1.      ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «oa». 1

1.1.        PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

1.2.        L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE OA.. 1

1.3.        L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de OA.. 2

1.3.1.     L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

1.3.2.     L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS de «oa». 2

1.4.        LA TRANSCRIPTION DE OA.. 2

1.4.1.     LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION.. 2

1.5.        LA TRADUCTION DE OA.. 3

2.      NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 3

 

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «oa»

 

1.1. PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D 41

Mais le langage que nous employons est radicalement différent du vôtre. Nous pouvons le nommer BILANGAGE.

Par exemple, quand nous émettons des phonèmes tels que OA DO DO IA KAAWAEA UMMO

UMMO UMMO, nous exprimons deux courants d'idées simultanément.

 

OA : nous avons réalisé ce voyage

DO : et nous provenons de

IA KAAWAEA : pour étudier votre culture

UMMO : notre planète.

 

D33-3

« Par la zone cérébrale où on localisa cet atome, les scientifiques crurent qu'il pouvait

s'agir de transmissions de l'un ou de l'autre sens, provenant des couches inférieures de la conscience ou BUAWAAMIESEE OA (vous l’appellez SUBCONSCIENT). Peut-être grâce à cet atome notre âme était informée de la riche activité de notre vie psychique occulte. »

 

la OESEE OA (CONSCIENCE) »

 

 

Lettre 102-1 :

« entité ESEE OOA (CONSCIENCE DE L'INDIVIDU) »

 

 

1.2. L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE OA

 

Pour simplifier, nous pourrons faire comme les Oummains et traduire globalement « OA » par « entité déplacée ».

Cependant, certains vocables dont ceux de la tétravalence du type AIOYAA, expriment des valeurs de vérité. Pour comprendre cela il faut impérativement quitter notre vision anthropocentrique étriquée et prendre en compte les fondements de la cosmologie des Oummains. 

( Voir modification du concept primaire « A » )

Tout d’abord WOA = « génère des entités déplacées ». Ce « déplacement » est très particulier, puisqu’il s’agit d’une ‘transposition’ par résonance d’idées immatérielles en des entités ontologiquement tétravalentes (cf. La genèse des entités cosmologiques ). On constate que le fondement des entités de l’Univers sont « déplacées » suivant un mode qui dépasse largement un déplacement dans un cadre 3D. Le deuxième élément clé, est en quelque sorte contigu à la première notion ; c’est le ‘déplacement’ angulaire des « axes » OAWOO des IBOZOO : « l’entité a un déplacement qui génère la matière ». Cette transcription n’a même pas besoin de traduction, elle explicite exactement la fonctionnalité de l’« axe » OAWOO

 

Voir aussi ESEE

 

 

1.3. L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de OA

 

D33-3

1966

ESP

OA

la OESEE OA (CONSCIENCE) NE descend pas à de bas niveaux

du subconscient.

D41-1

1966

ESP

OA

quand nous émettons des phonèmes tels

que OA DO DO IA KAAWAEA UMMO UMMO UMMO

D41-1

1966

ESP

OA

OA : nous avons réalisé ce voyage

D41-13

1966

ESP

OA

UMMOAELEWEE OA - CONSEIL DE UMMO

D41-15

1966

ESP

OA

le ESEE OA (CONSCIENCIA)

D33-3

1966

ESP

OA

dans ces zones de la mémoire, où,

 n'étant pas d'accès facile

(sauf durant le sommeil, l'anesthésie totale,

 la catalepsie etc...) on les nommait

BUUAWAAMIESEE OA (SUBCONSCIENT).

D41-15

1966

ESP

OA

l'image le champ de la ESEE OA

 (S41-39) CONSCIENCE (consciencia)

D37-2

févr-66

ESP

OAA

126 (douze puissance six) fois la longueur d'onde

 du faisceau de radiation émis par la galaxie OAA TAS

 

 

1.3.1.   L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Phonétiquement le phonème «oa » se prononce « OA » en espagnol. Il n’y a aucune ambiguïté syntaxique avec la phonétique de ce vocable.

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

1.3.2.   L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS de «oa» 

 

Mais, comme pour tous les vocables, la vraie grosse difficulté provient essentiellement de l’écriture des concepts primaires longs. Nous allons devoir comparer les syntaxes indiquant des sons longs avec les syntaxes des vocables proches, et effectuer les transcriptions pour valider leur cohérence ou non avec le contexte.

 

Par comparaisons croisées avec les autres vocables, on conclue que dans ce contexte la syntaxe OOA est simplement une distorsion de OA :

 

Lettre 102-1 :

« entité ESEE OOA (CONSCIENCE DE L'INDIVIDU) »

 

 

1.4. LA TRANSCRIPTION DE OA

 

1.4.1.   LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION

 

Nous avons donc : entité « a » déplacement

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

O “a” A

 

entité « a » déplacement

 

L’entité a un déplacement

 

 

Pour OA donc la transcription suivante :

 

-          L’entité a un déplacement

 

 

1.5. LA TRADUCTION DE OA

 

-          L’entité a un déplacement

-          entité «déplacée»

 

 

 

2.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des  sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  avril 05 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.