ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «oawo». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 3

L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 3

L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 3

LA TRANSCRIPTION de OAWOO. 3

4.     LE GRAPHE DE OAWOO. 4

5.     LA TRADUCTION DE OAWOO. 4

Calcul de la probabilité. 4

6.     CONCLUSION. 4

7.     LA TRADUCTION DE OAWOOENIU. 5

8.     LA TRADUCTION DE OAWOO NIUASOO. 5

9.     ANNEXES 1. 5

10.       ANNEXES 2. 7

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 9

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «oawo»

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D59 : 

 

«n'importe quelle particule (ÉLECTRON, MÉSON ou GRAVITON) est PRÉCISÉMENT un IBOZOO UU orienté d'une façon particulière par rapport aux autres. »

 

 

« Pour nous, la DROITE dans l'ESPACE n'existe pas, comme nous l'expliquons plus loin, ainsi le CONCEPT d'OAWOO (DIMENSION) prend pour nous un sens différent. De telles dimensions sont associées non pas à des GRANDEURS SCALAIRES mais à des GRANDEURS ANGULAIRES »

 

« Nous considérons dans la sphère de la figure S59-f10 un OAWOO (avec ce nom nous spécifierons dans la sphère aussi bien le concept d'AXE des mathématiciens terrestres, que le VECTEUR avec ses attributs de module, origine et extrémité). Dans ce cas vous traduirez OAWOO par RAYON VECTEUR U (U fléché). »

« L'OAWOO, d'autre part, N'EST PAS UNE CONVENTION : ce n'est pas un simple paramètre, une manière arbitraire de représenter un IBOZOO UU (tel que peut l'être, par exemple, le nombre leptonique inventé par les physiciens de la Terre).

L'OAWOO n'existe pas sans l'imaginer lié ou "connexe" à un autre OAWOO avec lequel il forme un ANGLE ÉLÉMENTAIRE que nous appelons IOAWOO. »

 

« IL N'EST PAS POSSIBLE DE CHOISIR DANS LE MÊME IBOZOO UU un système référentiel. Un tel SYSTÈME RÉFÉRENTIEL DOIT ÊTRE APPORTÉ PAR UN AUTRE IBOZOO UU, arbitrairement choisi. » et  « C'est précisément cet IOAWOO Thêta (ANGLE-DIMENSION) qui confère à l'IBOZOO UU tout son sens transcendant ».

 

« En fait, il sera beaucoup plus accessible d'imaginer le concept d'IOAWOO (nous traduirons par "ANGLE FORMÉ PAR DEUX OAWOO "). Vous vous souviendrez des documents précédents et comment nous avons identifié cet IOAWOO à certaines grandeurs qui vous sont familières

(LONGUEUR ET TEMPS). »

D59 :« Nous, au contraire, nous savons que le WAAM (cosmos) est composé par un réseau d'IBOZOO UU. Nous concevons l'ESPACE comme un ensemble associé de facteurs angulaires (S59-f5).

 

S59-f5

Pour nous, la DROITE dans l'ESPACE n'existe pas, comme nous l'expliquons plus loin, ainsi le CONCEPT d'OAWOO (DIMENSION) prend pour nous un sens différent. De telles dimensions sont associées non pas à des GRANDEURS SCALAIRES mais à des GRANDEURS ANGULAIRES »

Consultez Vocables

 

Voir aussi OEM

Voir aussi UEWA

Voir aussi OAWOO

Voir aussi IOAWOO

Voir aussi OOLEA

Voir aussi OAWOLEA

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le concept OAWOO désigne l’orientation axiale d’une « dimension-angulaire » d’un IBOZOO, où chaque IBOZOO est constitué de 10 dimensions-angulaires OAWOO.

 

Une dimension-angulaire étant constituée par un « faisceau » d’une ‘infinité physique’ d’OAWOO. Chacun d’entre eux étant séparés par un angle élémentaire IOAWOO, chaque dimension-angulaire couvrant 360° degrés.

Deux OAWOO ‘successifs’ d’une dimension-angulaire donnée, forment donc un angle élémentaire (ultime, minimal et incompressible) IOAWOO.

Comme la sémantique l’indique, chaque IOAWOO identifie chaque paire de OAWOO de manière unique d‘où « émergent » des « entités permanentes » d’espace, temps, masse et d’énergie.

 

La « dimension-angulaire » (ou faisceau, ou facteur angulaire) est délimitée, borné, par deux OAWOO « orthogonaux » au sens mathématique du terme (à l’intérieur d’une dimension-angulaire les IOAWOO couvrent 360° degrés). Dans le cas particulier d’un espace tridimensionnel, l’orthogonalité correspond à la perpendicularité.

 

Chacune des quatre « dimensions-angulaire » d’où émerge notre espace géométrique courant et le temps, est nommée par les Oummains OAWOO UXGIGI ou OAWOO ‘réel’.

 

Voir Le CONCEPT IBOZOO

voir IOAWOO.         

voir UXGIGII

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Pour ces deux concepts nous avons les formes syntaxiques qui paraissent bien identifiées : OAWOO et IOAWOO.

 

OAXOO est une distorsion syntaxique.

 

Voir aussi OA

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

A priori pas de son ambigu ici.

 

Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

A priori, il paraît bien identifié que le premier son « o » est court et le second est long.

 

               LA TRANSCRIPTION de OAWOO

 

Suivant la méthode nous avons la construction conceptuelle :

 

[ (O) entité « a » (A) déplacement] « a » (W) génération] « a » (OO) entité permanente] 

 

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

W « a » OO

[ (O) entité « a » (A) déplacement] « a » (W) génération] « a » (OO) entité permanente] 

Génère la matérialité

A « a » WOO

(A) déplacement] « a » (W) génération] « a » (OO) entité permanente] 

Le déplacement génère la matérialité

O « a » AWOO

[ (O) entité « a » (A) déplacement] « a » (W) génération] « a » (OO) entité permanente] 

L’entité a un déplacement qui génère la matérialité

 

Une Transcription de OAWOO est donc :

 

-          L’entité a un déplacement qui génère la matérialité

 

 

4.     LE GRAPHE DE OAWOO

 

 

 

 

5.     LA TRADUCTION DE OAWOO

 

-          L’entité a un déplacement qui génère la matérialité

-          L’entité a un déplacement (des ‘angles’ IOAWOO entre chaque OAWOO) qui génère la matérialité et caractérise l’« AXE» de la « dimension-angulaire ».

-          « AXE » générateur d’entités dimensionnelles dont les caractéristiques sont propres à sa « dimension-angulaire ».

-          « AXE» générateur d’entités dimensionnelles propres à sa « dimension-angulaire »

-          « AXE» de la « dimension-angulaire » générateur d’entités dimensionnelles

 

 

                Calcul de la probabilité

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^5 = 1 / (1,4 x 10^6) = 1 / 1,4 millions

 

6.     CONCLUSION

 

La syntaxe « OAWOO » est signifiante, sa transcription est «L’entité a un déplacement qui génère la matérialité » ce qui peut-être traduit par : 

« AXE» de la « dimension-angulaire » générateur d’entités dimensionnelles

 

 

 

7.     LA TRADUCTION DE OAWOOENIU

 

D69-4

juin-68

ESP

OAWOENNIU

ce que vous appelez niveau de bruit a été supprimé

pratiquement dans le cas de transmission OAWOENNIU

(voir note 4) (résonance nucléaire).

D69-3

Juin 1968

ESP

OAWOENNIUU

Pour comprendre l’effet OAWOENNIUU (résonance nucléaire)

 il faudrait

D69-3

Juin 1968

ESP

OAWOOENII

Nous disons alors que ces atomes sont OAWOOENII

(en résonance).

 

Les trois canaux représentent respectivement des transmissions par voie optique, gravitationnelle et en résonance nucléaire…les temps de transmission varient pour chaque système, étant nuls pour ceux en " résonance nucléaire ".

« les noyaux présentent la particularité, en un instant déterminé, d’avoir une configuration identique de leurs niveaux énergétiques se référant à la distribution de leurs nucléons. »

 

Ce phénomène de résonance nucléaire pourrait correspondre aux expériences « d’états intriqués » d'Alain Aspect utilisant une source de photons corrélés (cf.Annexes 2).

http://www.ens-lyon.fr/DSM/magistere/projets_biblio/2002/groux/pages/intrication/aa_exp.htm

 

 

OAWOOL’entité a un déplacement qui génère la matérialité »

ENIU= « concept de flux identifiant une dépendance »

 

Suivant le contexte : « concept d’état intriqué » 

 

D’où OAWOOENIU : L’« AXE-angulaire » a un concept d’état intriqué

 

 

8.     LA TRADUCTION DE OAWOO NIUASOO

 

 

ESP

OAWOO NIUASOO

Canal "centrifuge" (1) d'information, soit le OAWOO NIUASOO qui transfère l'information du B.B. dans le corps de l'OEMMII

ESP

OAWOO NIUASOOO

Les canaux OAWOO NIUASOOO NE SONT PAS DISCRETS

ESP

OAWOO NIUASSOO

Les canaux OAWOO NIUASSOO relient deux "plans" distincts de l'Univers

 

Voir UAXOO = « Réception de particule » 

 

D’où OAWOO NIUASOO : L’« AXE-angulaire » a un flux qui identifie la « réception de particules » 

 

 

9.     ANNEXES 1

 

 

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAXOO

Observez que les OAXOO (AXES RECTEURS) définissent

l'ESPACE ET LE TEMPS

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAXOO

Deux IBOZOO UU dont les axes OAXOO T1 et T2 diffèrent

 par un angle tel qu'il N'EXISTE PAS

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAXOO

chacune d'elles est un IBOZOO UU avec ses OAXOO (axes)

 orientés d'une manière particulière.

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAXOO

un "point" P représenté par un IBOZOO UU avec son Tp

(OAXOO) orienté verticalement,

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAXOO

Tout simplement que l'orientation de son (OAXOO) Tu

(axe du temps) sera différent.

D59-2

06/05/1967

ESP

OOAWOO

Si vous remplacez le concept de OOAWOO (RAYON VECTEUR)

 de notre modèle antérieur plus simpliste,

 

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

comme nous l'expliquons plus loin, ainsi le CONCEPT

d'OAWOO (DIMENSION) prend pour nous un sens différent.

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

Nous considérons dans la sphère de la figure S59-f10 un

OAWOO (avec ce nom nous spécifierons dans la sphère aussi

 bien le concept d'AXE des mathématiciens terrestres, que

 le VECTEUR avec ses attributs de module, origine et extrémité).

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

Dans ce cas vous traduirez OAWOO par RAYON VECTEUR U

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

nous pouvons concevoir autant d'autres OAWOO

 (RAYONS VECTEURS) que représentent ces grandeurs.

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

Quand nous nous référons, au sein de l'IBOZOO UU, à un

 OAWOO (AXE) et à son orientation,

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

IBOZOO UU qui ne diffèrent entre eux seulement par l'angle

 IOAWOO , que leurs OAWOO (rayons vecteurs)

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

comme une chaîne d'IBOZOO UU immergée dans le WAAM

tel que ses OAWOO (RAYONS VECTEURS)

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

orientés orthogonalement par rapport aux OAWOO

 (RAYONS VECTEURS) qui impliquent des distances,

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

pendant que le second oriente ses OAWOO (AXES,

RAYONS VECTEURS) pour se transformer en une sousparticule

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

LE CONCEPT DE L'OAWOO

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

Si vous associez notre mot OAWOO ("AXE" ou DIRECTION)

avec une ligne droite orientée, nous retournons au point

 de départ

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

IOAWOO serait "L'ANGLE" que forment deux OAWOO ("AXES")

 de deux IBOZOO UU associés

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

étaient jusqu'à maintenant distincts puisque leur "axes"

(OAWOO) étaient orientés dans des directions différentes

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

C'est-à-dire que nous considérons dans un IBOZOO UU

les quatre "axes" (OAWOO)

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

faites attention au véritable concept d'OAWOO

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

que nous appelons OAWOO UXGIGII car ils représentent

 le cadre tri-dimensionnel de référence

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

OAWOO UXGIGII qui en réalité n'existent pas car ils sont

 aussi conventionnels qu'un symbole

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

mais ils servent au mathématicien pour fixer la position

 du OAWOO réel

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

Si l'OAWOO (U fléché) réel oscille à l'intérieur de ce cadre idéal

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

imaginez maintenant un nouveau système référentiel de

deux OAWOO UXGIGII, chacun d'eux formant 90° avec

les quatre antérieurs

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

Ce nouveau cadre d'action d'un OAWOO (T) réel et ceux

 antérieurement définis, définissent respectivement l'ESPACE

 et LE TEMPS

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

Nous considérons comme très important que le concept

 d'OAWOO ("AXE" ou DIMENSION ORIENTÉE)

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

L'OAWOO n'est pas mesurable, c'est-à-dire qu'il ne s'agit

 pas d'une grandeur, il n'a pas de dimensions

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

L'OAWOO, d'autre part, N'EST PAS UNE CONVENTION

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

L'OAWOO n'existe pas sans l'imaginer  lié ou "connexe" à

un autre OAWOO avec lequel il forme un ANGLE

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

L'OAWOO n'existe pas sans l'imaginer  lié ou "connexe" à

un autre OAWOO avec lequel il forme un ANGLE

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

nous traduirons par "ANGLE FORMÉ PAR DEUX OAWOO

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

les orientations possibles du quaternion d'OAWOO que vous

 interprétez comme SPIN,

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

à cause de l'orientation particulière de leurs OAWOO ("AXES") :

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

De plus certains OAWOO de chacun des composants de cette

série ou chaîne s'orientent consécutivement

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

de manière telle qu'aucun IBOZOO UU n'oriente l'un de ses

OAWOO ("AXES") qui le composent

D59-4

28/11/1967

ESP

OAWOO

Mais imaginez que l'IBOZOO UU représenté en ORANGE

oriente l'un de ses OAWOO

D69-2

Juin 1968

ESP

OAWOO

(dont les racines phonétiques : OAWOO = dimension;

OOLEEA = pénétrer, percer; UEWAA = véhicule, vaisseau;

 OEMM = entre les astres; sidéral; de masse spérique;

 à masse sphérique ).

D69-5

juin-68

ESP

OAWOO

comme je vous l'ai dit dans les pages précédentes, à l'instant

 (OWOALEAIDA) où tous les IBOZOO UU correspondant à

 l'enceinte délimitée par la ITOOAA changent "d'axes "

 (OAWOO) dans le cadre tridimensionnel

D357-2

12/03/1987

ESP

OAWOO

Les canaux OAWOO NIUASSOO relient deux "plans"

distincts de l'Univers

D357-2

12/03/1987

ESP

OAWOO

Les canaux OAWOO NIUASOOO NE SONT PAS DISCRETS

D357-2

12/03/1987

ESP

OAWOO

Canal "centrifuge" (1) d'information, soit le OAWOO

NIUASOO qui transfère l'information du B.B. dans le

 corps de l'OEMMII

D 731

20/03/1987

ESP

OAWOO

Un réseau de ibozsoo uhu pourrait se concevoir dans

 l'hyper-espace des trois dimensions plus le Temps,

plus OAWOO (dimension orientée des I.U.),

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

 forme avec l'OAWOO (RAYON VECTEUR) Uv (U fléché) de (Y).

D59-2

06/05/1967

ESP

OAWOO

son champ visuel englobe l'ensemble des IBOZOO UU

dont les OAWOO s'orientent avec des angles différents

D59-3

6 Juin 1967 

ESP

OAWOO

nous invitons les MATHÉMATICIENS à reconsidérer que

 notre concept d'OAWOO qui, bien qu'impliquant

une " DIRECTION "

 

 

10. ANNEXES 2

Note 4 : (L’effet OAWOENNIUU).
Pour comprendre l’effet OAWOENNIUU (résonance nucléaire) il faudrait vous expliquer notre théorie de la constitution de l’Espace et de la Matière. Je vais essayer de vous formuler un résumé en utilisant des concepts qui vous sont familiers.
Supposez par exemple un ensemble numériquement réduit d’atomes de molybdène : par exemple Mo1, Mo2, Mo3...Mon dont les noyaux présentent la particularité, en un instant déterminé, d’avoir une configuration identique de leurs niveaux énergétiques se référant à la distribution de leurs nucléons. Il n’importe peu que les niveaux quantiques de leur écorce électronique soient différents ou que leurs orbites soient partagés dans un quelconque enchaînement chimique. Nous disons alors que ces atomes sont OAWOOENII (en résonance).
Nous savons aussi qu’un quelconque corpuscule atomique (neutron, proton, méson K, etc.) est en réalité une projection différente dans un cadre tridimensionnel, d’une même entité mathématique-vraie que nous appelons IBOZOO UU [au point que nous accordons dans le WAAM (univers) l’attribut de vrai ou d’existant au seul IBOZOO UU]
Vous pouvez vous imaginer l’IBOZOO UU par une image didactique, comme un "faisceau" ou "paquet" d’ "axes idéaux" dont les différentes orientations poly-directives donneraient lieu à ce qu’un physicien interprète ce "faisceau" ou "fagot" (ou "hérisson") aux multiples pointes orientées, certaines fois comme un quantum, et d’autres fois comme une masse, un lepton ou un électron. Ces derniers en tant que masse, charge électrique, moment orbital, etc, représentent en réalité les différentes orientations axiales de l’IBOZOO UU de la même manière que les différents tons chromatiques ont comme base une fréquence différente dans le spectre électromagnétique.

Imaginez que nous essayions de désorienter, au sein de l’atome Mo1, un seul nucléon (un proton par exemple) ; il peut arriver que l’inversion ne soit pas absolue, dans ce cas l’effet observable par vous serait la conversion de la masse du proton en énergie.
D E = m C2 + K :
m étant la masse du proton et K une constante.

On obtient ainsi l'isotope du Niobium (comme vous appelez cet élément chimique fondamental). Mais nous pouvons forcer la désorientation des " axes " de l’IBOZOO UU (inversion absolue) d’une manière telle qu’un physicien observateur verrait, surpris, que le proton semble s'être ANNIHILÉ sans libération d’ÉNERGIE. Ce phénomène vous semblerait contredire le principe universel de conservation de masse et d’énergie (conservation mise justement en doute par d’autres physiciens de la Terre) ; en effet les Hypothèses formulées par quelques TERRESTRES sur l'actuelle CRÉATION DE LA MATIÈRE DANS L'UNIVERS se basent en réalité sur le fait qu’effectivement des ensembles d’IBOZOO UU s’inversent totalement dans notre cadre tridimensionnel, devenant observables par ceux qui y vivent.
Observons maintenant un atome de Niobium ionisé négativement. Sans doute, le reste des n-1 atomes de Molybdène ont subit une altération dans leurs niveaux énergétiques nucléaires, de manière que l’énergie nucléique de chacun de ces atomes s'incrémentent en

Vérifiant que:

R1 = Distances radiales à l'atome de Niobium de chacun de ceux qui restent.
et : "constantes" du système, dont les valeurs sont fonction non seulement de n , mais aussi des structures nucléaires et de R1
L’énergie transférée aux noyaux des atomes de Mo qui restent, par cet effet de résonance, est quantifié de manière à pouvoir arriver à être nulle pour un atome de l’ensemble situé à une distance R supérieure à un seuil défini.

Ainsi, si nous arrivons à exciter un atome de Molybdène (Mo1) situé dans un organe émetteur () en intervertissant un de ses nucléons, nous noterons dans un organe récepteur () contenant un autre atome Mo2, une altération quantique dans ce dernier, d’autant plus élevée qu’il y aura moins d’atomes parasites en résonance à proximité..

Il faut préciser que le transfert d’énergie ne s’est pas fait grâce à un champ excitateur afin que le temps de transmission soit nul (nous parlons alors de vitesse de transfert ou de flux informatif INFINI).
Ce principe physique faciliterai apparemment la mise au point de système de communication " instantanés " à d’énormes distances interplanétaires, pour qu’un message ne mette pas plusieurs années-lumière pour arriver à destination. Malheureusement, ceci est irréalisable dans la pratique, car l’existence d’atomes perturbateurs ou parasites en liberté, en résonance avec l’émetteur, absorberait toute l’énergie du système. Jamais une partie quantifiée de celle-ci n’arriverait donc à être transférée par résonance à un atome si éloigné. Ce qui fait que l'efficacité du système de transmission est subordonné au fait que dans les alentours du Réseau n’existent pas des masses d’un élément chimique semblable, qui atténue les signaux transmis.

 

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

 

Manuel Rotaeche les « IBOZOO UU »

 http://www.ummo-sciences.org/activ/analyses/ana16.htm

 

La majorité des proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

 

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  janvier 07 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.