ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «bo » «i-illou» «i-illou». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION de BOIYUIYU. 2

5.     LE GRAPHE DE BOIYUIYU. 3

6.     LA TRADUCTION DE BOIYUIYU. 4

Calcul de la probabilité. 4

7.     CONCLUSION sur BOIYUIYU. 4

8.     LA TRANSCRIPTION de EBEE. 4

9.     LA TRANSCRIPTION de ADA. 5

10.       NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 5

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE «bo » «i-illou» «i-illou»

 

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D41-15

1966

ESP

BOIYUIYOE EBEE

cellules BOIYUIYOE EBEE (CÔNES),

D41-15

1966

ESP

BOIYUIYU ADA

une seule BOIYUIYU ADA (cellule rétinienne que vous appelez BÂTONNET)

 

 

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable «bo » «i-illou» «i-illou» désigne des cellules visuelles.

Les cellules visuelles qui tapissent la rétine, sont interconnectées et réparties sur plusieurs couches.


Structure schématique de la rétine

 

 

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Les syntaxes connues sont :

 

-          BOIYUIYOE EBEE

-          BOIYUIYU ADA

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

D357-2 (Esp) : « l'Âme Collective ou BUAUe BIAEII (le "e" se prononce comme une synthèse de A et E (NdT (FR) : «  é ») )

 

Le son « illo-é » ou « illou-a » est ambigu, sa syntaxe signifiante peut-être «YOE» ou «YU».

 

Je privilégierais BOIYUIYU.

 

Voir les tableaux des phonèmes et des concepts primaires

 

               L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

A priori, le son « é » de EBEE serait long.

 

 

 

4.     LA TRANSCRIPTION de BOIYUIYU

 

[(B) interconnexion « a » [(O) entité « a » [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance « a » [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

Y “a” U

[(Y) spatialité « a » (U) dépendance]

Spatialité dépendante

I “a” YU

[(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance]

 

Identifie une spatialité dépendante

IYU “a” IYU

IYU [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance]

 

Multiples identifications de spatialités dépendantes

O “a” IYUIYU

[(B) interconnexion « a » [(O) entité « a » [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance « a » [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance]

 

L’entité a de multiples identifications de spatialités dépendantes

B “a” OIYUIYU

[(O) entité « a » [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance « a » [(I) identification « a » [(Y) spatialité « a » [(U) dépendance]

 

L’interconnexion a une entité qui a de multiples identifications de spatialités dépendantes

 

Pour BOIYUIYU donc la transcription suivante :

 

L’interconnexion a une entité qui a de multiples identifications de spatialités dépendantes

 

5.     LE GRAPHE DE BOIYUIYU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6.     LA TRADUCTION DE BOIYUIYU

 

-    L’interconnexion a une entité qui a de (multiples identifications de spatialités dépendantes)

-    L’interconnexion a une entité qui a de (répartition spatiale des cellules)

-    L’interconnexion a (tissu visuel qui a une répartition spatiale des cellules)

-    Interconnexion nerveuse avec un tissu visuel qui a une répartition spatiale des cellules

 

               Calcul de la probabilité

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^8 = 1 / (6975 x 10^6) = 1 / 7 milliards

 

7.     CONCLUSION sur BOIYUIYU

 

La syntaxe BOIYUIYU paraît signifiante et transcrit « L’interconnexion a une entité qui a de multiples identifications de spatialités dépendantes», ce qui pourrait-être traduit par « Interconnexion nerveuse avec un tissu visuel qui a une répartition spatiale des cellules».

 

 

8.     LA TRANSCRIPTION de EBEE

 

EBEE=concept d’interconnexion d’un modèle

 

Probablement lié au « Concept du modèle de couleur (par pigment) »

 

9.     LA TRANSCRIPTION de ADA

 

ADA=le mouvement a une forme de déplacement

 

Probablement lié à la « perception des formes »

 

 

10. NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

http://www-rocq.inria.fr/who/Marc.Thiriet/Glosr/Bio/Sens/Oeil.html

 

 

 

© Denocla  janvier 08 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.