ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «doro». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

3.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

3.2.  L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION de DOROO. 2

5.     LA TRADUCTION DE DOROO. 3

6.     LA TRADUCTION DE UIAAIE. 3

6.1.  Calcul de la probabilité de DOROO. 3

7.     CONCLUSION sur DOROO. 4

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 4

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «doro»

 

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D43

1966

ESP

DOROO

sont aujourd'hui conservées dans de vieux rouleaux de DOROO (bande optico-acoustique / voir note 4).

D43

1966

ESP

DOROO

réfléchit un fin faisceau de lumière sur la bande de DOROO construit avec un composé plastique de rigidité diélectrique élevé

D43

1966

ESP

DOROO

Quand l'IBOZOO ( point ou " spot " LUMINEUX ) tombe sur la surface du DOROO,

D43

1966

ESP

DOROO

Ses exhortations furent diffusées clandestinement sur tout Ummo: Écrits, DOROO (Bandes photo-acoustiques), commentaires oraux fidèlement retransmis

D41-15

1966

ESP

DOROOUIAAIE

Des milliers de DOROOUIAAIE (espèces de phonothèques ou bibliothèques où l'on conservait des enregistrements acoustiques sur la culture, et qui servaient, comme aujourd'hui, de textes pour les études)

 

NOTE 4 :
Il existait déjà des techniques rudimentaires d'enregistrement du son: un BUUXIIAO ( espèce de membrane MICROPHONE ) ( ) (S43-2) accouplée mécaniquement à un miroir () (S43-3) réfléchit un fin faisceau de lumière sur la bande de DOROO construit avec un composé plastique de rigidité diélectrique élevé ( C'est-à-dire très isolant, thermiquement et électriquement ).

Le faisceau lumineux oscille transversalement, sur la bande ( qui se déplace avec une vitesse uniforme ) en fonction de la fréquence acoustique transférée à l'élément réfléchissant. Auparavant, la bande a été chargée électrostatiquement au moyen d'un petit générateur ( ) (S43-4) ( la tension est élevée bien que la charge réelle soit de quelques IUDIIXAA ) (Pourrait équivaloir à des microcoulombs)
Quand l'IBOZOO ( point ou " spot " LUMINEUX ) tombe sur la surface du DOROO, il se produit un effet de décharge électrostatique que vous connaissez, l'employant actuellement dans les techniques XÉROGRAPHIQUES. Un dispositif ( (S43-5) ) fixe optiquement l'image ondulée au moyen de carbone pulvérulent avec un additif agglomérant . ( (S43-6) ) est un dispositif de chauffage à MÉTHANE qui fond le mélange, stabilisant définitivement la fonction acoustique gravée.
Grâce à ce système rudimentaire, qui possède une lointaine ressemblance avec les techniques actuelles d'enregistrement photo-optique sur un " film " de la TERRE de type cinématographique, nous est parvenu l'ensemble de l'état culturel de l'époque .

 

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable «doro» décrit un concept de «bande optico-acoustique ».

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les syntaxes connues :

 

-         ESP      DOROO

-         ESP      DOROOUIAAIE

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Pas de son ambigu.

 

Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Les sons longs pour «ro» :

 

«o»

 

 

4.     LA TRANSCRIPTION de DOROO

 

 [(D) forme « a » [(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(OO) matière]           

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

R « a » OO

[(R) surapposition « a » [(OO) matière]           

Surapposition matérialisée

O « a » ROO

[(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(OO) matière]           

L’entité a une surapposition matérialisée

D « a » OROO

[(D) forme « a » [(O) entité « a » [(R) surapposition « a » [(OO) matière]           

La forme de l’entité a une surapposition matérialisée

 

Pour DOROO donc la transcription suivante :

 

- La forme de l’entité a une surapposition matérialisée

 

 

5.     LA TRADUCTION DE DOROO

 

Un dispositif ( (S43-5) ) fixe optiquement l'image ondulée au moyen de carbone pulvérulent avec un additif agglomérant . ( (S43-6) ) est un dispositif de chauffage à MÉTHANE qui fond le mélange, stabilisant définitivement la fonction acoustique gravée.)

 

-         La forme de l’entité a une surapposition matérialisée

-         La forme de l’entité a un gravage

-         l'image a un gravage

 

Autrement dit suivant le contexte : «l'image a un gravage »

 

 

6.     LA TRADUCTION DE UIAAIE

 

D41-15

1966

ESP

DOROOUIAAIE

Des milliers de DOROOUIAAIE (espèces de phonothèques ou bibliothèques où l'on conservait des enregistrements acoustiques sur la culture, et qui servaient, comme aujourd'hui, de textes pour les études)

 

Suivant le contexte où DOROO est une «bande optico-acoustique » et DOROOUIAAIE une «Phonothèque» :

 

AIE= le déplacement identifie un concept

=action conceptuelle

= pour les études

 

UIA=dépend de l’identification du déplacement

=dépend de la décision (de conservation)

= dépend de la décision de conservation des enregistrements

 

Autrement dit suivant le contexte :

 

UIA AIE= « dépend de la décision de conservation des enregistrements pour les études »

 

 

 

 

6.1.  Calcul de la probabilité de DOROO

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^5 = 1 / 1,4 millions

 

7.     CONCLUSION sur DOROO

 

La syntaxe signifiante DOROO est transcrite par « La forme de l’entité a une surapposition matérialisée» ce qui peut-être traduit par « «l'image a un gravage».

 

 

8.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  février 09 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.