1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «do». 1

1.1.       PRESENTATION DU CONTEXTE.. 1

1.2.       L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE DO.. 2

1.3.       L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de DO.. 2

1.3.1.    L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

1.4.       LA TRANSCRIPTION DE DO.. 2

1.4.1.    LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION.. 2

1.5.       LA TRADUCTION DE DO.. 3

1.6.       CONCLUSION sur DO.. 3

1.7.       Analyse de BIAEYEE IUEOO DOO.. 3

1.8.       Analyse de DOEE.. 4

1.9.       Analyse de NOOXOE.. 4

1.10.     Analyse de AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM... 4

1.11.     Calcul de la probabilité.. 5

2.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 5

 

 

1.    ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «do»

 

1.1.PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D 41

« Mais le langage que nous employons est radicalement différent du vôtre. Nous pouvons le nommer BILANGAGE.

Par exemple, quand nous émettons des phonèmes tels que OA DO DO IA KAAWAEA UMMO

UMMO UMMO, nous exprimons deux courants d'idées simultanément.

 

OA : nous avons réalisé ce voyage

DO : et nous provenons de

IA KAAWAEA : pour étudier votre culture

UMMO : notre planète ».

 

« Si nous avions émis ainsi avec notre voix :

DO UMMO DO DO UMMO

 

Nous venons de UMMO

Nous devons nous alimenter d'urgence. »

 

 

D105-2

12/07/72

ESP

DOO

NIVEAU (BIAEYEE IUEOO DOO) : il correspond aux bases

physiques (moléculaires) de notre OEMII (facteur

somatique : corps physiologique).

D105-2

12/07/72

ESP

DOO

Ce codage mnésique se réalise en base binaire à travers des

 altérations de la structure moléculaire des cellules que

 constitue le BIAYEEE IEUOO DOO

D105-2

12/07/72

ESP

DOO

En effet : nos processus télépathiques : l'information

contenue dans le BUUAUAA (ÂME) et dans le BIAEYEE

 IUEOO DOO (Esprit du RÉSEAU SOCIAL)

D33-3

1966

ESP

DOO

s'emmagasinent dans la mémoire, du côté de BIEYAE

YUEO DOO (ORGANES DE LA MÉMOIRE).

D41-15

1966

ESP

DO

BIEYAEYUEO DO (mémoire)

D41-15

1966

ESP

Doo

Demande Doo

D41-15

1966

ESP

DOO

symbolise le BIEYAEYUEO DOO (S41-36) (dessin de couleur

ocre) , il s'agit d'une spirale d'une chaîne de polypeptides

 dans laquelle le principal rôle est tenu par les atomes

 d'Azote, associés.

D41-15

1966

ESP

DOO

cette spirale de BIEYAEYUEO DOO comme s'il s'agissait

 d'une bande magnétophonique

D68

27/06/1967

ESP

DO

on sélectionne un total de 120 enfants dont la UMMOGAIA

 DO DA  ( formule d'identité psychosomatique)

D77

17/11/1969

ESP

DOEE

AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM

 "cette planète verdâtre

 paraît flotter dans l'espace "

D357-2

12/03/1987

ESP

DOEE

Le B.B. est constitué de GUU DOEE (contours ou cellules

 

 

1.2.L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS DE DO

 

En comparant le vocable UMMOGAIA DO DA dans les texte, on constate que le concept exprimé en complètement différent :

 

D 68

« dont la UMMOGAIA DO DA ( formule d'identité psychosomatique) »

 

D 41-7

« l'UMMOGAIAO DA (formule d'identification psychotechnique du sujet), »

 

D 41-15

« notre UMMOGAIAO DA (formule d'identité). »

« UMMOGAIAO DA (coefficient professionnel ) »

 

D 41-16

« Signalons que notre UMMOGAIAO DAA »

 

La forme syntaxique UMMOGAIA DO DA est une distorsion du vocable UMMOGAIAO DA, il n’y a pas de DO signifiant dans ce vocable.

 

Voir UMMOGAIAO

 

Le seul concept exprimé par « do » est celui de :

 

OA : nous avons réalisé ce voyage

DO : et nous provenons de

IA KAAWAEA : pour étudier votre culture

UMMO : notre planète.

 

Au premier abord, suivant la traduction des Oummains, il paraît donc être proche de « provenance » et il contient explicitement « entité ».

 

Voir aussi WOA

 

1.3.L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES de DO

 

1.3.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

La syntaxe « DO » peut se prononcer avec un « d » atténué dans certains cas, et peut être entendue comme « to » (par exemple : "remplie d'une GELEE que nous appelons DAXEE. Cette masse gélatineuse »  et « La Masse TAXEE (GELATINEUSE. »)

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

1.4.LA TRANSCRIPTION DE DO

 

1.4.1.  LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION

 

La synthèse littérale consiste à décliner le concept en utilisant les mots de son champs d’application en français, en éliminant quelques « a » pour que ne style soit pas trop lourd. Il faut néanmoins faire très attention de ne pas modifier la logique relationnelle que l’on vient d’établir.

Nous avons donc : manifestation « a » entité

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

D “a” O

 

manifestation « a » entité

 

La manifestation a une entité

 

 

Pour DO donc la transcription suivante :

 

-        La manifestation a une entité

 

1.5.LA TRADUCTION DE DO

 

-        La manifestation a une entité

-        manifestation d’une entité

ou

-        A la forme d’une entité

 

Autrement dit, « manifestation ou en forme de quelque chose ».

Dans le contexte nous pouvons traduire de la manière suivante :

 

DO : et nous provenons de

= nous nous manifestons (physiquement)

= nous sommes une manifestation (physique)

 

Nous avons donc :

 

DO UMMO : « nous sommes une manifestation de UMMO »

Ce qui est traduit par le rédacteur Oummain par : « nous provenons d’UMMO. »

 

 

 

1.6.CONCLUSION sur DO

 

Le vocable DO peut-être traduit par « manifestation d’une entité ».

 

 

1.7.Analyse de BIAEYEE IUEOO DOO

 

D105-2

12/07/72

ESP

DOO

NIVEAU (BIAEYEE IUEOO DOO) : il correspond aux bases

physiques (moléculaires) de notre OEMII (facteur

somatique : corps physiologique).

D105-2

12/07/72

ESP

DOO

Ce codage mnésique se réalise en base binaire à travers des

 altérations de la structure moléculaire des cellules que

 constitue le BIAYEEE IEUOO DOO

D105-2

12/07/72

ESP

DOO

En effet : nos processus télépathiques : l'information

contenue dans le BUUAUAA (ÂME) et dans le BIAEYEE

 IUEOO DOO (Esprit du RÉSEAU SOCIAL)

D33-3

1966

ESP

DOO

s'emmagasinent dans la mémoire, du côté de BIEYAE

YUEO DOO (ORGANES DE LA MÉMOIRE).

 

D41-15

1966

ESP

DO

BIEYAEYUEO DO (mémoire)

 

 

voir  BIAEYEE

 

BIEYAEYUEO DOO qui se décompose en :

 

-                                      « bié » = BIEE = (impulsion cérébrale)

-                                      « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation)

-                                      DOO = (qui a la forme d’une entité permanente – « matérialisation » )

 

Le vocable phonétique « bié »-« illaé »-« illoué »-« o »-« do » exprime un concept « mémoire neuronale» ou de « système mnésique ».

La forme syntaxique BIEYAEYUEO DOO est signifiante.

Dans le contexte, elle exprime « L’impulsion cérébrale est codée en binaire dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui matérialise la représentation neurologique».

 

1.8.Analyse de DOEE

 

D77

17/11/1969

ESP

DOEE

AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM

 "cette planète verdâtre paraît flotter dans l'espace "

D357-2

12/03/1987

ESP

DOEE

Le B.B. est constitué de GUU DOEE (contours ou cellules

 

GUU = la structure a une dépendance permanente

= la structure hermétique (?)

 

DOEE = la forme de l’entité a un modèle

= forme modélisée

 

D’où la traduction possible de GUU DOEE : « la structure hermétique a un forme modélisée »

 

1.9.Analyse de NOOXOE

 

D77

17/11/1969

ESP

NOOXOE

AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM

 "cette planète verdâtre

 paraît flotter dans l'espace "

 

D357-2

12/03/1987

ESP

NOOSOEE

 les configurations d'un carré ou la couleur NOOSOEE (verte)

 d'un arbuste de la Terre,

 

Par définition NOOXOE = « verdâtre ».

Nous savons qu’une couleur est un flux de photons d’une certaine longueur d’onde et qu’il prend sens parce que son interprétation cérébrale correspond à un modèle ou patron dans BB.

 

Je retiendrai la syntaxe NOOSOEE = (N) flux « a » [ (OO) matière « a » [ (S) cyclicité « a » [ (O) entité « a »  (EE) modèle]

= le flux matérialisé a un cycle qui a une entité modélisée [dans BB]

 

D’où une traduction dans le contexte :

 

= (le flux matérialisé a un cycle) qui (a une entité modélisée [dans BB])

= le flux de photons a une couleur verte (par définition ici)

 

 

1.10.                   Analyse de AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM

 

AYIIO = champ a une entité

 

NOOSOEE = par définition « vert ».

 

D357-2

12/03/1987

ESP

NOOSOEE

 les configurations d'un carré ou la couleur NOOSOEE (verte)

 d'un arbuste de la Terre,

 

OOYAA = planète

 

DOEE = la forme de l’entité a un modèle

= forme modélisée

 

USGIGIIAM Ce qui peut-être traduit en résumé par : cadre tri-dimensionnel dans lequel nous nous déplaçons.

 

Nous pouvons donc traduire assez fidèlement : AYIIO NOOXOEOOYAA DOEE USGIGIIAM

par :

 

[champ a une entité] [‘vert’ « a » planète] [forme modélisée] [cadre tri-dimensionnel dans lequel nous nous déplaçons]

 

Le champ a une entité, il a une planète verte de forme modélisée dans un cadre tri-dimensionnel dans lequel nous nous déplaçons.

 

Ce que nos amis Oummains nous ont traduit de manière simplifiée par : "cette planète verdâtre paraît flotter dans l'espace "

 

 

1.11.                   Calcul de la probabilité

 

Notons que si cette séquence de vocables avait été construite par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^29 = 1 / (4,81 x 10^35) = 1 / 480 milliards de milliards de milliards…

2.    NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des documents Ummites proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/ Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

http://www.denocla.com 01/09/2003.

 

 

© Denocla  août 05 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.