1.     Le contexte du vocable phonétique «éssé» « oa ». 1

2.     L’identification du concept du vocable phonétique. 4

3.     L’identification de la syntaxe de « éssé ». 4

3.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 4

3.2.  L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS de « éssé ». 4

4.     La TRANSCRIPTION de ESEE. 5

4.1.  Le tableau de transcription de ESEE. 5

5.     TRADUCTION de ESEE dans le contexte. 5

6.     TRADUCTION de ESEE OA. 5

7.     TRADUCTION de BUAWA AMMIE EESE OA. 5

8.     Le graphe de BUAWA AMMIE EESE OA. 6

9.     TRADUCTION de EESEE OOA BUAUUAA. 6

9.1.  Calcul de la probabilité. 6

10.   TRADUCTION de AAEXEEBEE. 6

11.   TRADUCTION de EESEOEMII 7

12.   TRADUCTION de EESEOEMII IGIO. 7

13.   CONCLUSION. 7

14.   Notes Bibliographiques. 7

 

1.      Le contexte du vocable phonétique «éssé» « oa » 

 

D33-3

1966

ESP

BUAWAAMIESEE

couches inférieures de la conscience ou

BUAWAAMIESEE

 OA  (vous l’appelez SUBCONSCIENT).

D357-2

12/03/1987

ESP

BUUAUANN IESEE OA

 

 

D33-3

1966

ESP

BUUAWAAMIESEE

dans ces zones de la mémoire, où, n'étant pas

 d'accès

 facile (sauf durant le sommeil, l'anesthésie totale,

 la catalepsie etc...) on les nommait

BUUAWAAMIESEE OA (SUBCONSCIENT).

D47-3

1966

ESP

BUUAWAM IESEE OA

Tous les éléments accumulés dans la mémoire

 durant leur vie avaient été totalement gommés par

 l'intervention  ou bien étaient passés à des

 niveaux BUUAWAM

 IESEE OA (SUBCONSCIENT)

D 31

16/03/1966

ESP

BUUAWAMIESEE OA

Dans les couches les plus profondes de sa mémoire

 BUUAWAMIESEE OA (SUBCONSCIENT) existent

 déjà quelques connaissances,

D 1751

14/01/1991

ESP

EESEE

Peut-être que si elles avaient étudié l'âme (EESEE

OOA BUAUUAA) de ce dictateur, elles auraient eu

 beaucoup plus d'éléments de jugement.

D57-2

30/01/1967

ESP

EESEE OA

simplement pour familiariser le EESEE OA

(SUBCONSCIENT) avec la structure phonique

D 1751

14/01/1991

ESP

EESEE OOA BUAUUAA

Peut-être que si elles avaient étudié l'âme

(EESEE OOA BUAUUAA) de ce dictateur, elles auraient

 eu beaucoup plus d'éléments de jugement.

D357-2

12/03/1987

ESP

EESEE OU

la psyché BUAWUAA et B.B. reçoivent simultanément

 les deux informations, celle appelée LAAIYAA

 (émotionnelle) et la EESEE OU (intellectuelle).

D78

17/11/1969

ESP

EESEEOEMI

Imaginons d'autres êtres " pensants " différents de

 nous ( EESEEOEMI ).

D78

17/11/1969

ESP

EESEEOEMI

Le drame de I'OEMII ou d'un autre EESEEOEMI

 réside dans le fait que sa recherche de la vérité,

 sa recherche de l'AIOODI, sera infructueuse puisque

 celle-ci se présentera toujours sous les

caractéristiques S1 ,S2, S3 . . . . . . . . Sn.

D79

17/11/1969

ESP

EESEOEMI

 Tout EESEOEMI IGIO (ÊTRE PENSANT) doit subir aussi

les conséquences de sa propre essence.

D79

17/11/1969

ESP

EESEOEMI

Ainsi surgissent autant de WAAM que d' EESEOEMI

 compatibles avec "l'esprit de WOA".

D81

17/11/1969

ESP

EESEOEMI

et que l'échelle des valeurs psychiques ou idéaux

 ne peuvent ressembler en rien à l'AIIOOYA, nous

 projetons cet amour sur les autres EESEOEMI

 (nos frères)

D79

17/11/1969

ESP

EESEOEMI IGIO

 Tout EESEOEMI IGIO (ÊTRE PENSANT) doit subir aussi

 les conséquences de sa propre essence.

D79

17/11/1969

ESP

EESEOEMII

mais la proposition "IL Y A UNE INFINITÉ DE WAAM

" n'est valable que pour nous, EESEOEMII

(êtres pensants)

D79

17/11/1969

ESP

EESEOEMII

la collectivité des EESEOEMII (êtres pensants)

 incapables de pénétrer l'essence du AIODI,

 puisque leur tentative provoque une "mutation "

D80

17/11/1969

ESP

EESEOEMII

puisque la fonction "pensante" distord, déforme

sa réalité, l'être humain, et par extension

n'importe quel EESEOEMII

 (ENTITÉ PENSANTE), est condamné à gommer la

 véritable inscription guérisseuse qui assouvirait son

 angoisse gnoséologique.

D81

17/11/1969

ESP

EESEOEMII

L'UAA est la gamme de lois imposées sans contrainte

 mentale ou physique à l' EESEOEMII par une

constellation d'idées fondées sur le stade actuel

de la connaissance.

D79

17/11/1969

ESP

EESEOMI

une première acception (l'ancienne) est synonyme

de "COLLECTIVITE d' EESEOMI".

D41-15

1966

ESP

ESEE OA

Une fonction périodique en forme d'onde carrée :

voilà ce que capte notre BUUAWAA (âme) dans son

 ESEE OA (CONSCIENCE [consciencia ] ).

D41-15

1966

ESP

ESEE OA

le ESEE OA (CONSCIENCIA)

D41-15

1966

ESP

ESEE OA

l'image le champ de la ESEE OA (S41-39)

CONSCIENCE (consciencia)

D41-15

1966

ESP

ESEE OA

BUUAWA IMMI et ESEE OA

D102-1

16/10/72

ESP

ESEE OOA

du réseau social de l'être ou entité ESEE OOA

(CONSCIENCE DE L'INDIVIDU),

D47-3

1966

ESP

IESEE OA

Tous les éléments accumulés dans la mémoire durant

 leur vie avaient été totalement gommés par

l'intervention ou bien étaient passés à des niveaux

BUUAWAM IESEE OA (SUBCONSCIENT)

D33-3

1966

ESP

OESEE

la OESEE OA (CONSCIENCE)

 NE descend pas à de bas niveaux du subconscient.

 

 

 

D 731

20/03/1987

ESP

EEXEE OA

Parlons maintenant de la CONSCIENCE (que nous appelons de différents mots, usuellement EEXEE OA ).

 

D 99

12/05/1971

ESP

AAEXEEBEE

Une quelconque incidence directe de notre part qui affecterait

le développement normal des hommes de la Terre au niveau

 biologique, nommé par nous AAEXEEBEE

 

 

 

D33-3 :

la OESEE OA (CONSCIENCE) NE descend pas à de bas niveaux du subconscient.

Au contraire, les processus mentaux supérieurs (RAISONNEMENT, PENSEE...) continuent normalement avec l'avantage que les images de la mémoire accèdent, avec plus de netteté, au champ de la CONSCIENCE. »

 

« le champ de la ESEE OA CONSCIENCE »

 

D 41 :

« Une fonction périodique en forme d'onde carrée : voilà ce que capte notre BUUAWAA (âme) dans son ESEE OA (CONSCIENCE [consciencia ] ). (image D)

(S41-S).

D57-2 : « le EESEE OA  (SUBCONSCIENT) »

D 357 :

« la psyché BUAWUAA et B.B. reçoivent simultanément les deux informations, celle appelée LAAIYAA (émotionnelle) et la EESEE OU (intellectuelle).

Cette dernière se propage par résolution quantique ; la première est globalisée ou comme vous diriez holiste, intégrée ou gestaltiste. »

 

D 731

« Parlons maintenant de la CONSCIENCE (que nous appelons de différents mots,

usuellement EEXEE OA ».

 

Lettre 102-1 :

« entité ESEE OOA (CONSCIENCE DE L'INDIVIDU) »

 

1751 (Golf 91) :

« …étudié l'âme (EESEE OOA BUAUUAA) de ce dictateur»

 

D33-3

« Par la zone cérébrale où on localisa cet atome, les scientifiques crurent qu'il pouvait

s'agir de transmissions de l'un ou de l'autre sens, provenant des couches inférieures de la conscience ou BUAWAAMIESEE OA (vous l’appelez SUBCONSCIENT). Peut-être grâce à cet atome notre âme était informée de la riche activité de notre vie psychique occulte. »

 

« - même s'il n'existe pas de transmission télépathique CONSCIENTE, certaines fréquences (qu'à cette époque nous ne savions pas déchiffrer ou décoder) étaient reçues ou transmises simultanément. De tels messages étaient emmagasinés dans ces zones de la mémoire, où, n'étant pas d'accès facile (sauf durant le sommeil, l'anesthésie totale, la catalepsie etc...) on les nommait BUUAWAAMIESEE OA (SUBCONSCIENT). »

 

D 357-2

« Note 8 - Les patrons bioélectriques de l'ARBRE-QUE-NOUS-VOYONS passent au

BUUAUANN IESEE OA (SUBCONSCIENT) et de là à O., c'est-à-dire à la configuration

de gaz krypton qui transfère l'information à B. et à B.B.. »

 

 

500: LA RECHERCHE DE LA VÉRITÉ.

« Dans les couches les plus profondes de sa mémoire BUUAWAM IESEE OA (SUBCONSCIENT) existent déjà quelques connaissances, qui pour avoir été communes aux centaines de générations passées, sont restées fixées génétiquement dans les chromosomes sexuels des parents, et se transmettent comme le reste de l'hérédité. »

 

2.     L’identification du concept du vocable phonétique 

 

Dans 4 textes le concept décrit par les vocables concerne : les processus mentaux supérieurs (RAISONNEMENT, PENSEE...), la CONSCIENCE DE L'INDIVIDU, au sens de la cognition.

 

Dans le D57-2 : le même vocable est traduit par SUBCONSCIENT, alors que ce concept est par ailleurs clairement décrit par le vocable BUUAWAM IESEE OA : les couches les plus profondes de sa mémoire (SUBCONSCIENT).

 

Dans le 1751 (Golf 91) : « …étudié l'âme (EESEE OOA BUAUUAA) de ce dictateur» le même vocable est traduit par «conscience de l ‘âme », comme dans D41.

 

Dans le D41 le phonème ESEE OA exprime une « conscienciation » dans BUUAWAA :«…BUUAWAA (âme) dans son ESEE OA (CONSCIENCE [consciencia ] »

 

Dans le D33-3 le phonème OESEE OA est différent et s’exprime comme un concept « d’entité cognitive »

 

Suivant l’approche des Oummains, les processus cognitifs liés à la conscience sont répartis entre une zone cérébrale pensante, une zone cérébrale subconsciente et la BUAWA (BUAWA AMMIE ESEE OA).

 

3.     L’identification de la syntaxe de « éssé » 

 

Pour ce concept de ‘conscience’, nous avons les syntaxes :

 

-          EESEE

-          ESEE

-          EESE

-          EEXEE

-          EXEE

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Phonétiquement le phonème «EEXEE» peut se prononcer «égsé » ou bien « éssé » en espagnol.

La phonétique de ce vocable est « éssé ».

La forme «EEXEE» est une distorsion syntaxique.

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS de « éssé » 

 

Mais, comme pour tous les vocables, la principale difficulté provient essentiellement de l’écriture des concepts primaires longs. Nous allons devoir comparer les syntaxes indiquant des sons longs avec les syntaxes des vocables proches, et effectuer les transcriptions pour valider leur cohérence ou non avec le contexte.

 

4.     La TRANSCRIPTION de ESEE

 

Je vais traiter la syntaxe la plus probable qui est ESEE :

 

(E) « concept » « a » [ (S) « cyclicité » « a » (EE) modèle )

 

4.1. Le tableau de transcription de ESEE

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entres les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

S « a » EE

 [ (S) « cyclicité » « a » (EE) modèle

 

Le cycle a un modèle

E « a » SEE

(E) « concept » « a » [ (S) « cyclicité » « a » (EE) modèle

 

Le concept a un cycle qui a un modèle

 

On a donc pour ESEE la transcription est :

 

-          Le concept a un cycle qui a un modèle.

 

 

5.     TRADUCTION de ESEE dans le contexte

 

-          Le concept a un cycle qui a un modèle

 

A priori :

-          Le concept a un cycle de sélection d’un modèle

 

Autrement dit : les concepts résultent de processus mentaux supérieurs (RAISONNEMENT, PENSEE...) produits par un cycle de sélection suivant des modèles.

 

D’une manière simplifiée :

 

-          Processus de conscience

-          « Conscienciation »

 

 

6.     TRADUCTION de ESEE OA

 

Cette « conscienciation » est située dans la BUAWA d’où la notion de OA d’ « entité déplacée ».

 

 

7.     TRADUCTION de BUAWA AMMIE EESE OA

 

Pour les syntaxes :

 

-          BUAWAAMIESEE

-          BUUAUANN IESEE OA

-          BUUAWAAMIESEE

-          BUUAWAM IESEE OA

-          BUUAWAMIESEE OA

 

Sont des distorsions syntaxiques.

Phonétiquement faut lire : «bouaoua »-« amié»-«éssé»-«oa» 

C’est à dire :

 

BUAWA AMMIE EESE OA

 

 

8.     Le graphe de BUAWA AMMIE EESE OA

 

 

 

 

 

9.     TRADUCTION de EESEE OOA BUAUUAA

 

La distorsion syntaxique « EESEE OOA BUAUUAA », a pour signifiant « ESEE OA BUAWA ».

Ce qui peut-être traduit par : « conscience externalisée dans l’Ame ».

 

 

9.1.  Calcul de la probabilité

 

Notons que si cette séquence de vocable « ESEE OA BUAWA » avait été construite par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^11 = 1 / (3,42 x 10^13) = 1 / 30 000 milliards

 

10. TRADUCTION de AAEXEEBEE

 

Ce vocable scientifique ne paraît pas des plus simples. Voyons quelles les indications peuvent en ressortir.

 

D 99

12/05/1971

ESP

AAEXEEBEE

Une quelconque incidence directe de notre part qui affecterait

le développement normal des hommes de la Terre au niveau

 biologique, nommé par nous AAEXEEBEE

 

Avec BEE = « interconnexion de modèles »

 

D’où EXEEBEE = la ‘conscienciation’ a une interconnexion de modèles 

 

Nous avons donc AAEXEEBEE = la dynamique de la ‘conscienciation’ a une interconnexion de modèles 

Autrement dit : l’évolution de la conscience est interconnectée aux modèles

Donc, en modifiant les modèles, on modifie la conscience.

 

11. TRADUCTION de EESEOEMII

 

Pas de difficulté pour ce vocable : la conscienciation « a » un corps humain (Cf OEMII)

C’est-à-dire la « ‘conscienciation’ du corps humain ».

 

 

12. TRADUCTION de EESEOEMII IGIO

 

 

D79

17/11/1969

ESP

EESEOEMI IGIO

 Tout EESEOEMI IGIO (ÊTRE PENSANT) doit subir aussi

 les conséquences de sa propre essence.

 

Il n'est pas possible de définir dans un premier stade le concept de l'ÊTRE.
"POUR-MOI" qui suis une pure conscience de mon IGIO UALEEXII (MOI) et des "choses" qui AIOOYA (existent dimensionnées) autour de moi, je suis plongé dans un WAAM (univers) qui me transcende.

 

Cf. IGIO

 

Nous avons donc la «‘conscienciation’ du corps humain» qui a une «structure de choix» .

 

 

13. CONCLUSION

 

Le vocable phonétique «éssé» a pour syntaxe signifiante ESEE dont la transcription est « Le concept a un cycle qui a un modèle ». Ce qui peut-être traduit par « conscience » ou un néologisme de l’ordre de « conscienciation ».

 

Les termes ESEE OA BUAWA exprimant une « conscience externalisée dans l’Ame ».

 

14. Notes Bibliographiques

 

La majorité des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

http://www.denocla.com 01/09/2003.

 

 

© Denocla  août 08– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.