Préambule. 1

Analyse sémantique du vocable phonétique «boua-oi ». 1

1.     Présentation du CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 3

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 5

3.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 5

3.2.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 5

4.     La TRANSCRIPTION de BUAWA. 6

4.1.      Le tableau de transcription de BUAWA. 7

4.2.      Graphe de BUAWA. 7

4.3.      Une TRADUCTION de BUAWA dans le contexte. 8

4.4.      Calcul de la probabilité. 8

4.5.      CONCLUSION sur « bouawa ». 8

5.     Analyse du vocable IMMI 9

6.     Analyse des vocables proches BUUAWOEMII et BUUAAWOEMII 9

7.     Notes Bibliographiques. 10

 

Préambule

 

Ce vocable sert aussi d’exemple pour illustrer le mode d’utilisation de la méthode d’analyse sémantique, d’où quelques compléments pédagogiques.

 

Analyse sémantique du vocable phonétique «boua-oi »

 

1.     Présentation du CONTEXTE

 

D 41 : (ex Ref. 33) « Quand un atome de KRYPTON UAXOO (RÉCEPTEUR) correspondant à l'OEMBUAW, reçoit des instructions de BUUAWAA (l'âme), son acte de volonté se réalise nécessairement… »

 

 

D43

1966

ESP

BUAAWA

Et ainsi que le BUAAWA (L'ÂME) ne crée que

 des IDÉES et dirige notre OEMII (corps),

 

 

D357-2

12/03/1987

ESP

Buawuaa

Le Buawuaa (ÂME) n'est pas capable de traiter des données,

 de penser, d'élaborer de l'information,

mais uniquement de CONSERVER, d'engrammer.

 

 

337- BUUAWAA

Le BUUAWEA ne possède pas de mémoire, il n'est pas non plus capable de sentir ou de percevoir. Il ne peut pas, par exemple, s'émouvoir, ressentir du plaisir ou de la douleur. Alors : est-ce une ENTITÉ inerte, comme une roche qui vit sans vivre ?

Non, bien entendu, le BUUAWEA possède une CONSCIENCE [CONCIENCIA qu'il ne faut pas confondre avec CONSCIENCIA] , c'est à dire: qu'il engendre des idées, il est capable de comprendre les messages que lui apporte le OEMBUAW et aussi, à travers celui-ci il est capable d'agir et de contrôler l'OEMII (corps).

Mais, ET CECI EST TRÈS IMPORTANT :

Les idées engendrées, la connaissance acquise, le contrôle du corps NE SE RÉALISENT PAS D'UNE MANIÈRE SÉQUENTIELLE OU CONTINUELLE DANS LE FLUX DU TEMPS.

C'est à dire que l'ÂME ne va pas développer des idées l'une derrière l'autre en divers intervalles de TEMPS car LE TEMPS, pour elle, N'EXISTE PAS.

Il ne serait pas du tout, non plus, correct de dire que le BUUAWEA "fait" tout cela d'un seul coup pour toujours et en un instant , mais cette dernière manière de nous expliquer, sans employer un lexique technique de UMMO presque intraduisible, est la plus efficace.

WOA concède à l'âme une prérogative qui est transcendante ELLE PEUT MODIFIER UNE FOIS POUR TOUTES LA FORME DE L'OEMBUUAOEMII (HOMMEPHYSIQUE : ESPACE-TEMPS).

Ce qui signifie que si WOA engendre et crée le corps physique, en fixant les caractéristiques de sa physiologie, il concède à la BUUAWEA la faculté de modeler la conduite du corps tout au long du temps, une fois pour toutes. »

« Une fonction périodique en forme d'onde carrée : voilà ce que capte notre BUUAWAA (âme) dans son ESEE OA (CONSCIENCE [consciencia ] ). (image D)

 

(S41-S). « Il est difficile au début d'admettre cette différence entre CONCIENCIA et CONSCIENCIA (mots que nous avons choisi pour traduire les nôtres; BUUAWA IMMI et ESEE OA .) »

D41-15 : « tous les faits vécus et à vivre par l'OEMMII (corps)…CONSCIENCE (Consciencia) »

Ce malheureux petit homme représentait la CONSCIENCE , le propriétaire symbolise la CONCIENCE du BUUAWEA (ÂME).

« Vous avez donc compris que les yeux représentent la CONCIENCE (Conciencia). Le carton symbolise L'OEMII (CORPS PHYSIQUE) et le champ limité par l'orifice : le ESEE OA (CONSCIENCIA). »

 

D541 :

 

« Quand l’humain "naît", c’est à dire: non à l’instant de la Parturition, mais quand les deux gamètes féminin et masculin fondent leur charge génétique se développe dans un Univers lointain une gigantesque cellule d’IBOZSOO UHUU (en réalité un réseau complexe de ces particules, formé par de grandes chaînes de relations angulaires). Ces grandes chaînes forment à leur tour un substrat étendu ou une matrices’engrammera toute l’information de notre vie dans un secteur du réseau pendant que le restant codifie tout un programme d’instructions qui conforment chaque OEMII tétradimensionnel.

Remarquez que cet humain à quatre dimensions, y compris le Temps – est conformé comme une entité non continue (discrète) (pendant ce temps, le temps est constitué par quantum ou unités discrètes)

Le BUUAUUA comme s’appelle cette cellule cosmique modèle toute la conduite de l’homme librement et d’un seul coup, bien que nous expérimentions l’illusion que le temps coule lentement. »

 

D105 : « Dans une première interprétation linguistique le phonème BUAUAA et l’entité ou facteur ontologique qui tente de le représenter ou de le codifier pourrait se traduire dans la langue de la TERRE par : ÂME, ESPRIT, PSYCHÉE, ou MOTEUR VITAL.

En réalité le concept que sur UMMO nous étiquetons comme ce phonème possède des caractéristiques beaucoup plus complexes.»

 

NR20 (français) :

« notre BOUAWA (âme) »

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Pour résumer, « boua »-« oi », l’ « Ame », est le générateur de la volonté, de la conduite du corps humain. Elle contient deux zones :

 

·         BUUAWA IMMI (la CONCIENCIA) est la conscience globale de tous les faits vécus et à vivre par l'OEMMII (corps). La première zone est un secteur d’un réseau « purs » d’IBOZOO UU qui a une fonction de stockage de l’information. Cette zone est « formé par de grandes chaînes de relations angulaires). Ces grandes chaînes forment à leur tour un substrat étendu ou une matrice où s’enregistrera toute l’information de notre vie ».

 

·         Le ESEE OA (CONSCIENCIA) est la conscience à l’instant présent. La deuxième zone du réseau « purs » d’IBOZOO UU, est une « zone de conformation psychique» qui est réalisée une fois pour toute et dans sa complétude, mais qui ne gère que la conscience à l’instant présent. Cette zone «codifie tout un programme d’instructions qui conforment chaque OEMII. »

 

 

Il est clair qu’il n’y a pas une multitude de concepts différents pour l’ « Ame »… Nous sommes donc dans le cas où il y a 1 vocable phonétique pour 1 concept (même si BUAWA contient 2 zones distinctes). Il nous faut déterminer la syntaxe signifiante associée au phonème parmi ses multiples syntaxes différentes.

Voici le tableau des occurrences de Vocables, limité aux syntaxes distinctes.

 

Ref "D"

Date

Langue

Vocable

Extrait

NR-20

17/01/2004

FR

BOUAWA

que nous externalisons partiellement aux entités transcendantes que

sont l'âme individuelle (BOUAWA),

 la psyché collective (BOUAWEE BIAEII) et Dieu (WOA).

D43

1966

ESP

BUAAWA

Et ainsi que le BUAAWA (L'ÂME) ne crée que

 des IDÉES et dirige notre OEMII (corps),

D 792-1

 janvier 1988

ESP

BUAAWAA

Dans un OEMMIIWOA se présentent les classiques réseaux

 BAAYIODUU intégrés par des atomes de Krypton qui mettent

 son encéphale en connexion avec son BUAAWAA et

 avec le BUAWWEE BIAEII.

D105-1

12/07/72

ESP

BUAUAA

En règle générale nous savons que "l'âme " que nous appelons

 BUAUAA est adimensionnelle et donc le facteur ou dimension TEMPS

 n'a aucun sens pour elle.

D105-1

12/07/72

ESP

BUAUAAA

Dans une première interprétation linguistique le phonème BUAUAAA,

 et l'entité ou facteur ontologique qu'il tente de représenter

D 1751

14/01/1991

ESP

BUAUUAA

Peut-être que si elles avaient étudié l'âme (EESEE OOA BUAUUAA)

 de ce dictateur, elles auraient eu beaucoup plus d'éléments de

 jugement.

D 791

27/12/1987

ESP

BUAWA

Parfois la pression du second train (provenance :

Monde extérieur et milieu interne) ou celle du quatrième

 flux d'origine subconsciente)

 sont si intenses qu'elles saturent le seuil d'action de BUAWA

 au travers de la structure quantique du krypton, et une décision libre est impossible.

D 21

mai-66

ESP

BUAWAA

BUAWAA (AME).

D520

22/11/1988

ESP

BUAWAAA

Et doux sera dans le lointain, le jour où votre BUAWAAA

 se fondra en une étreinte serrée avec celle de votre fils aimé.

D357-2

12/03/1987

ESP

BUAWUA

B. (Buawua) est une cellule fermée sur elle-même parmi des billons

de cellules semblables dans ce WAAM.

D357-2

12/03/1987

ESP

Buawuaa

Le Buawuaa (ÂME) n'est pas capable de traiter des données,

 de penser, d'élaborer de l'information,

mais uniquement de CONSERVER, d'engrammer.

D357-2

12/03/1987

ESP

BUAWUUA

BUAWUUA BIAEEI ou cerveau psychique collectif

D 792-1

 janvier 1988

ESP

BUAWWA

Son architecture est donc suffisamment complexe

 pour que celui-ci accomplisse un saut qualitatif,

 se mette en contact avec son BUAWWA

D33-3

1966

ESP

BUAWWAA

les concepts adimensionnels tel que BUAWWAA

 ou BUAWE E BIAEI (ÄME ET ESPRIT COLLECTIF)

D105-2

12/07/72

ESP

BUUAUA

Après cette digression, nous continuons notre description du BUUAUA

D105-2

12/07/72

ESP

BUUAUAA

Le BUUAUAA (esprit individuel) fixe ainsi cette INFORMATION,

 mais "non codée " en un système mathématique

 (codification digitale BINAIRE )

D 541

10/04/1987

ESP

BUUAUUA

Le BUUAUUA comme s’appelle cette cellule cosmique

 modèle toute la conduite de l’homme librement et d’un seul coup,

D 541

10/04/1987

ESP

BUUAUUA

et d’analyser au long de son axe ce qui survient en relation

 avec l’organisme et son BUUAUUA

D 1751

14/01/1991

ESP

BUUAUUAA

Il veut tranquilliser son esprit (BUUAUUAA) en reliant la prise

 du territoire à toute la dramatique injustice

D 33-1

18/03/1966

ESP

BUUAWA

AIOOYA AMMIE BUUAWA : L'AME EXISTE.

D 31

16/03/1966

ESP

BUUAWAA

Dans les premiers stades de l'humanité ces hommes,

 à qui quelques années auparavant WOA

 (Dieu ou générateur) donna l'influence d'un être adimentionnel

comme l'est le BUUAWAA (âme), cessent d'être de simples

 animaux anthropoïdes.

D41-15

1966

ESP

BUUAWAAA

Notre BUUAWAAA a une conscience (conciencia) ,

mais nous n'identifions pas cette CONSCIENCE (conciencia)

 avec la CONSCIENCE (consciencia) de l'OEMII.

D41-15

1966

ESP

BUUAWEA

le propriétaire symbolise la CONCIENCE du BUUAWEA (ÂME).

D357-2

12/03/1987

ESP

BUUAWUA

Ce WAAM abrite toute la constellation des BUUAWUA (âmes ou esprits)

 de tous les êtres humains de notre Univers. 

D357-2

12/03/1987

ESP

BUUAWUAA

BUUAWUAA BIAEII (Psyché collective)

D33-3

1966

ESP

BUUAWWA

WOA (notre créateur) et BUUAWWA (âme).

 

 

Voir aussi « Une hypothèse sur la genèse de « l’Âme » BUAWA ».

On trouvera divers schémas contextuels dans les « Hypothèses sur la télépathie » et dans « Hypothèses sur l’influence des configurations planétaires sur le psychisme »

 

 

 

Les formes du vocable rencontrées dans les textes désignent « l’ Ame » dans son concept

 général. Il n’y a donc là, qu’un seul concept explicitement nommé.

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

3.1. L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Notons ce passage très explicite sur la nature phonétique de l’écriture des vocables :

 

Ref.document : 105

« Dans une première interprétation linguistique le phonème BUAUAA et l’entité ou facteur ontologique qui tente de le représenter ou de le codifier pourrait se traduire dans la langue de la TERRE par : ÂME, ESPRIT, PSYCHÉE, ou MOTEUR VITAL.

En réalité le concept que sur UMMO nous étiquetons comme ce phonème possède des caractéristiques beaucoup plus complexes.»

 

On voit donc bien que ce concept est exprimé par des syntaxes qui donnent phonétiquement en français : « B »-«OU»-« A »-« Oi », et en espagnol : « B »-«U»-« A »-«U»-« A ». En espagnol, ces sons peuvent être écrits de diverses manières, par exemple le phonème français « Oi » («U »-« A », en espagnol) qui peut être écrit en espagnol « WA » ou « UA » ( voir le tableau phonétique ).

 

Concernant le cas du vocable BUUAWEA, le son « woi » avec un « a » long a été entendu « wéa », ce qui est le cas le plus probable, car le document D41-15 concerné traite le concept d’AME de la même manière que BUUAWA  .

 

 

3.2. L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Mais, comme pour tous les vocables, la principale difficulté provient essentiellement de l’écriture des concepts primaires longs. On trouve les syntaxes suivantes : BUAAWA, BUAAWAA, BUAUAA, BUAUAAA, BUAUUAA, BUAWA, BUAWAA, BUAWAAA, BUAWUA, Buawuaa, BUAWUUA, BUAWWA, BUAWWAA, BUUAUA, BUUAUAA, BUUAUUA, BUUAUUA, BUUAUUAA, BUUAWA, BUUAWAA, BUUAWAAA, BUUAWUA, BUUAWUAA, BUUAWWA et BOUAWA en français.

 

Le premier phonème « U » peut-être long ou court.

La syntaxe BUUA peut-être justifiée par le sens du contexte qui désigne la « dépendance permanente ». Mais, cette notion est peut-être redondante du fait de "UA" peut avoir le sens de « vital » .

BUA="L’interconnexion dépend du déplacement" peut être suffisante pour décrire le concept…

L’hypothèse d’un son long de « BOU »-« AA (long) »= "L’interconnexion dépend d’une dynamique" semble possible. 

 

La séquence de concepts primaires « WAA » correspondant au phonème « Oi » est mise en évidence par le contexte des textes qui désignent le concept de « génération » « W » et non pas un concept BUUA de « dépendance dynamique».

 

Par ailleurs, il faut noter l'importance de la syntaxe française de  « BOUAWA » (et de tous les documents récents) qui d'un point de vue strictement phonétique, aurait pu être notée «BOUAOI» o « BOUAOUA ».
Je pense que si elle ne l'est pas, c'est précisément pour ne pas induire d'erreur avec les concepts primaires qui sont individuellement signifiants.

 

En conclusion sur ce point, je pense donc que les documents récents en français indiquent un aspect normatif des syntaxes, qui n’existait pas dans les documents espagnols anciens.

Je retiens la forme syntaxique signifiante du concept phonétique (français « BOU »-« A »-« Oi ») :

 

-          BUAWA

 

Compte tenu de la syntaxe française « BOUAWA » la plus récente et aussi certainement la plus contrôlée, je pense que BUAWA est la syntaxe signifiante la plus probable.

Les 24 autres formes orthographiques ou syntaxiques sont simplement des « distorsions syntaxiques » du vocable phonétique.

 

 

 

 

4.     La TRANSCRIPTION de BUAWA

 

Je vais donc commencer par l’analyse de cette forme syntaxique BUAWA qui est la forme minimale. En reprenant à des fins pédagogiques le tableau des phonèmes-concepts, nous avons :

 

Phonème

 espagnol

Signifiant

 

Concept fonctionnel général

Quelques applications du concept suivant la terminologie française

A

 

 

 

 

 

 

Déplacement

 

 

 

 

 

 

c)          déplacement

d)          mouvement

e)          Calculable (déplacement de valeurs)

f)            Process

 

 

B ou V

Concept d’interconnexion

 

Nœud de réseau

 

U

Concept de dépendance concrète ou abstraite, par un lien ponctuel

 

a)     dépendance

b)     soumission

c)     influence

d)     conditions (de la dépendance)

W

Concept de génération

a)       génération

b)       générer

c)       émergence

d)      créer

d)       engendrer

e)     produire

 

 

Nous avons suivant la méthode la TRANSCRIPTION :

 

(B) L’interconnexion « a » [ (U) dépendance  « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

 

4.1. Le tableau de transcription de BUAWA

 

La synthèse littérale consiste à décliner le concept en utilisant les mots de son champs d’application en français, en éliminant quelques « a » pour que ne style soit pas trop lourd. Il faut néanmoins faire très attention de ne pas modifier la logique relationnelle que l’on vient d’établir.

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entres les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

W « a » A

 [(W) génération « a » (A) déplacement]

Génère un déplacement

 

A « a » WA

 [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

 

le mouvement génère un déplacement

 

U « a » AWA

[ (U) dépendance  « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

Dépend du mouvement qui génère un déplacement

B « a » UAWA

 

(B) L’interconnexion « a » [ (U) dépendance  « a » [(A) déplacement « a » [(W) génération « a » (A) déplacement]

L’interconnexion dépend du mouvement qui génère un déplacement

 

On a donc pour BUAWA la transcription :

 

-          L’interconnexion dépend du mouvement qui génère un déplacement.

 

4.2.  Graphe de BUAWA

 

4.3. Une TRADUCTION de BUAWA dans le contexte

 

D 41 : (ex Ref. 33) « Quand un atome de KRYPTON UAXOO (RÉCEPTEUR) correspondant à l'OEMBUAW, reçoit des instructions de BUUAWAA (l'âme), son acte de volonté se réalise nécessairement… »

 

-          L’interconnexion dépend du mouvement (d’un électron dans la chaine d’atome de krypton de OEMBUAW) qui génère un déplacement (acte de volonté).

 

Plus simplement :

 

-          L’interconnexion dépend du mouvement générateur

-          Interconnexion génératrice

 

 

4.4. Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^5 = 1 / (1,4 x 10^6) = 1 / 1,4 millions

 

4.5. CONCLUSION sur « bouawa »

 

Le phonème « bouawa » peut est transcrit par la forme syntaxique minimale qui est donc signifiante BUAWA qui exprime « L’interconnexion dépend du mouvement (d’un électron dans la chaine d’atome de krypton de OEMBUAW) qui génère un déplacement (acte de volonté). »

 

Compte tenu des documents :

D105 :« Dans une première interprétation linguistique le phonème BUAUAA et l’entité ou facteur ontologique qui tente de le représenter ou de le codifier pourrait se traduire dans la langue de la TERRE par : ÂME, ESPRIT, PSYCHÉE, ou MOTEUR VITAL.

 

On a donc pour BUAWA la traduction : « Interconnexion génératrice »

Ce qui me paraît aussi être conforme à la notion de « MOTEUR » VITAL.

 

 

 

5.     Analyse du vocable IMMI

 

BUUAWA IMMI (la CONCIENCIA) est la conscience globale de tous les faits vécus et à vivre par l'OEMMII (corps). La première zone est un secteur d’un réseau « purs » d’IBOZOO UU qui a une fonction de stockage de l’information. Cette zone est « formé par de grandes chaînes de relations angulaires). Ces grandes chaînes forment à leur tour un substrat étendu ou une matrice où s’enregistrera toute l’information de notre vie.

 

Les informations sont collectées une par une de manière discrète dans cette zone de BUAWA. Chaque information est codée par un intervalle angulaire dans les chaines d’IBOZOO UU de manière bijective.

D731 : Le temps dans l'Univers est formé d'une succession discrète de QUANTONS TEMPORELS Dt, dont chacun est en relation avec la paire d'I.U. qui code les instructions que l'âme envoie.

IMMI=identification indissociable de l’identification

Plus simplement : identification bijective

 

 

6.     Analyse des vocables proches BUUAWOEMII et BUUAAWOEMII

 

Suivant M. Pollion, l'orthographe BUUAAWOEMII diffusé par le Gesto est une erreur de recopie de BUUAWOEMII.

 

D33-3 | T6-17/38d

 

« De son côté UMMOWOA fit référence seulement au BUUAAWOEMII (COUPLAGE DE L'ÂME AVEC L'ORGANISME HUMAIN). »

 

Il s’agit bien là, de l’expression de la relation : OEMII + BUAWA = OEMMII.

 

 

7.     Notes Bibliographiques

 

La majorité des  sources des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/.

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

 

© Denocla  août 08– diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.