Analyse sémantique de vocable phonétique «dou » -« o »-« i »-« o »-« i » «illo ». 1

1.     Le contexte. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de DU-OI-OIYOO. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     La transcription et traduction du vocable OI-OI-O. 3

LA TRANSCRIPTION et TRADUCTION  DE DUU. 3

5.     Le Graphe de DU-OI-OI-O. 3

Calcul de la probabilité. 4

6.     LA TRANSCRIPTION et TRADUCTION DE DU-OI-OI-O. 4

7.     LA TRANSCRIPTION et TRADUCTION DE OI-OI-O-IDAA. 4

Notes Bibliographiques. 4

 

Analyse sémantique de vocable phonétique «dou » -« o »-« i »-« o »-« i » «illo »

 

1.      Le contexte

 

D77

17/11/1969

ESP

DU

Le premier, DU-OI-OIYOO (on peut le traduire par langage

 de liaison) utilise des idéogrammes dans leur expression

 graphique et des groupes de phonèmes

 (ndt: Voces pluriel de Voz: voix, bruit, cri, mot, vocable)

liés ou connectés qui représentent des concepts,

des valeurs et des objets concrets et même des idées

 complexes ordonnées.

D69-1

Juin 1968

ESP

DUII

DUII: anneau ou couronne équatoriale qui entoure l'UEWA.

D77

17/11/1969

ESP

DU-OI-OIYOO

Ainsi la proposition "cette planète verdâtre paraît flotter

 dans l'espace ", serait exprimée dans notre langage

 topique (DU-OI-OIYOO ) de la manière suivante

D74

??/03/1969

ESP

DUU

On peut distinguer neuf XOODIUMMOO DUU OII

 (pouvant se traduire par "strates connectées")

qui présentent des caractéristiques géophysiques

 très diversifiées.

D59-4

28/11/1967

ESP

DUU OII

Nous disons que a est "connecté" (DUU OII)

avec Vj et que Vj est DUU OII (connecté) avec Y.

D 541

10/04/1987

ESP

DUUA

Elle a duré 11750 années Ummo

 (ndt: # 2488,5 années terrestres) et s’intitule

 AGFUIUU  DUUA

D 32

18/03/1966

ESP

DUUO

l'expression TONNE pour représenter MILLE KILOGRAMMES au lieu de notre expression MILLE DUUO (un DUUO équivaut à 1,7333 kilogrammes MASSE).

D41-15

1966

ESP

EDUU

une première WOO EDUU (SYNAPSE)

 

 

D77

17/11/1969

ESP

OIYOYOIDAA

C'est pour cela que fut choisie notre OIYOYOIDAA

 (manière d'exprimer des idées par une répétition

 codée de différents mots dans le contexte d'une

 conversation normale)

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Les Oummains nous indiquent que DUU OII a le sens de « connecté » et par l’analyse du contexte nous déduisons que OIYOO représente le « langage ». Ils nous donnent aussi pour traduction : « DU-OI-OIYOO (on peut le traduire par langage de liaison) »

 

Avec :

 

DUU : qui caractérise le concept général « d’attraction ».

 

OI : entité identifiée

= phonème

 

OIYOO : entité identifie une topologie matérielle

= entité identifie « des concepts, des valeurs et des objets concrets et même des idées complexes ordonnées. »

 

D’une manière très simplifiée nous avons DU-OI-OIYOO : le lien entre les phonèmes et les choses, ce qui est traduit par langage de liaison.

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de DU-OI-OIYOO

 

 Nous avons les syntaxes :

 

-          DU

-          DUII

-          DU-OI-OIYOO

-          DUU

-          DUU OII

-          DUUA

-          DUUO

-          EDUU

-          OIYOYOIDAA

 

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Par comparaison entre les vocables, ici il ne semble pas y avoir de son ambigu avec le « D ».

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Il peut y avoir un doute sur les sons longs : DU ou DUU, OI ou OII et YO ou YOO.

 

Par des comparaisons croisées avec des vocables :

 

-                      conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-                      dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-                      dans des textes d’auteurs distincts.

 

Nous avons une indication favorable à DUU et OII, mais la nature ponctuelle ou la permanence reste difficile à établir pour les concepts. On devra vérifier avec les transcriptions croisées.

Nous avons donc deux formes syntaxiques signifiantes possibles :

 

-          DU-OI pour un concept exprimant des connexions univoques

 

-          DUU OII pour un concept exprimant des connexions dynamiques d’entités délimitées.

 

Pour IO, YO ou YOO, il faut recourir à l’analyse sémantique.

 

Je retiens la syntaxe la plus simple : OI-OI-O

 

 

4.     La transcription et traduction du vocable OI-OI-O

 

O= l’entité

« des concepts, des valeurs et des objets concrets et même des idées complexes ordonnées. »

 

 

OI-OI = [(O) entité] « a » (I) identification] multiples = multiples entités identifiées

« des groupes de (esp : Voces) phonèmes liés ou connectés »

 

 

OI-OI-O = de multiples entités identifiées ont une entité

 

 

               LA TRANSCRIPTION et TRADUCTION  DE DUU

 

Le vocable DUU caractérise le concept général « d’attraction ».

 

[ (D) manifestation « a » (UU) dépendance dynamique] 

 

Dans ce contexte : « La forme de dépendance dynamique » est la communication avec autrui. Donc, ici  nous pouvons traduire par : DUU = « la communication ».

 

 

5.     Le Graphe de DU-OI-OI-O

 

 

 

 

                Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^9 = 1 / (1,18 x 10^11) = 1 / 100 milliards

 

6.     LA TRANSCRIPTION et TRADUCTION DE DU-OI-OI-O

 

DU-OI-OI-O = La liaison a des phonèmes multiples qui ont un vocable

= La liaison a un langage

 

Autrement dit :

 

-          Le langage de liaison

 

7.     LA TRANSCRIPTION et TRADUCTION DE OI-OI-O-IDAA

 

D77

17/11/1969

ESP

OIYOYOIDAA

C'est pour cela que fut choisie notre OIYOYOIDAA

 (manière d'exprimer des idées par une répétition

 codée de différents mots dans le contexte d'une

 conversation normale)

 

D77

17/11/1969

ESP

OIYOYOIDAA

Mais si nous désirons exprimer par le truchement du OIYOYOIDAA, il ne faudra que trois symboles codants:

 

IDAA=  identifie une forme déplacement dynamique

une répétition

 

OI-OI-O-IDAA = le langage des répétitions

 

 

Notes Bibliographiques

 

La majorité des sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

© Denocla  février 08– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.