ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «gossé» et « naoué ». 1

1.      PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.      L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.      LA TRANSCRIPTION DE GOSEE. 2

5.      LA TRADUCTION DE GOSEE. 2

6.      LA TRANSCRIPTION DE NAWEE. 2

7.      LA TRADUCTION DE NAWEE. 2

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 3

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «gossé» et « naoué »

 

1.    PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D45

1966

ESP

NAUEE

GOSEEE (S45-7) : unité de longueur cosmique utilisée sur UMMO; elle équivaut à la distance de IUMMA (Wolf 424) à NAUEE à son apogée (76.126 ENMOO)

NR21

13/03/2009

FR

NAWEE

Un autre OYAA de taille importante NAWEE, gravite autour d'IOUMMA sur une trajectoire elliptique d'excentricité 0,026, à une distance moyenne de 5,97.1010 mètres.

NR21

13/03/2009

FR

NAWEE

Les anciens astronomes utilisaient comme références les deux astres IOUMMA et NAWEE, ce dernier étant bien visible conjointement à IOUMMA au crépuscule et à l'aube.

NR21

13/03/2009

FR

NAWEE

Les astronomes observaient les passages en conjonction supérieure de NAWEE en alignement avec IOUMMA, ce qui se produit en moyenne tous les 2,571 XEE, soit 0,866 du temps de révolution sidérale d'OUMMO.

NR21

13/03/2009

FR

NAWEE

Ils voulurent absolument faire correspondre la valeur du XEE à la fraction 2/(2+π) du temps de révolution synodique de NAWEE en acceptant une dérive de six OUIW (18,55 minutes) chaque XEE.

NR21

13/03/2009

FR

NAWEE

La dérive cumulée atteint ainsi un jour d'OUMMO tous les 100 XEE et un XEE tous les 6000 XEE. Les adeptes du culte de NAWEE, indignés de cette offense faite à la rigueur objective

NR21

13/03/2009

FR

NAWEE

Lors de chaque conjonction, ils notaient une variation verticale importante de la positon de NAWEE par rapport au disque d'IOUMMA (voir figure 1), l'oscillation se réinitialisant chaque XEEOUMMO dix huit XEE lorsque NAWEE avait accompli treize révolutions complètes et OUMMO six révolutions (figure 2). Les cosmologues, ignorant que le plan de l'écliptique d'OUMMO possédait une orientation distincte de celle de NAWEE, en conclurent que la trajectoire d'OUMMO était bi hélicoïdale et qu'OUMMO décrivait trois translations descendantes et trois autres montantes, sur la surface fictive d'un cylindre, pour compléter un XEEOUMMO (figure 3).

 

 

 

 

2.    L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable «gossé» désigne une unité de longueur qui correspond à une configuration astronomique particulière entre IUMMA et « naoué ». « naoué » est donc un « nom propre ».

Après examen de l'original espagnol de la D45, il est mentionné "a NAUEE en su apogeo", donc littéralement "à NAUEE en son apogée".

Je pense qu'il est raisonnable de penser que « naoué »  est effectivement un astre, dont le nom correspond aux caractéristiques de son usage par les Oummains, suivant leur approche fonctionnaliste. Autrement dit, « naoué » serait bien le nom d'un astre dont la fonction caractéristique est donnée son apogée.

 

 

3.    L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les formes syntaxiques possibles pour ce concept sont :

 

-          ESP         GOSEE

-          ESP         NAUEE

-          FR            NAWEE

 

L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Le son « woué » de « naoué » est ambigu il pourrait être écrit en espagnol avec naWUé ou naUé.

Je privilégie la syntaxe FR, NAWEE de la NR21.

 

Voir le tableau phonétique

 

 

L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

-          Les sons «é» semblent être long.

 

4.    LA TRANSCRIPTION DE GOSEE

 

(G) structure « a » [(O) entité « a » [(S) cyclicité [ « a » (EE) modèle ]

 

[S EE]=cycle modélisé

[O [S EE]=l'entité a un cycle modélisé

[G [O [S EE]=la structure de l'entité a un cycle modélisé

 

 

5.     LA TRADUCTION DE GOSEE

 

 

GOSEE=la structure de l'entité a un cycle modélisé [à l’apogée de NAWEE]

=la structure de l'entité [à l’apogée de NAWEE]

=configuration cosmologique [à l’apogée de NAWEE]

 

Autrement dit : cette unité de longueur correspondrait à une configuration type, à l’apogée de NAWEE.

 

 

6.    LA TRANSCRIPTION DE NAWEE

 

(N) flux « a » [(A) déplacement « a » [(W) génère [ « a » (EE) modèle ]

 

[W EE]=génère un modèle

[A [W EE]=le déplacement [génère un modèle]

[N [A [W EE]=le flux [déplacé [génère un modèle]

 

 

7.     LA TRADUCTION DE NAWEE

 

NAWEE=le flux déplacé génère un modèle

NAWEE=le flux déplacé (l'orbite) génère un modèle (en raison de l’apogée de son orbite que NAWEE est une référence astronomique)

Une traduction française de NAWEE serait de l’ordre de « l’orbite génère une référence [l’unité de longueur GOSEE] »

 

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

Envoyé : jeudi 26 mars 2009 22:06
À : Open
Objet : [DIVERS] [NR21 - La preuve par NAWEE]

 

 

 

Bonjour  à tous ,

 

Je vais encore déclencher des cris d'orfraie, mais je vais prendre le relai

de Jacques Pazelle, car à mon sens, le résultat de sa réflexion sur les deux

lettres NR21 et D45, a été un peu trop occulté par les autres débats.

Pourtant j'ai bien le sentiment que sa persévérance a permis de mettre le

doigt sur une belle démonstration de cohérence...

 

En effet, pour pouvoir écrire la NR21, il a impérativement fallu :

 

A)  Identifier que NAWEE est en fait NAUEE de la lettre D45 

 

Pour moi il est bien évident qu'il s'agit des 2 mêmes désignations et NAWEE

est le bon terme qui désigne :

NAWEE=le flux déplacé génère un modèle

NAWEE=le flux déplacé (l'orbite) génère un modèle (en raison de l’apogée de son orbite que NAWEE est une référence astronomique)

Une traduction française de NAWEE serait de l’ordre de « l’orbite génère une référence [l’unité de longueur GOSEE] »

 

 

B)  Avoir anticipé précisément que la valeur "réelle" de la D45 est 76.12^8

au lieu de 76.12^6 ENMOO !!!

C) Et que cette valeur s'ajuste "miraculeusement" à l'orbite précisément

définie ci-dessus

 

L'aphélie de NAWEE vaut 59,7 * 1,026 = 61,25 millions de kilomètres

 76*12^8 = 32,68 millions d'ENMOO = 61,23 millions de kilomètres

 

Les deux nombres concordent à 4 pour 10 000 !!!!! C'est ça !! Ca ne peut pas

être une coïncidence heureuse à ce niveau là.

Il y a bien une erreur dans la D45 écrite à une époque où les Oummains

recourraient à un dactylo terrien et c'est une erreur de frappe (ou de

recopie) sur 1 SEUL CHIFFRE !

 

Pour Jacques et moi les deux lettres NR21 et D45 se valident mutuellement.

 

La probabilité que tout cela puisse résulter du hasard est équivalente à la

probabilité qu’aurait « une tornade d’assembler un Airbus A380 en balayant

une décharge publique », pour reprendre la célèbre phrase de Sir Fred Hoyle.

 

 

La majorité des  sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/.

 

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

http://www.denocla.com 01/09/2003.

 

 

© Denocla  juin 09 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.