ANALYSE SEMANTIQUE DE   «nana». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION de NAANAA. 2

5.     LA TRADUCTION de NAANAA. 2

6.     LA TRANSCRIPTION de OBUANAA. 2

7.     LE GRAPHE DE OBUANAA. 3

Calcul de la probabilité. 3

8.     LA TRANSCRIPTION de OBUANAA. 3

9.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 4

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DE   «nana»

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

 

D41-6

1966

ESP

NAANAA

les branches des NAANAA, des IGUU ou des OAXAUXAA

 (arbres typiques d'UMMO)

D47-1

1966

ESP

NAANAA

Ces pratiques de (JEU)  se déroulaient dans les environs

d’un courant fluvial entre ONAUUU et NAANAA

(VEGETAUX ARBORESCENTS très fréquents sur UMMO).

D68

27/06/1967

ESP

NAANAA

située dans l'immense forêt de NAANAA et de OBUANAA

 ( grands arbres inconnus sur Terre, aux feuilles cardioïdes).

 

 

D 731

20/03/1987

ESP

OVUAANAA

En tout cas, vous surprendrait l'existence des OVUAANAA (arbres) dont la taille les rapprocherait des gigantesques séquoias de la Terre.

 

D69-1

Juin 1968

ESP

ANAUGAA

dans le paysage couvert d'ANAUGAA (espèce arborescente)

 de nos lointaines forêts de UMMO

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Les concepts de «nana», « obouana » et « anaouga » désignent des sortes d’arbres.

 

Voir aussi XAABIIUANAA

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les syntaxes connues :

 

-          NAANAA

 

-          OBUANAA

-          OVUAANAA

 

-          ANAUGAA

 

 

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Pas de son ambigu, les V et B espagnols bien identifiés comme étant phonétiquement identiques.

Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Le son ‘a’ est probablement long.

 

4.     LA TRANSCRIPTION de NAANAA

 

Multiplicité de [(N) flux « a » (AA) dynamique]

= Multiples flux aux déplacements dynamiques

 

5.     LA TRADUCTION de NAANAA

 

Multiples flux aux déplacements dynamiques

 

Autrement dit suivant le contexte une traduction de l’ordre de : «multiples tiges» ou «multiples branches». Cet « arbre » évoque peut-être un végétal comme une sorte de saule ?

 

 

6.     LA TRANSCRIPTION de OBUANAA

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(O) entité « a » [(B) interconnexion « a » [(U) dépendance « a » [ (A) déplacement « a » [ (N) flux « a » (AA) déplacement dynamique»]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

N « a » AA

 [ (N) flux « a » [ (AA) déplacement dynamique»

flux dynamique

A « a » NAA

[(A) déplacement « a » [(N) flux « a » [ (AA) déplacement dynamique»

Le déplacement a un flux dynamique

U « a » ANAA

(U) dépendance « a » [ (A) déplacement « a » [(N) flux « a » [ (AA) déplacement dynamique»

Dépend du mouvement d’un flux qui a un déplacement dynamique

B « a » UANAA

[(B) interconnexion « a » [(U) dépendance « a » [(A) déplacement « a » [(N) flux « a » [ (AA) déplacement dynamique»

L’interconnexion dépend du mouvement d’un flux qui a un déplacement dynamique

O « a » BUANAA

(O) entité « a » [(B) interconnexion « a » [(U) dépendance « a » [ (A) déplacement « a » [(N) flux « a » [ (AA) déplacement dynamique»

L’entité interconnectée dépend du mouvement d’un flux qui a un déplacement dynamique

 

Pour OBUANAA donc la transcription suivante :

 

-          L’entité interconnectée dépend du mouvement d’un flux qui a un déplacement dynamique

 

 

 

7.     LE GRAPHE DE OBUANAA

 

 

               Calcul de la probabilité

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^7 = 1 / (410 x 10^6) = 1 / 410 millions

 

8.     LA TRANSCRIPTION de OBUANAA

 

-          L’entité interconnectée dépend du mouvement d’un flux qui a un déplacement dynamique

-          L’entité interconnectée est liée à un mouvement sur une trajectoire

 

Plus simplement :

-          L’entité interconnectée est liée aux branches

-          L’entité a un nœud de branches

               

Autrement dit suivant le contexte cet « arbre » évoque peut-être un végétal comme sorte de palmier dont les branches divergeraient à partir d’un noeud central ?

A priori donc, grands arbres dont la taille les rapprocherait des gigantesques séquoias, aux feuilles cardioïdes.

Exemple de feuilles cardioïdes des Anthurium

 

 

 

9.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

© Denocla  mars 07 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.