ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE « bié »-« illaé »-« illoué »-« o »-« do ». 1

1.     PRESENTATION DU CONTEXTE.. 1

2.     L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 1

3.     L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

3.1.       L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 2

3.2.       L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 2

4.     LA TRANSCRIPTION DE YAEYUE.. 3

4.1.       LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION.. 3

5.     LA TRADUCTION DE YAEYUE.. 3

6.     LA TRADUCTION DE YAEYUEO.. 4

7.     LA TRADUCTION DE YAEYUEYEDOO.. 4

8.     LA TRADUCTION DE BIEYAEYUEO DOO.. 4

8.1.       Calcul de la probabilité.. 4

8.2.       CONCLUSION.. 4

9.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 5

 

 

ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE PHONETIQUE « bié »-« illaé »-« illoué »-« o »-« do »

 

1.    PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D105-2

12/07/72

ESP

BIAEYEE IUEOO DOO

NIVEAU (BIAEYEE IUEOO DOO) : il correspond

aux bases physiques (moléculaires) de notre

OEMII (facteur somatique : corps physiologique).

D105-2

12/07/72

ESP

BIAEYEE IUEOO DOO

Ce codage mnésique se réalise en base binaire

 à travers des altérations de la structure

moléculaire des cellules que constitue le

BIAYEEE IEUOO DOO

D105-2

12/07/72

ESP

BIAEYEE IUEOO DOO

En effet : nos processus télépathiques :

 l'information contenue dans le BUUAUAA

(ÂME) et dans le BIAEYEE IUEOO DOO

(Esprit du RÉSEAU SOCIAL)

D41-15

1966

ESP

BIEYAEYUEO DO

la BIEYAEYUEO DO (mémoire)

D41-15

1966

ESP

BIEYAEYUEO DOO

symbolise le BIEYAEYUEO DOO (S41-36)

(dessin de couleur ocre) , il s'agit d'une

spirale d'une chaîne de polypeptides dans

 laquelle le principal rôle est tenu par les

atomes d'Azote, associés.

D41-15

1966

ESP

BIEYAEYUEO DOO

cette spirale de BIEYAEYUEO DOO comme

 s'il s'agissait d'une bande magnétophonique

D41-15

1966

ESP

YAEYUEYEDOO

en psychopathologie YAEYUEYEDOO

(amnésie de fixation).

 

 

 

2.    L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable phonétique « bié »-« illaé »-« illoué »-« o »-« do » exprime un concept « mémoire neuronale» ou de « système mnésique ».

 

Nous pouvons identifier les segments phonétiques suivants :

 

-        « bié » = BIEE = (impulsion cérébrale)

-        « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation)

-        DOO = (qui a la forme d’une entité permanente – « matérialisation » )

 

Globalement nous avons donc :

 

L’impulsion cérébrale est fixée par une «matérialisation».

 

 

Et pour YAEYUEYEDOO le segment YEDOO qui désigne « Les représentations mentales ont la forme d’entités permanentes », c’est-à-dire « RIEN – ABSENT – FAUX - Idée fausse du réel » - « AÏOOYEEDOO (irréel ; hors de tout cadre de vérification). »

Donc globalement :

 

YAEYUEYEDOO = (Fixation absente)

 

NB : Humphrey Davy(1778-1829) émet l'hypothèse d'utiliser le protoxyde d’azote pour lutter contre la douleur chirurgicale. Henry Hill Hickman.(1801-1830) l’expérimente sur l’animal et Horace Wells.(1815-1848) l’expérimente sur l’homme en décembre 1844.

 

En résumé nous avons les concepts :

 

-        BIEYAEYUEO DOO qui se décompose en :

 

-        « bié » = BIEE = (impulsion cérébrale)

-        « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation)

-        DOO = (qui a la forme d’une entité permanente – « matérialisation » )

 

 

-        YAEYUEYEDOO qui se décompose en :

-        « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation)

-        « iédo » = EEDOO (« RIEN – ABSENT – FAUX »)

 

 

Voir aussi BIEE

Voir aussi BUUAWE BIEE

 

3.    L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Pour le vocable «bié » a les formes syntaxiques suivantes :

 

-        BIAEYEE IUEOO DOO

-        BIEYAEYUEO DO

-        BIEYAEYUEO DOO

 

 

Et :

-        YAEYUEYEDOO

 

3.1.L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Les sons « i » consécutifs ou associés a « ille ».

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

 

3.2.L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Par des comparaisons croisées avec des vocables :

 

-        conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-        dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-        dans des textes d’auteurs distincts.

 

Voir aussi BIEE

Les sons  « é »  et « o » peuvent être longs. L’on vérifia par la transcription.

 

 

4.    LA TRANSCRIPTION DE YAEYUE

 

 

4.1.LE TABLEAU DE TRANSCRIPTION

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

[ (Y) assemblage « a » (A) effectivité] « a » (E) représentation mentale] « a » (Y) assemblage] « a » (U) dépendance ] « a » (E) représentation mentale

 

D’où le tableau de transcription :

 

Relations entres les soncepts

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

Y « a » A

[ (Y) assemblage « a » (A) effectivité]

L’assemblage a une effectivité

YA « a » E

[ (Y) assemblage « a » (A) effectivité] « a » (E) représentation mentale]

L’assemblage effectif a une représentation mentale

YAE « a » Y

[ (Y) assemblage « a » (A) effectivité] « a » (E) représentation mentale] « a » (Y) assemblage]

L’assemblage effectif a une représentation mentale qui a un assemblage…

YAEY « a » U

[ (Y) assemblage « a » (A) effectivité] « a » (E) représentation mentale] « a » (Y) assemblage] « a » (U) dépendance ]

L’assemblage effectif a une représentation mentale qui a un assemblage dépendant…

YAEYU « a » E

[ (Y) assemblage « a » (A) effectivité] « a » (E) représentation mentale] « a » (Y) assemblage] « a » (U) dépendance ] (E) représentation mentale

L’assemblage effectif a une représentation mentale qui a un assemblage dépendant de la représentation mentale.

 

Une transcription est donc :

 

-        L’assemblage effectif a une représentation mentale qui a un assemblage dépendant de la représentation mentale.

 

5.    LA TRADUCTION DE YAEYUE

 

« Ce codage mnésique se réalise en base binaire à travers des altérations de la structure moléculaire des cellules » « spirale d'une chaîne de polypeptides dans laquelle le principal rôle est tenu par les atomes d'Azote, associés »

 

-   (L’assemblage effectif) (a une représentation mentale) qui a (un assemblage dépendant de la représentation mentale).

-   (L’assemblage effectif) (a une représentation mentale) a (un assemblage dépendant de la représentation mentale).

-   (Le codage) (binaire)) a (un assemblage [dans une spirale d'une chaîne de polypeptides] dépendant de la représentation mentale

 

A priori :

 

-   Le codage binaire correspond a un assemblage dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui dépend de la représentation mentale.

 

 

6.    LA TRADUCTION DE YAEYUEO

 

A priori :

 

-   Le codage binaire correspond a un assemblage dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui dépend de (la représentation mentale qui a une entité [cérébrale] ).

-   Le codage binaire correspond a un assemblage dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui dépend de la représentation neurologique.

 

 

 

7.    LA TRADUCTION DE YAEYUEYEDOO

 

« Absence du codage binaire qui correspond a un assemblage dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui dépend de la représentation mentale. »

 

 

8.    LA TRADUCTION DE BIEYAEYUEO DOO

 

Le vocable BIEYAEYUEO DOO exprime les segments phonétiques suivants :

 

-        « bié » = BIEE = (impulsion cérébrale)

-        « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation) « a » (O) entité = « Le codage binaire correspond a un assemblage dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui dépend de la représentation neurologique»

 

-        DOO = (qui a la forme d’une entité permanente – « matérialisation » )

 

Globalement nous avons donc :

 

« L’impulsion cérébrale est codée en binaire dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui matérialise la représentation neurologique».

 

 

8.1.Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^13 = 1 / (1 x 10^16) = 1 / 10 millions de milliards

 

8.2.CONCLUSION 

 

Nous avons les concepts :

 

-        BIEYAEYUEO DOO qui se décompose en :

 

-        « bié » = BIEE = (impulsion cérébrale)

-        « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation)

-        DOO = (qui a la forme d’une entité permanente – « matérialisation » )

 

Le vocable phonétique « bié »-« illaé »-« illoué »-« o »-« do » exprime un concept « mémoire neuronale» ou de « système mnésique ».

La forme syntaxique BIEYAEYUEO DOO est signifiante.

Dans le contexte, elle exprime « L’impulsion cérébrale est codée en binaire dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui matérialise la représentation neurologique».

 

-        YAEYUEYEDOO qui se décompose en :

 

-        « illaé »-« illoué » = YAEYUE (fixation)

-        « iédo » = EEDOO (« RIEN – ABSENT – FAUX »)

Le vocable phonétique « illaé »-« illoué »- « iédo » exprime quelque chose comme « Absence du codage binaire qui correspond a un assemblage dans la spirale d'une chaîne de polypeptides qui dépend de la représentation mentale. »

 

 

9.    NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des documents proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

http://www.denocla.com 01/09/2003.

« Hypothèses sur la télépathie »

« Hypothèses sur l’influence des configurations planétaires sur le psychisme »

 

 

 

© Denocla  août 05 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.