Analyse sémantique de vocable phonétique « oém». 1

1.      Le contexte. 1

2.      L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

2.1.        Analyse de WADOOXOAA.. 2

2.2.        Première approximation de « oém». 2

2.3.        Identification du concept de « oém». 3

3.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 4

3.1.1.     L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 4

3.1.2.     La transcription du vocable OEM... 4

3.1.3.     Le graphe du vocable OEM... 5

3.1.4.     La traduction du vocable OEM... 5

4.      Conclusion sur OEM... 5

5.      Références annexes. 6

Notes Bibliographiques. 6

 

Analyse sémantique de vocable phonétique « oém»

 

1.      Le contexte

 

Consultez Vocables

 

Voir aussi OEM

Voir aussi UEWA

Voir aussi OAWOO

Voir aussi IOAWOO

Voir aussi OOLEA

Voir aussi OAWOLEA

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le phonème « oém » n’est jamais utilisé seul, il est toujours associé à d’autres séquences phonétiques.

L’on peut noter la commutativité des vocables dans la « phrase ». Il s’agit plus exactement d’une phrase exprimée sous la forme d’une proposition. Comme nous pouvons dire « ce petit chat est noir » ou « ce chat noir est petit ».

Nous avons plusieurs constructions « grammaticales » pour décrire le même concept de « vaisseau spatial »:

 

  1. UEWA OEMM OAWOOLEA
  2. OAWOOLEA UEWA OEMM
  3. OAWOOLEA oemm OMWEA UMMO 56

 

 

D69-5

juin-68

ESP

OEMM

faire non seulement en ce qui concerne nos

 UEWA OEMM OAWOOLEA mais aussi aux structures

 provenant sans doute d'autres astres froids,

D69-1

Juin 1968

ESP

OEMM

éclaircissements sur certains concepts concernant nos

 OAWOOLEA UEWA OEMM (vaisseaux spatiaux).

D37-2

févr-66

ESP

oemm

eut lieu dans le OAWOOLEA oemm OMWEA UMMO 56 (S37-5) ,

 contact avec la lithosphère terrestre

D74

??/03/1969

ESP

OEM

A 4 heures 17 minutes 3 secondes GMT du jour terrestre

28 mars 1950, une OAWOLEA UEWA OEM

(vaisseau spatial lenticulaire)

D57-4

20/03/1967

ESP

OEEMM

Trois de nos OAWOOLEA UEUA OEEMM

(vaisseau de structure lenticulaire)

descendirent en un point situé à un niveau

de 7,3379 km près de la ville française déjà citée

D 1378

 

 

 

30/01/1988

ESP

 

 

 

OENMN

Une nuit de mai 1966, à 4 h 12 m heure locale,

 quatre de nos UAUOLEAA UEWAA OENMN

 (nefs de voyages inter astres) de notre UMMO,

 atterrirent au sud de l'île Grand Abaco

 

Par ailleurs, nous avons :

 

OEMM = entre les astres; sidéral; de masse sphérique; à masse sphérique

 

2.1.  Analyse de WADOOXOAA

 

D69-2

Juin 1968

ESP

OEMM

(dont les racines phonétiques : OAWOO = dimension;

OOLEEA = pénétrer, percer; UEWAA = véhicule, vaisseau;

 OEMM = entre les astres; sidéral; de masse sphérique;

 à masse sphérique ).

 

D57-1

23/01/1967

ESP

OEMM

Le processus que nos spécialistes en

 WADOOXOAA OEMM (on pourrait le traduire comme

 le Déplacement entre les Astres)

doivent suivre pour une de ces explorations

 

WADOOXOAA est un vocable difficile, de l’ordre de :

 

= (W) génération « a » [(A) déplacement « a » [(D) forme « a » [(OO) matérielle « a » [(KS) distance cyclique « a » [(O) entité « a » (AA) dynamique ]

 

OXO désigne la gravitation.

 

= génère le déplacement d’une forme d’entité qui a une gravitation dynamique

 

Suivant le contexte :

 

= génère les trajectoires sous influence gravitationnelle

 

D’où les spécialistes des processus de WADOOXOAA OEMM, qui sont approximativement des spécialistes des processus qui « génère les trajectoires sous influence gravitationnelle» « des OEMM ».

 

2.2.  Première approximation de « oém»

 

Nous avons donc approximativement « oém » = « astre ou entre les astres »

Le mot « entre » est ajouté par les Oummains pour la compréhension, comme nous pouvons le constater dans le document suivant :

 

D69-4

juin-68

ESP

OEMM

Mais pour cela on utilise notre système

UULXOODII OEMM qui permet l'enregistrement

 optique d'astres à grandes distances

 

On reconnaît UULXOODII qui caractérise l’appareil optique.

Il s’agit donc d’une sorte de télescope optique pour voir les « oém », a priori, les « astres ».

 

 

Cependant le concept d’ « astre froid » ou « planète » est défini par OOYAA :

 

 

D 23

1966

ESP

OOYAA

cette OOYAA (ASTRE FROID).

 

 

D53

1966

ESP

OOYAA

En l'année 1946 sont arrivés sur Terre des êtres originaires

 de l'OOYAA (PLANETE)

 

 

D74

??/03/1969

ESP

OOYIA

UMMO se déplace sur une trajectoire elliptique

 (quasi circulaire) avec une excentricité de 0,0078 autour

 d'une OOYIA (étoile de petite masse) appelée par nous IUMMA

 (notre "Soleil").

 

 

2.3.  Identification du concept de « oém»

 

Le concept « oém » est donc assimilable à un « astre » d’une manière très générale.

 

Ce concept général « d’astre » est le « corps céleste ».

 

Considérons la définition du Larousse suivante : « Un corps est un ensemble d’entités qui n'a intrinsèquement aucune propriété particulière. ».

 

En l’occurrence, c’est par nos représentations mentales que nous donnons aux corps une interprétation d’entité globale. Le corps est un concept. Notons, qu’a priori, un corps a des propriétés émergentes.

 

Voici quelques exemples simples pour illustrer ces remarques :

 

-          Dans le cas d’un corps céleste, chaque particule qui le compose possède une microscopique force gravitationnelle. L’ensemble de la masse du corps céleste fait émerger une force gravitationnelle proportionnelle à la masse totale du corps céleste.

 

-          Ceci se comprend bien aussi pour le « corps humain », pris dans ses aspects matériels, qui est composé de la somme de toutes ses cellules. Les propriétés cognitives du corps humain ne sont pas issues des propriétés individuelles de chaque neurone, mais résulte de l’ensemble des neurones en connexion. La cognition est une propriété émergente du corps humain. Nous retrouvons le concept de « corps » dans plusieurs autres vocables Oummains :

 

§         Le corps (la chaîne d'atomes de krypton) a une interconnexion qui dépend du mouvement généré (transporteur de données - canal)

Le corps a une interconnexion de transmission

Par simplification, nous pouvons traduire par : Corps transmetteur

 

D539

12/04/1987

ESP

OEMBUAAUU

Nous pouvons prouver scientifiquement que peu d’heures après la formation du zygote diploïde (fécondation) se forme le OEMBUAAUU (O) un réseau du gaz krypton.

 

 

§         Le concept de « corps humain pris dans ses aspects matériels », des vocables de phonétique « oémi » :

 

D33-2

1966

ESP

OEMII

 CORPS PHYSIQUE de l'HOMME

 

 

-          Enfin, pour terminer avec un exemple proche d’un vocable Oummain, "OMGEEYIE (prononcez «  omghéèyié » )" qui désigne un « couple matrimonial ». Dans ce cas nous avons seulement « OM » qui traduira simplement «l’ entité joint un homme et une femme ». Nous retrouvons cependant, une notion proche de « corps matrimonial » considéré comme une entité unique.

 

 

En conclusion, le phonème « oém » caractérise le concept de « corps ».

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

3.1.1.   L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Il y a un seul concept de « vaisseau spatial » pour plusieurs syntaxes :

 

-          OEMM

-          OEM

-          OEEMM

-          OENMN

 

a.      La syntaxe OENMN est une distorsion résultant d’une confusion des sons « m » et « n », elle n’est pas signifiante.

 

b.      Il ne semble pas y avoir de son long “é” dans la mesure où l’on de détecte pas de notion de “modèle (EE)”  pour le concept de « corps ».

 

c.      Pour le son « m », rappelons qu’en espagnol, seules les lettres C, N, R ont un doublement.

Nous n’avons pas de voyelle après le son “m” qui pourrait justifier phonétiquement le double « MM », comme lorsque l'on écrit « UMMO », où il faut lire en français : « oum »-« mo ».
( voir à la fin de l’article les références annexes)

 

Compte tenu des vocables proches tels que OEMBUAAUU et OEMII, nous privilégions la syntaxe la plus simple qui est : OEM

 

3.1.2.   La transcription du vocable OEM

 

Rappel du tableau concepts/application du concept primaire

 

 (O) entité « a » [(E) concept « a » (M) jointure ] 

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

E “a” M

 

[(E) concept « a » (MM) jointure {permanente}] 

concept joint

 

 

O “a” EM

 

(O) entité « a » [(E) concept « a » (MM) jointure {permanente}] 

L’entité a un concept joint

 

 

 

Une transcription de OEM est donc :

 

-          L’entité a un concept joint

 

 

 

3.1.3.   Le graphe du vocable OEM

 

 

3.1.4.   La traduction du vocable OEM

 

Comme nous l’avons vu précédemment, c’est par nos représentations mentales que nous donnons aux corps une interprétation d’entité globale. Le corps est un concept. D’où la traduction française dans le contexte :

 

-          L’entité a un concept joint

-          L’entité (astre) est interprétée par notre intellect comme étant un agrégat de particules

 

Un corps céleste est une entité qui a un concept général qui lui est joint.

Autrement dit : un corps (ici céleste).

 

 

4.     Conclusion sur OEM

 

Le vocable « oém» a pour syntaxe signifiante OEM qui exprime « L’entité a un concept joint ». Ce que nous traduisons par le concept de « corps ».

 

 

 

 

 

 

5.     Références annexes

 

D21 (Esp) : UM-MO (le "U" très fermé et guttural (NdT (FR) : « ou »), le M pourrait s'interpréter comme un B)

 

D70 (Esp) Envoyée de Paris - dictée par XOODOU-7
Les mots suivis de (*) sont en français dans le texte original et plusieurs éléments prouvent l'origine d'un dactylographe français ( Rivera au lieu de Ribera, par exemple).
"... graphisme qui nous est familier, OUMO ("m" prolongé pour la prononciation)..."

 

NR18 (FR) : "OMGEEYIE (prononcez «  omghéèyié » )"

 

 

Notes Bibliographiques

 

http://esm2.imt-mrs.fr/gar/gdhtml/coursgdnode5.html

 

La majorité des traductions et des  sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

 

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  août 08– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.