMII (HOMME) est une UNITÉ PHYSIOLOGICO-MENTALE »

 

Ref. document :   53

 « les OEMII terrestres »

 « les OEMII qui vivent sur leur Planète »

« le seul OEMII avec qui nous avons parlé »

 

Lettre 1 :

ALICIA ARAUJO

 « l'espèce OEMII d'UMMO »

 

Ref. document  58 :

« dans la structure somatique de l'OEMII »

« des OEMII (HOMMES) »

 

Ref. document : 68

«  L'OEMII (être humain) de UMMO »

 

Ref. document : 78

« Imaginons d'autres êtres " pensants " différents de nous (EESEEOEMII). Nous ne nous référons pas à des êtres avec une structure physiologique différente, mais à des "JE" dont les schémas mentaux ont une configuration différente. »

 

« Les OEMII avec une structure neurocorticale et mentale définie (vous les hommes de la Terre, nous les hommes d' UMMO et tous les êtres semblables du WAAM) »

 

1 lettre - 9 pages - envoyée de Londres) ERIDANI :

 

«  L’OEMII (peut se traduire par: Être rationnel immergé dans le WAAM et doué de raison) »

 

« Et nous appelons OEMII le complexe somatique (matériel et par conséquent perceptible par nos organes sensoriels) de ce que vous nommez "Homo sapiens".

 

« Différences entre l’OEMII terrestre et l’OEMII d’OUMMO… »

 

«  l’apparition d’"humains" comme vous nous appelez ou bien OEMII selon notre idiome, »

 

 

17.2.               Le contexte des vocables OEMI, OEMMI, OEMMIS

 

Il y a  4 documents concernés.

 

D 79 | T1- 89/91

17/11/69

Il est nécessaire d'insister sur la grande différence que nous observons entre notre concept de genèse par WOA (vu par un OEMMI) et ce concept de génération tel qu'il serait appréhendé si nous nous situions (possibilité absurde) du "point de vue" de WOA.

 

D80 | T1-92/93

17/11/69

« …elle évite aussi bien l'atomisation d'écoles qui divisent le Réseau Social en provoquant des situations conflictuelles, que les postures narcissiques et non objectives de celui qui accepte ses propres genèses mentales comme vérités ultimes, en oubliant qu'un autre oemmi du futur, plus intelligent et expert, perfectionnera encore, sans les nier, les propositions précédentes.

C'est pour cela que nos oemii penseurs n'essaient pas de spéculer autour de l'essence de ce qui est inaccessible (par exemple WOA et l'AAIODI). »

 

D81 | T1-93/94

17/11/69

NOTE 5 : Nous assimilons l'ensemble des OEMMI à un Réseau dont les noeuds ou points de jonction représentent les organismes physiologiques, et les "branches", les liens d'ordre physique, psychologique, moral... Un flux informatif mesurable entre deux IBOO (noeuds ou centres) définira analytiquement cette relation en degré ou étape du Réseau.

 

D 357-1 | T13 - 11/15

« Vous formez un groupe d’OEMMI intéressés par notre culture. Tendez entre vous des liens d'authentique amitié. Que la rancoeur n’altère pas votre système limbique. C’est la modeste mais en même temps importante obole que nous "exigeons de vous" en échange de ces informations. Et n’oubliez pas que ces liens de fraternité et d’amitié peuvent seulement être générés grâce

au respect mutuel des idées et des conceptions d’un autre frère à condition qu’elles n’impliquent jamais une imposition basée sur la contrainte et à la force. »

 

D 357-2 | T13-16/36

Note 5 - L'OEMMI est un continu spatiotemporel et ce TOUT (qui s'étend depuis sa

naissance jusqu'à sa mort) se met en contact avec B. et B.B., mais pas tout du long du

Temps, bien que les sauts quantiques des atomes de krypton pourraient nous le faire

croire d'une manière illusoire.

 

D 731 T13 - 44/72 AJH .

 

« Ceci ne veut pas dire que tous les OEMMII soient identiques. Au contraire, il apparaît des

différences anatomophysiologiques parfois très sensibles. Par exemple, nous autres

OEMMI DE UMMO, présentons des différences génotypiques et par conséquent

phénotypiques accusées. Si un médecin de la Terre nous examinait; il observerait des

particularités surprenantes. De la même façon, un hominoïde dérivé en plusieurs millions

d'années à partir d'un gastéropode présenterait d'autres singularités anatomiques

significatives.

Deux Oemmis provenant de réseaux sociaux planétaires différents ne peuvent pas

s'apparier pour la seule raison d'avoir un sexe différent et une morphologie quasi identique. »

 

 

D791-1 | T14- 4/9

« le OEMMI de OYAGAA (Terre) »

 

 

17.3.                Le contexte du vocable OEMI

 

Dessin S731-f3e : «OEMI » (il s’agit de l’évolution physiologique de l’Homme, indépendamment de la notion d’ « âme ».)

 

17.4.                Le contexte du vocable OEMMIS

 

D 357-2 | T13-16/36

« …les cent soixante-dix mille quatre cents deux feuilles mécanographiées (Note 4) que mes frères d'Ummo ont distribué jusqu'à aujourd'hui parmi les OEMMIIS de la Terre,… »

 

 

D 731 :

« Ceci ne veut pas dire que tous les OEMMII soient identiques. Au contraire, il apparaît des

différences anatomophysiologiques parfois très sensibles. Par exemple, nous autres

OEMMI DE UMMO, présentons des différences génotypiques et par conséquent

phénotypiques accusées. Si un médecin de la Terre nous examinait; il observerait des

particularités surprenantes. De la même façon, un hominoïde dérivé en plusieurs millions

d'années à partir d'un gastéropode présenterait d'autres singularités anatomiques

significatives.

Deux Oemmis provenant de réseaux sociaux planétaires différents ne peuvent pas

s'apparier pour la seule raison d'avoir un sexe différent et une morphologie quasi identique. »

 

« TAAUU 1860

"Mais la désintégration de l'OEMMI surviendra un jour, comme vous le savez tous. » »

 

18. Annexe pour l’analyse phonétique

 

D21 (Esp) : UM-MO (le "U" très fermé et guttural (NdT (FR) : « ou »), le M pourrait s'interpréter comme un B)

 

D70 (Esp) Envoyée de Paris - dictée par XOODOU-7
Les mots suivis de (*) sont en français dans le texte original et plusieurs éléments prouvent l'origine d'un dactylographe français ( Rivera au lieu de Ribera, par exemple).
"... graphisme qui nous est familier, OUMO ("m" prolongé pour la prononciation)..."

 

NR18 (FR) : "OMGEEYIE (prononcez «  omghéèyié » )"

 

 

19. Annexe pour l’analyse de la NR21

 

Je me suis interrogé pour savoir si oui ou non l’orthographe/syntaxe des phonèmes «oémi» de la NR21 étaient utilisés « indifféremment », sans logique sémantique.

 

Pour moi, il semble qu’il n’y ait pas d’ambiguïté dans l’utilisation respective de OEMMII et de OEMII. Les 2 termes sont utilisés suivant une finalité fonctionnaliste bien définie.

 

-          OEMII pour spécifier un domaine relatif au corps physique

-          et OEMMII pour caractériser d’une manière générale l’espèce humaine (Terrestre ou Oummaine) y compris dans sa dimension sociale.

 

 

OEMII

 

Dans la NR21 retrouvons seulement 2  mentions de la syntaxe OEMII qui peuvent toutes les 2 êtres liées au concept de « CORPS PHYSIQUE de l'HOMME ».

 

Toutes les expériences autrefois tentées en laboratoire pour obtenir un croisement entre AAGA IEGOOSSAA et OEMII ont seulement abouti à créer des hybrides monstrueux, décérébrés ou non viables.

 

Il s’agit de faire des croisements donc une opération portant spécifiquement sur les corps physiques.

 

Ils jouissent d'une liberté relative et sont parfois employés à des tâches sociales pour lesquelles ils sont mieux adaptés que l'OEMII, comme la récolte des fruits ou le transport de charges lourdes sur des terrains difficilement accessibles.

 

Il s’agit de faire des taches très physiques pour lesquelles le corps physique de l’homme de Ummo est spécifiquement moins bien adapté que le corps des primates.

 

 

 

OEMMII

Les autres mentions de OEMMII dans la NR21 sont relative à l’homme de Ummo d’une manière générale en tant qu’humain ou en tant qu’humain dans sa dimension sociale.

 

 

L'art rupestre figuratif que l'on trouve, par exemple, dans les grottes de Lascaux ou d'Altamira, se retrouve ainsi transposé sur OUMMO à un niveau sensiblement plus élaboré du fait d'une meilleure connaissance des pigments et d'un stade évolutif plus avancé des OEMMII auteurs de ces œuvres.

Il s’agit manifestement de l’humain dans une de ses dimensions sociales, la dimension artistique.

 

 

Ces animaux cavernicoles sont des anthropoïdes omnivores, essentiellement friands de fruits, d'insectes et de poissons, que vous pouvez comparer à de grands chimpanzés munis d'une épaisse pilosité blanche ou faiblement dorée. Cependant, contrairement à ces primates terrestres, les IEGOOSSAA sont totalement bipèdes et présentent une forte différenciation de conformation entre les mains et les pieds. Ces derniers n'ont aucune fonction préhensile bien que les orteils soient plus développés que ceux, vestigiaux, des OEMMII.

 

On évoque là l’humain de manière générale pour faire une comparaison avec les orteils des primates IEGOOSSAA.

 

Ce troc évite les velléités d'expansion territoriale des familles frontalières vers les zones attribuées aux OEMMII et permet d'entretenir une relation paisible entre nos deux peuplades.

On évoque là l’humain de manière générale.

 

…espérant un jour activer chez eux la fonction OEMBOUAW liaison à l'âme que nous avons déjà définie dans nos lettres par le passé et les faire ainsi accéder au stade d'OEMMII conscients.

On évoque là l’humain de manière générale en précisant bien sa caractéristique différenciante du primate.

 

 

Les IEGOOSSAA et les OEMMII d’OUMMO sont issus d'un même phylum et nous partageons bien entendu avec eux bien plus de gènes communs qu'il peut en exister entre vous et nous.

Il s’agit là d’une comparaison entre les espèces. De l’humain d’Oummo et les primates IEGOOSSAA. L’indication sur les gènes communs en est l’aspect génétique, important, mais non exhaustif pour la comparaison entre ces espèces.


Ils comprennent les mots principaux de notre langage oral et s'expriment graphiquement entre eux et avec les OEMMII en désignant du doigt une séquence ordonnée de symboles disposés dans un jeu de 38 idéogrammes colorés de base inscrits sur un tablier ventral qui constitue en quelque sorte un clavier vestimentaire.

OEMMII paraît désigner là l’humain de Oummo de manière générale.

 

 

Nous ne pouvons vous protéger de vos erreurs volontaires, mais nous voulons entraîner progressivement chez vos frères une prise de conscience de l'existence d'une identité planétaire commune, partagée entre tous vos peuples et incluant l'ensemble de votre écosystème. Il est de votre responsabilité d'OEMMII de maintenir et de faire évoluer ce réseau planétaire global pour en développer toutes les potentialités.

 

Il s’agit là de la responsabilité de l’OEMMII TERRESTRE d’une manière générale en tant qu’espèce humaine ou en tant qu’humain dans sa dimension sociale.

 

 

 

La majorité des  sources des documents Oummains proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/.

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  juin 09– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.