Accueil

Hypothèses

Sémantique

Méthode

Pratique

Concepts primaires

Vocables

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ibosdso» «ou». 1

1.1.      PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 4

2.1.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 5

2.1.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 6

2.1.2.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 6

2.2.      LA TRANSCRIPTION de IBOSZOO UU. 6

2.3.      Le graphe du vocable IBOSDSOO. 6

2.4.      La traduction du vocable IBOSDSOO. 7

2.5.      Calcul de la probabilité. 7

2.6.      La traduction du vocable IBOSDSOO UU. 8

3.     CONCLUSION SUR LE VOCABLE PHONETIQUE «ibosdso» «ou». 8

4.     La traduction du vocable IBOZSOOAOWAAM. 8

5.     La traduction du vocable IBOZSOOAEWEEA. 8

6.     La traduction du vocable IBOZSOO DAO. 9

6.1.      Le concept du vocable IBOZSOO DAO. 9

7.     La traduction du vocable OAWOOLEI IBOZSOO. 9

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 9

 

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «ibosdso» «ou»

 

1.1.                   PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D59 : 

« IL N'EST PAS POSSIBLE DE CHOISIR DANS LE MÊME IBOZOO UU un système référentiel. Un tel SYSTÈME RÉFÉRENTIEL DOIT ÊTRE APPORTÉ PAR UN AUTRE IBOZOO UU, arbitrairement choisi. »

« C'est précisément cet IOAWOO Thêta (ANGLE-DIMENSION) qui confère à l'IBOZOO UU tout son sens transcendant ».

« IIAS IBOZOO UU AIOOYEDOO (IL N'EXISTE EN ABSOLU AUCUN IBOZOO UU ISOLÉ) »

 

D33 :

« UN SEUL IBOYA (QUANTUM D'ÉNERGIE) OU PAR UN SEUL ÉLECTRON. »

« un électron absorbe un IBOAAIA ou PHOTON, c'est-à-dire un "QUANTUM". »

« un SAUT IBOAAYANUUIO (quantique) à un autre niveau énergétique »

« Les messages du KRYPTON sont reçus par des millions d'atomes d'HÉLIUM et ce en modifiant leurs états IBOOAYA NUIO (QUANTIQUES) pour que ceux ci irradient un "QUANTUM" de fréquences inférieures à celles de la LUMIÈRE (RADIATION INFRAROUGE). »

« L'atmosphère de la Terre offre une faible protection par certains effets secondaires de ce que nous appelons fréquences IBOONEE (RAYONS COSMIQUES). »

 

D 41 :

« l'antique coutume d'enregistrer sur les archaïques IBOZOOIXINAA (Voir rapport accessoire) les exclamations de plaisir… »

 

D 43 :

NOTE 4 : Il existait déjà des techniques rudimentaires d'enregistrement du son: un BUUXIIAO ( espèce de membrane MICROPHONE ) (S43-2) accouplée mécaniquement à un miroir ( ) (S43-3) réfléchit un fin faisceau de lumière sur la bande de DOROO construit avec un composé plastique de rigidité diélectrique élevé ( C'est-à-dire très isolant, thermiquement et électriquement ).

Le faisceau lumineux oscille transversalement, sur la bande ( qui se déplace avec une vitesse uniforme ) en fonction de la fréquence acoustique transférée à l'élément réfléchissant. Auparavant, la bande a été chargée électrostatiquement au moyen d'un petit générateur ( ) (S43-4) ( la tension est élevée bien que la charge réelle soit de quelques IUDIIXAA ) (Pourrait

équivaloir à des microcoulombs)

Quand l'IBOZOO ( point ou " spot " LUMINEUX ) tombe sur la surface du DORRO, il se produit un effet de décharge électrostatique que vous connaissez, l'employant actuellement dans les techniques XÉROGRAPHIQUES. »

 

D58 :

« Comme vous le savez, les électrons occupent à chaque niveau sousatomique des positions instantanées dont la fonction est régie par le hasard. Il existe un principe d'indétermination suivant lequel chaque électron se situe en des points distincts sans être régi par aucune loi (nous appelons ces positions IBOZOO WOO et il ne faut pas les confondre avec le concept de

point mathématique dans un espace tridimensionnel . »

 

« Chaque branche représente un XUU (PHYLUM), exemple ou variété animale possible. Les IBOZOODAO (NOEUDS) représentent le moment où se produit la mutation. Chaque IBOZOO DAO comporte implicitement un nombre de MUTATIONS possibles. »

 

« Vous devez tenir compte que toute la structure de la Mécanique Quantique créée par les Physiciens de la Terre est une véritable entéléchie (ndt: être philosophique hypothétique) qui n'a pas de base réelle. Par exemple nous allons vous citer un concept qui est familier aux physiciens terrestres : le SPIN DE L'ÉLECTRON.

Vous êtes (à cause de l'état embryonnaire de vos recherches), incapables de donner par exemple une explication satisfaisante de l'effet, appelé par vous "de ZEEMAN"; vous créez le concept de moment angulaire du SPIN et vous construisez tout un modèle mathématique sur une hypothèse aussi fragile. Nous vous signalons qu'à lui seul ce faux concept a retardé, au niveau de la physique terrestre, l'élaboration d'un modèle atomique plus ajusté à la réalité. Ce que vous appelez SPIN est très différent de ce que vos mathématiciens postulent.

En effet : si vous considérez un Réseau spatial de N dimensions, la déformation en deux axes axiaux [ndt: :"dos ejes axiales"] orientés orthogonalement et qui se coupent en un IBOZOO UU (point spatial) donnera lieu à un effet qui, dans le cas que vous appelez CHAMP ÉLECTROSTATIQUE - CHAMP MAGNÉTIQUE, invite les spécialistes de votre Planète à

le représenter par un vecteur et à lui assigner un numéro quantique. »

 

D 59 :

« Il existe pour nous ce qui est appelé ESPACE-TEMPS conçu par MINKOWSKY mais plongé dans une trame à n-dimensions.

Quand nous vous exposerons le concept de l'IBOZOO UU, qui ne doit jamais être confondu avec le concept de POINT géométrique ou mathématique élaboré par les mathématiciens terrestres comme une abstraction sans réalité physique), vous comprendrez mieux notre théorie. »

« le WAAM (cosmos) est composé par un réseau d'IBOZOO UU »

« l'IBOZO UU IEN AIOOYAA (EXISTE). (IEN : paire, deux) »

 

 

D66 :

« Au long de notre histoire nous avons utilisé diverses méthodes d'enregistrement et de reproduction de l'IXINAA (fréquences audibles ou son). Avant que soient utilisés les équipements modernes qui mémorisent les voix, la musique, les différents sons et l'information codée à petits cristaux de DIIO (TITANE)

Un de ces appareils se nomme IBOTZOOIXINAA. Un faisceau lumineux parcourt un tracé en AUAIIAUDOO (SPIRALE) dans lequel le son s'inscrit par un procédé optique. »

 

« PROJET DE L'APPAREIL ENREGISTREUR DE SONS (gravure)

Il requiert le concept d'un tube cathodique qui réunisse les conditions exigées pour le projet. La modulation du faisceau électronique se réalisera bien au moyen de la grille (Wehnelt) ou par des anodes. La condition indispensable ( vous pouvez le supposer), est que le spot (IBOZOO) sur l'écran fluorescent doit être du plus petit possible, annulant ainsi tout effet secondaire de radiation. »

 

D69 :

« 8 - IBOZOOAIDAA : équipement central de contrôle pour l'inversion des IBOZOO UU. »

 

« - OAWOOLEIBOZOO (inversion dans un autre système tridimensionnel) »

 

D 731 :

"(Ce n'est qu'en connaissant la théorie des IBOOZSOO-UHUU que vous pourriez comprendre sa fonction d'interrelation entre les Univers.)"

"…dissolvant son réseau d'IBOOZSOO UHU massique et le transformant en un autre réseau énergétique dans le sein d'un autre Univers,…"

 

D 357:

« Ces IVOZSOO (Note 1) UHU (IVOSZOO UHU)  sautaient d'une orbite à une autre sans stimulation, que vous nommeriez quantique, d'une orbitale à la supérieure ou l'inférieure, suivant une loi périodique. Parfois, quand il n'y avait pas d'activité fonctionnelle. D'autres fois, en cas d'intense activité psychophysiologique, quand l'activité neuronale n'était pas végétative mais volontaire.

Note 1 - L'IBOZSOO UHU est une entité inconnue de vous. »

 

 "Dans l'Univers multidimensionnel, le BUAUAA ne possède ni largeur, ni hauteur et, bien sûr, ne possédant pas de masse, échappe à toute influence gravitationnelle. C'est dire que ses paramètres n'ont rien à voir avec ceux des autres IVOSZOO UHU".

 

« L'Univers qui héberge l'Âme (vous préféreriez peut-être le dénommer "plan") est singulier. Sa masse est nulle, ses éléments : statiques. Ici la lumière n'aurait pas de vitesse (Il n'y a que des Iboszoo uhu). »

 

D118

26/04/1980

ESP

IBOZZOOAEWEEA

Nous pourrions vous offrir la clé pour l'obtention d'une

énergie propre par fusion nucléaire, vous offrir un

 modèle primitif du système (intraduisible) que nous

 appelons IBOZZOOAEWEEA qui permet de reconvertir

 un intense faisceau de neutrons Pi obtenu de façon très

 simple dans un grand flux énergétique.

 

 

D117 :

« Nous appelons IBOOZOO UU des entités dont la suite est reliée entre elles par diverses rotations angulaires. Elles peuvent présenter des caractéristiques énergétiques de masse ou d'espace, dépendant des rotations correspondantes aux éléments de cette séquence. »

 

D1388 : « Observez que nos rapports sont toujours didactiques. Nous avons dispersé à travers votre planète des documents évoquant des concepts qui sont pour vous inconnus, traitant du pluricosmos et de ses composants élémentaires décadimensionnels, les IBOZOO UU, mais sans vous fournir d'informations, de modèles mathématiques ou de données qui vous permettent de les exploiter. »

 

D357 :

 

« L'un d'eux est constitué d'un faisceau de dimensions spatiotemporelles composé d'éléments IBOZSO UU (Particules subatomiques) »

 

D 117 :

«  Vous ne connaissez pas nos modèles physiques de l'univers basés sur les IBOZOOUU, mais quand vous arriverez à les connaître, de telles transformations de plasma seront un corollaire supplémentaire à partir desdits schémas. »

 

D371

« Parfois dans certains TAAU l'homme divin parle d'Univers-Antiunivers, d'autre fois il parle d'IBOZSOOAOWAAM (UNIVERS POLYPONCTUEL ou POLYNUCLÉAIRE »

 

 

D 792 :

« La résonance avec le réseau d'IBOZSOO UHU qui intègre sa masse est telle, que se

produirait alors le LEIYOO WAAM (effet-frontière). Devant les yeux de l'observateur de votre Astre, le cube disparaîtrait instantanément de sa vue, en produisant une légère turbulence gazeuse due à ce que le vide doit être rempli de l'air qui l'entoure.

Où sera allé se placer ce cube métallique ? La masse globale de notre Univers aura été réduite dans les mêmes proportions, mais l'énergie globale de l'Univers adjacent, aura été augmenté de l'équivalent énergétique de cette même masse, car en cet Univers il apparaîtra, en forme de réseau d'IBODSOO UHU formé de photons d'une fréquence qui sera fonction de l'énergie cinétique qu'ont les molécules du réseau cristallin du plomb, à l'instant de la mutation (c'est à dire, de sa température). »

 

NR-20

17/01/2004

FR

IBOSZOO IOUBOO

qui réfutent alors les hypothèses posées au niveau

 du dernier IBOSZOO IOUBOO.

NR-13

14/04/2003

FR

IBOSZOO OU

au niveau de la théorie des IBOSZOO OU et de la

 structure décadimensionnelle du WAAM-WAAM.

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le concept «ibosso» «ou» relève d’un paradigme de la physique totalement différent de celui établi jusqu'à ce troisième millénaire. Globalement et avec une approche simplifiée disons qu’il s’agit d’un « pseudo-point » d’intersection axiale, non matérialisé.

 

Si nous devions décrire de manière très grossière un «ibosso ou» nous dirions qu’il est une sorte de point d’un espace résultant de l'interconnexion de 10 dimensions donnant lieu à l’existence de matière et certaines forces. La matière n’est qu'une émergence particulière  de ces 10 dimensions qui peuvent s'exprimer sous forme d'angles. Tout IBOOZOO est lié à un autre IBOOZOO par une différence angulaire. Cette ultime différence, identifie une paire d'IBOOZOO UU donnant lieu à l’existence de matière, d'énergie et de forces. Cette relation angulaire de la paire d'IBOOZOO UU est concrétisée par un lien gravitationnel, et c'est lui qui sous-tend l’existence de toutes les forces, énergies et matière.

 

Je résumerai succinctement le concept, en disant que les «ibosso ou» sont constitués de OAWOO ce qui désigne « l’orientation-pseudo-axiale » d’une « dimension-angulaire » d’un IBOZOO.

Les OAWOO forment des paires qui définissent une infinité de pseudo-angles IOAWOO possibles dans la « dimension-angulaire » délimitée par deux OAWOO « perpendiculaires ».

Dans un IBOZOO les OAWOO seraient au moins au nombre de 10 et constitueraient donc 10 « dimensions-angulaires ».

Dans chaque paire d’IBOZOO, la relation entre chaque IBOZOO est identifiée par un différentiel « angulaire » entre les deux IOAWOO distincts de la « dimension-angulaire » considérée. Ce lien entre deux IBOZOO permettrait de faire émerger énergie, masse, espace et temps. Ce lien serait de nature gravitationnelle, et donc la gravitation sous-tendrait énergie, masse, espace et temps.

Plus précisément se serait lorsqu’il y a résonance ou superposition gravitationnelle de plusieurs faisceaux OAWOO d’une paire d’I.B. que cela permettent l’émergence de la matière, des forces, etc.

 

A des fins mnéno-techniques, je qualifierai l’« ibosso ou » de « pseudo nœud de réseau non matérialisé », ou d’une manière plus imaginative par analogie avec les facette d’un cristal qui serait immatériel, nous pourrions l’appeler « demi-cristal-ombre » (« half-crystal-shadow») déca dimensionnel !

Cette entité n’a de sens que par paire et la réalité qu’elle présente dépend de l’ « angle » par lequel on la regarde. Chaque « rayon » du cristal résultant lui-même d’une multitude de scintillements proches mais distincts, formant un faisceau, c’est-à-dire la « dimension angulaire ».

 

Concernant les 10 "dimensions-angulaires", bien qu'elles soient très différentes des dimensions scalaires usuelles, nous pouvons dire que 8 d'entre elles sont équivalentes à nos 4 dimensions de l’Espace-Temps Einstein-Minkowski dans le cosmos et dans l'anti-cosmos. Les 2 restantes étant probablement des dimensions-angulaires porteuses de "masses imaginaires" positives et négatives.

Ces "masses imaginaires" sont présentes uniquement dans l'anti-cosmos et sont probablement la cause de l'effet "masse manquante" dans notre cosmos.

 

 

D117 : « Nous appelons IBOOZOO UU des entités dont la suite est reliée entre elles par diverses rotations angulaires. Elles peuvent présenter des caractéristiques énergétiques de masse ou d'espace, dépendant des rotations correspondantes aux éléments de cette séquence. »

D59 :« Nous, au contraire, nous savons que le WAAM (cosmos) est composé par un réseau d'IBOZOO UU. Nous concevons l'ESPACE comme un ensemble associé de facteurs angulaires (S59-f5).

 

S59-f5

Pour nous, la DROITE dans l'ESPACE n'existe pas, comme nous l'expliquons plus loin, ainsi le CONCEPT d'OAWOO (DIMENSION) prend pour nous un sens différent. De telles dimensions sont associées non pas à des GRANDEURS SCALAIRES mais à des GRANDEURS ANGULAIRES »

Voir Le CONCEPT IBOZOO

Voir Le CONCEPT OAWOO

 Voir IBOO

 

2.1. L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Il n’y a évidemment qu’un seul et unique concept d’«ibosso» «ou» pour de multiples syntaxes, et l’on constate que les distorsions syntaxiques dues aux erreurs de recopie sont nombreuses.

 

Pour ce concept nous allons analyser les formes syntaxiques suivantes :

 

-          IBODSOO UHU

-          IBOOZO UU

-          IBOZZOOAEWEEA

-          IBOOZSOO UHU

-          IBOOZSOO-UHUU

-          IBOSO UU

-          IBOSOOUU

-          Iboszoo uhu

-          IBOTZOOIXINAA

-          IBOZO

-          IBOZOO

-          IBOZOO

-          IBOZOO UU

-          IBOZOODAO

-          IBOZSOCAOWAAM

-          IBOZSOO UHU

-          IVOSZOO UHU

-          OAWOOLEIBOZOO

 

-          FR  IBOSZOO OU

 

 

2.1.1.   L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Le son ambigu de l’ensemble des syntaxes espagnoles « Z », « SZ », « ZS », « TZ », « DS » peut être ramené simplement à la syntaxe « S » ou bien à « DS ». (Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires.)

 

Compte tenu des N13 et NR20, je retiendrais « IBOSZOO », c’est-à-dire : IBOSDSOO

 

 

2.1.2.   L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Par des comparaisons croisées avec des vocables :

                   

-          conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-          dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-          dans des textes d’auteurs distincts.

 

A priori, il paraît bien identifié que le premier son « o » est court et le second est long.

 

Nous testerons les possibilités de transcription.

 

2.2. LA TRANSCRIPTION de IBOSZOO UU

 

Je retiens la syntaxe : IBOSDSOO

 

(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » [(O) entité « a » [(S) cyclicité  « a » [(D) manifestation « a » [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

 

Relations entre les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

S « a » OO

 [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

cyclicité a une matérialité

D « a » SOO

 [(D) manifestation « a » [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

Forme cyclique a une matérialité

S « a » DSOO

 [(S) cyclicité « a » [(D) manifestation « a » [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

cycle qui a une forme périodiquement matérialisée

O « a » SDSOO

 [(O) entité « a » [(D) manifestation « a » [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

L’entité a un cycle qui a une forme périodiquement matérialisée

B « a » OSDSOO

[(B) interconnexion « a » [(O) entité « a » [(D) manifestation « a » [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

L’interconnexion a une entité qui a un cycle qui a une forme périodiquement matérialisée

I « a » BOSDSOO

(I) identification « a » [(B) interconnexion « a » [(O) entité « a » [(D) manifestation « a » [(S) cyclicité  « a » (OO) matière]

Identifie une interconnexion qui a une entité qui a un cycle qui a une forme périodiquement matérialisée

 

Une transcription est donc :

 

-          Identifie une interconnexion qui a une entité qui a un cycle qui a une forme périodiquement matérialisée.

 

2.3. Le graphe du vocable IBOSDSOO

 

 

 

 

2.4. La traduction du vocable IBOSDSOO

 

-          Identifie une interconnexion (les faisceaux OAWOO) qui a une entité (le nœud ou pseudo-point) qui a un cycle (l’onde gravitationnelle entre deux faisceaux) qui a une forme périodiquement matérialisée (lorsqu’il y a résonance ou superposition gravitationnelle de plusieurs faisceaux OAWOO d’une paire d’I.B. cela permettent l’émergence de la matière, des forces, etc.).

 

-          les faisceaux OAWOO ont un « nœud ou pseudo-point » qui a une onde gravitationnelle entre deux faisceaux et lorsqu’il y a résonance ou superposition gravitationnelle de plusieurs faisceaux OAWOO d’une paire d’I.B. cela permettent l’émergence de la matière, des forces, etc.

 

 

2.5. Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^10 = 1 / (2 x 10^12) = 1 / 20 000 milliards

 

 

 

2.6. La traduction du vocable IBOSDSOO UU

 

UU = dépendance permanente d’un autre I.B.

 

 

 

3.     CONCLUSION SUR LE VOCABLE PHONETIQUE «ibosdso» «ou»

 

La  syntaxe « IBOSDSOO UU» est signifiante.

La transcription est intelligible en l’état : «Identifie une interconnexion qui a une entité qui a un cycle qui a une forme périodiquement matérialisée».

 

Autrement dit :

« les faisceaux OAWOO ont un « nœud ou pseudo-point » qui a une onde gravitationnelle entre deux faisceaux et lorsqu’il y a résonance ou superposition gravitationnelle de plusieurs faisceaux OAWOO d’une paire d’I.B. cela permettent l’émergence de la matière, des forces, etc. »

 

« L’interconnexion axiale a une onde gravitationnelle entre deux faisceaux et lorsqu’il y a résonance ou superposition gravitationnelle de plusieurs faisceaux OAWOO d’une paire d’I.B. cela permettent l’émergence de la matière, des forces, etc. »

 

4.     La traduction du vocable IBOZSOOAOWAAM

 

D 731

20/03/1987

ESP

IBOZSOOAOWAAM

d'autre fois il parle d'IBOZSOOAOWAAM

(UNIVERS POLYPONCTUEL ou POLYNUCLÉAIRE

 

Voir WAAM

 

Nous avons (AO) = « le déplacement a une entité »

 

D’où globalement IBOZSOOAOWAAM :

 

-          Le ‘pseudo-point’ a un déplacement qui a une entité (un WAAM)

 

Autrement dit, une sorte d’interconnexion axiale translate une entité qui est un WAAM.

C’est-à-dire qu’une sorte de Big Bang associe à chaque ‘axe’ un WAAM, d’où la notion très explicite de « UNIVERS POLYPONCTUEL ».

 

 

5.     La traduction du vocable IBOZSOOAEWEEA

 

 

D118

26/04/1980

ESP

IBOZZOOAEWEEA

Nous pourrions vous offrir la clé pour l'obtention d'une

énergie propre par fusion nucléaire, vous offrir un

 modèle primitif du système (intraduisible) que nous

 appelons IBOZZOOAEWEEA qui permet de reconvertir

 un intense faisceau de neutrons Pi obtenu de façon très

 simple dans un grand flux énergétique.

 

AEWEEA = « le déplacement a une représentation mentale qui génère un modèle déplacé »

 

D’où la traduction de IBOZZOOAEWEEA :

 

= le ‘pseudo-point’ a un déplacement représenté par la génération d’un modèle déplacé

 

Autrement dit, l’I.B. ‘neutron’ est converti suivant un autre modèle de ‘particule’.

 

 

 

6.     La traduction du vocable IBOZSOO DAO

 

D58-3

17/04/1967

ESP

IBOZOO DAO

Chaque IBOZOO DAO comporte implicitement un nombre de

 MUTATIONS possibles.

D58-3

17/04/1967

ESP

IBOZOO DAO

Nous vous indiquerons aussi que quelques IBOZOO DAO

 (NOEUDS) étudiés

D58-3

17/04/1967

ESP

IBOZOO DAO

a subi une série de mutations ( µ ) représentée par cet

IBOZOO DAO qui donna lieu à de nouvelles branches

 phylogénétiques.

D58-3

17/04/1967

ESP

IBOZOO DAO

Finalement on trouve un nouvel IBOZOO DAO (NOEUD) qui

constitue le point de convergence définitif

D58-3

17/04/1967

ESP

IBOZOODAO

Les IBOZOODAO (NOEUDS) représentent le moment où se

 produit la mutation

 

Voir aussi XUU

 

6.1. Le concept du vocable IBOZSOO DAO

 

Le vocable IBOZSOO DAO désigne un « nœud évolutif ».

 

Nous avons DAO = (D) manifestation « a » [ (A) déplacement « a » (O) entité ]

= (la forme du déplacement) a une entité

= évolution

 

D’où une traduction de IBOZSOO DAO conforme a « nœud évolutif ».

 

 

7.     La traduction du vocable OAWOOLEI IBOZSOO

 

 

D 731

20/03/1987

ESP

OAUOOLEIBOZOO

ce qui explique la OAUOOLEIBOZOO (Inversion corpusculaire

 qui permet à nos nefs de voyager par l'intermédiaire

d'un autre WAAM).

 

Voir  OAWOLEAIDA

Voir  OAWOLEA

Voir  OAWOO

Voir  OOLEA

 

 

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des  sources des documents Oummains proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/.

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

http://www.denocla.com 01/09/2003.

 

 

© Denocla  avril 06 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.