ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «di-ou»-« ia ». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 1

3.1.  L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 1

3.2.  L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION de DIIUYAA. 2

5.     LA TRADUCTION DE DIIUYAA. 2

5.1.  Calcul de la probabilité. 2

6.     CONCLUSION sur DIIUYAA. 3

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 3

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «di-ou»-« ia »

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D41-15

1966

ESP

DIIU YAA

L'OEMBUUAW est composé simplement par un petit groupe ou constellation d'atomes DIIU YAA (krypton)

D47-3

1966

ESP

DIIU YAA

Il s’agissait de la désintégration totale du RÉSEAU des atomes de DIIU YAA (KRYPTON) qui composent le Facteur Humain OEMBUUAW (intermédiaire entre l’esprit et le corps).

D33-3

1966

ESP

DIIUYA

de tels désirs sont codifiés et envoyés à travers tous les éléments du DIIUYA AAXOO (KRYPTON ÉMETTEUR) à la BUAWEE BIAEI avec diverses intensités

D33-3

1966

ESP

DIIUYAA

les minimes résidus de gaz DIIUYAA (KRYPTON)

D33-3

1966

ESP

DIIUYAA

d'atomes isolés de DIIUYAA (KRYPTON).

D43

1966

ESP

DIIUYAA

prochainement et peut être serez vous en admiration devant l'avance obtenue en pouvant agir sur les atomes mêmes de DIIUYAA (Krypton) de l'OEMBUUAW.

D105-2

12/07/72

ESP

DIUIAA

Un réseau de DIUIAA (Gaz Krypton) reçoit du BIAMOASII (une structure biologique pas encore détectée par les anatomistes et physiologistes de la terre) cette information d'une forme très particulière.

D33-3

1966

ESP

DIUYAA

atome de DIUYAA (KRYPTON)

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable «di-ou»-« ia » désigne un atome de krypton.

Le concept « ia» désigne une « cavité » (cf. voir YAA)

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les syntaxes connues sont :

 

-          DIIU YAA

-          DIIUYA

-          DIIUYAA

-          DIUIAA

-          DIUYAA

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Les sons ambigus sont :

- « ia» qui peut être IA ou YA

 

 

Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

A priori, le son « a » final serait long.

A priori, le son « i » serait long.

 

 

4.     LA TRANSCRIPTION de DIIUYAA

 

Nous tiendrons la syntaxe la plus probable : DIIUYAA

 

[(D) forme « a » [(II) limite « a » [(U) dépendance « a »  YAA   ]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

U “a” YAA

[(U) dépendance « a »  YAA   ]

Dépend de la spatialité dynamique

II “a” UYAA

[(II) limite « a » [(U) dépendance  « a »  YAA   ]

La limite dépend de la spatialité dynamique

D “a” IIUYAA

[(D) forme « a » [(II) limite « a » [(U) dépendance « a »  YAA   ]

Forme de limite qui dépend de la spatialité dynamique

 

Pour DIIUYAA donc la transcription suivante :

 

-          Forme de limite qui dépend de la spatialité dynamique

 

 

5.     LA TRADUCTION DE DIIUYAA

 

-    Forme de limite qui dépend de la spatialité dynamique

 

Le krypton a pour propriété fonctionnelle d’être « une forme de limite » entre les autres atomes et les cosmos WAAM-U des BUAWA et WAAM-UU des BUAWEE BIAEII. Ces échanges d’information se font en fonction de la topologie des couches électroniques du Krypton qui réagissent avec les autres atomes.

 

D105 : Les informations captées par nos voies sensorielles ne s'enregistrent pas seulement dans nos mémoires physiques.

Un réseau de DIUIAA (Gaz Krypton) reçoit du BIAMOASII (une structure biologique pas encore détectée par les anatomistes et physiologistes de la terre) cette information d'une forme très particulière.
Les impulsions nerveuses provoquent la décomposition d'une enzyme. Cette réaction est de caractère exothermique. À son tour la fonction thermique générée par ce processus induit une altération de caractère gravitationnel d'une très haute fréquence, qui se traduit par l'excitation de ces atomes de krypton, à travers d'autres atomes d'HÉLIUM.
Le résultat est un effet de résonance entre un réseau d'atomes d'hélium et le réseau de krypton cité, et l'altération qui s'ensuit des états quantiques des deux réseaux d' IBOZOO UU (nous autres nous concevons les atomes comme des réseaux d'IBOZOO UU).

 

La traduction pourrait être :

 

-          Forme de limite qui dépend de la topologie

 

 

5.1. Calcul de la probabilité

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^7 = 1 / (4,1 x 10^8) = 1 / 410 millions

 

6.     CONCLUSION sur DIIUYAA

 

La syntaxe DIIUYAA paraît signifiante et transcrit «Forme de limite qui dépend de la spatialité dynamique», ce qui pourrait-être traduit par « Forme de limite qui dépend de la topologie» car le krypton a pour propriété fonctionnelle d’être « une forme de limite » entre les autres atomes et les cosmos WAAM-U des BUAWA et WAAM-UU des BUAWEE BIAEII. Ces échanges d’information se font en fonction de la topologie des couches électroniques du Krypton qui réagissent avec les autres atomes.

 

 

 

 

NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

[

http://fr.wikipedia.org/wiki/Anorexie_mentale#Le_diagnostic

 

 

© Denocla  août 08 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.