1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE «b »-«a»-long «illi» «odixa» « oudi ». 1

1.1.      PRESENTATION DU CONTEXTE. 1

1.2.      L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS. 2

1.3.      L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES. 2

1.3.1.      L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS. 3

1.3.2.      L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS. 3

1.4.      LA TRANSCRIPTION DE BAAYIODIXAA. 3

1.5.      LA TRADUCTION DE BAAYIODIXAA. 4

1.6.      Calcul de la probabilité. 5

1.7.      CONCLUSION SUR LES TRANSCRIPTIONS de «b »-«a»-long «illi» «odixa». 5

1.8.      LA TRANSCRIPTION DE UUDII 5

1.9.      LA TRADUCTION DE UUDII 5

1.10.        CONCLUSION sur « oudi ». 6

2.     LA TRANSCRIPTION DE UUDIE. 6

3.     CONCLUSION SUR BAAYIODIXAA UUDII 6

4.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES. 6

 

 

1.     ANALYSE SEMANTIQUE DU VOCABLE «b »-«a»-long «illi» «odixa» « oudi »

 

1.1. PRESENTATION DU CONTEXTE

 

D57-3 | T1B - 13/19

« Nous ne connaissions pas la valeur du coefficient BAAYIODIXAA UUDIII (intraduisible: la science biologique terrestre n'a pas encore développé ce concept si important). Il s'agit d'une formule qui exprime les conditions d'équilibre biologique qui se mesurent dans un milieu donné. Chaque OOYAA (Planète) possède des conditions particulières qui permettront ou non l'existence d'un cycle biologique du carbone dans sa troposphère. Le développement biogénétique de la morphologie des animaux et végétaux sera fonction d'une série de constantes physiques. »

 

« La formule qu'exprime le BAAYIODIXAA UUDIII est une fonction complexe dans laquelle sont intégrés une multitude de paramètres comme: Accélération de la Gravité, Ozonisation de l'atmosphère, intensité de radiation Gamma, pression et composition atmosphérique, spectre et radiation solaire, cycle gravitationnel d'éventuels satellites et des planètes voisines, gradients électrostatique atmosphérique, courants électriques telluriques, etc, etc... qui, avec la composition (en pourcentage) des éléments chimiques de l'écorce de la Planète, permet de prévoir qu'elle sera l'orientation évolutive des être vivants indépendamment d'autres facteurs qui peuvent l'altérer comme par exemple des radiations qui provoquent des mutations et auto-sélections par l'influence imprévisible du milieu. »

 

D58-2 :

« la recherche du BAAYIODIXAA (facteur extrêmement important »

 

D58-3 :

« Cette formule porte le nom de BAAYIODIXAA IDUGOO.

L'exemple (s58-5f3 ) doit être interprété comme le fait qu'une variété d'ARTHROPODE

TERRESTRE (s58-5f4) peut se transformer en (s58-5f5) ,variétés "progressives" ou "régressives" en fonction d'autant d'autres mutations. »

 

 

D 792 :

« Le développement néguentropique du Réseau neuronal que vous appelez l'encéphale ou le cerveau, ne s'arrêtera pas encore. Deux voies se présentent devant vous pour ce développement. Une de celles-ci est régie par une loi qui vous est inconnue et que nous dénommons BAAYIOODISXAA (Equilibre cosmique biologique), et communément

dénommé pour vous, processus d'évolution de l'espèce qui se régit par des règles qui émanent du B.B. (Orthogénèse) à travers des IDUGOOO (Changements ou mutations génétiques) successives. »

 

 

 

D57-3

########

ESP

BAAYIODIXAA

 

D58-2

########

ESP

BAAYIODIXAA

la recherche du BAAYIODIXAA (facteur

extrêmement important que nous allons

 expliquer).

D58-3

########

ESP

BAAYIODIXAA IDUGOO

Cette formule porte le nom de BAAYIODIXAA

 IDUGOO .

D57-3

########

ESP

BAAYIODIXAA UUDIII

La formule qu'exprime le BAAYIODIXAA

UUDIII est une fonction complexe dans

 laquelle sont intégrés une multitude de

paramètres

D57-3

########

ESP

BAAYIODIXAA UUDIII

Nous ne connaissions pas la valeur du coefficient

 BAAYIODIXAA UUDIII (intraduisible: la

science biologique terrestre n'a pas encore

 développé ce concept si important).

D 792-1

 janvier 1988

ESP

BAAYIOODISXAA

que nous dénommons BAAYIOODISXAA

 (Equilibre cosmique biologique), et

communément dénommé pour vous,

processus d'évolution de l'espèce qui se

 régit par des règles qui émanent du

B.B. (Orthogénèse) à travers des

IDUGOOO (Changements ou mutations

 génétiques) successives.

 

 

 

1.2. L'IDENTIFICATION DES CONCEPTS

 

Le vocable phonétique «b »-«a»-long «illi» «odixa» «oudi » désigne un concept fonctionnel de «facteur de bio-évolution » (qui dit facteur, dit lié à BB) , de «développement biogénétique de la morphologie des animaux et végétaux » dont on tire une formule issue de ce concept.

 

« La formule qu'exprime le BAAYIODIXAA UUDIII est une fonction complexe dans laquelle sont intégrés une multitude de paramètres... »

« formule qui exprime les conditions d'équilibre biologique qui se mesurent dans un milieu donné »

 

Comme l’indique assez bien ce passage : « …BAAYIOODISXAA (Equilibre cosmique biologique), et communément dénommé pour vous, processus d'évolution de l'espèce qui se régit par des règles qui émanent du B.B. (Orthogénèse) à travers des IDUGOOO (Changements ou mutations génétiques) successives »,  le vocable « BAAYIODIXAA IDUGOO » indique que l’on traite d’un facteur lié à BB et le segment IDUGOO (les mutations) nous précise que le champ d’application de BAAYIODIXAA est le système génomique (pris dans sa globalité BAAYIODUU + codages ARNs, ADNs, etc.). (voir hypothèses sur la Genèse du Vivant).

 

Le vocable phonétique «b »-«a»-long «illi» «odixa» exprime donc l’« Equilibre cosmique biologique », la « biogénétique ».

Le vocable phonétique «oudi » paraît exprimer la « morphologie des animaux et végétaux ».

 

1.3. L'IDENTIFICATION DES SYNTAXES

 

Pour le vocable phonétique «b »-«a»-long «illi» «odixa» nous avons seulement les deux formes syntaxiques suivantes :

 

-          BAAYIODIXAA

-          BAAYIOODISXAA

 

Pour le vocable phonétique «oudi » nous avons deux formes syntaxiques :

 

-          UUDIII

-          UUDIE BIEE mentionné sur le schéma S731-f3e.

-          Uudie biehe mentionné sur le schéma S731-f5

 

 

1.3.1.   L'IDENTIFICATION DES SONS AMBIGUS

 

Dans le segment phonétique «b »-«a»-long «illi», il y a potentiellement son ambigu « i » ou « y »  qui pourrait faire référence à la forme syntaxique BAAYII. Il faudra vérifier avec les transcriptions.

Mais il aussi possible que la syntaxe signifiante du segment soit BAAYIODI

Pour le segment phonétique «iodi», on fera référence à AAIODI, avec pour concept : «l’entité identifiée a une forme identifiable »

 

Le son « X » ou « S » est ambigu . Il faudra donc faire les transcriptions pour déterminer la syntaxe signifiante.

 

Pour le vocable phonétique «oudi » ou « oudié », il y a une ambiguïté, car nous avons deux formes syntaxiques :

 

-          UUDIII

-          UUDIE BIEE mentionné sur le schéma S731-f3e.

-          Uudie biehe mentionné sur le schéma S731-f5

 

Le concept exprimé par « UUDIE BIEE » et « BAAYIODIXAA UUDIII » est relatif aux « unité auto-reproductible ». Nous pouvons donc penser qu’il s’agit bien là de deux concepts proches, mais néanmoins distincts pour ‘UUDIII’ et pour ‘UUDIE’.

 

Voir le tableau phonétique

Voir la transcription

 

 

1.3.2.   L'IDENTIFICATION DES SONS LONGS

 

Par des comparaisons croisées avec des vocables :

 

-          conceptuellement proches, mais clairement distincts.

-          dans des textes à des dates de rédaction distinctes

-          dans des textes d’auteurs distincts.

 

Le « o »  peut être un son long.

 

Pour le vocable phonétique «oudi » nous avons, a priori, deux sons longs « ou » et « i », que l’on vérifia par la transcription.

 

 

1.4. LA TRANSCRIPTION DE BAAYIODIXAA

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(B) interconnexion « a » [(AA) dynamique [ (Y) spacialité « a » [(I) identification « a » [ (O) entité « a » [ (D) manifestation « a » [(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

 

Relations entres les phonèmes

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

G “a” S

 

structure « a » cyclicité

structure cyclique

X(=GS) “a” AA

 

[ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) déplacement permanent]

structure cyclique a une dynamique

I “a” GSAA

[(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

Identifie une structure cyclique qui a une dynamique

D “a” IGSAA

 [ (D) manifestation « a » [(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

La forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique

O “a” DIGSAA

[ (O) entité « a » [ (D) manifestation « a » [(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

L’entité a une forme qui identifie une structure cyclique qui a une dynamique

I “a” ODIGSAA

[(I) identification « a » [ (O) entité « a » [ (D) manifestation « a » [(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

Identifie une entité dont la forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique

Y “a” IODIGSAA

 (Y) spacialité « a » [(I) identification « a » [ (O) entité « a » [ (D) manifestation « a » [(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

La spacialité identifie une entité dont la forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique

BAA “a” YIODIGSAA

(B) interconnexion « a » [(AA) dynamique [ (Y) spacialité « a » [(I) identification « a » [ (O) entité « a » [ (D) manifestation « a » [(I) identification « a » [ (G) structure « a » (S) cyclicité] « a » (AA) dynamique ]

L’interconnexion dynamique  a une spacialité identifiant une entité dont la forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique

 

Pour BAAYIODIXAA donc la transcription suivante :

 

-          L’interconnexion dynamique  a une spacialité identifiant une entité dont la forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique

 

 

1.5. LA TRADUCTION DE BAAYIODIXAA

 

« La formule qu'exprime le BAAYIODIXAA UUDIII est une fonction complexe dans laquelle sont intégrés une multitude de paramètres... »

« formule qui exprime les conditions d'équilibre biologique qui se mesurent dans un milieu donné »

 

-          Interconnexion dynamique  a une spacialité identifiant une entité dont la forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique

 

-          Interconnexion dynamique  d’une topologie (de paramètres) identifiant une entité (l’être vivant) dont la forme identifie une structure dynamique  (évolution morphologique ou phénotypique)

 

De manière simplifiée :

 

-          Interconnexion dynamique  d’une topologie de paramètres d’évolution

 

 

1.6.  Calcul de la probabilité

 

Notons que si ce vocable avait été construit par hasard avec les 17 concepts primaires, la probabilité d’obtenir cette combinaison est de :

1 / 17^11 = 1 / (3,42 x 10^13) = 1 / 30 000 milliards

 

 

1.7. CONCLUSION SUR LES TRANSCRIPTIONS de «b »-«a»-long «illi» «odixa» 

 

La forme syntaxique BAAYIODIXAA décrit : « L’interconnexion dynamique  a une spacialité identifiant une entité dont la forme identifie une structure cyclique qui a une dynamique».

Ce qui peut être traduit par : « Interconnexion dynamique  d’une topologie de paramètres d’évolution».

 

 

1.8. LA TRANSCRIPTION DE UUDII

 

Suivant la méthode nous avons la construction fonctionnelle et conceptuelle :

 

(UU) dépendance dynamique « a » [ (D) manifestation « a » (II) limite]

 

Relations entres les concepts primaires

Transcription de la relation entre les concepts fonctionnels

Synthèse littérale

D « a » II

[ (D) manifestation « a » (II) limite]

Forme délimitée

UU « a » DII

(UU) dépendance dynamique « a » [ (D) manifestation « a » (II) limite]

La dépendance dynamique a une forme délimitée

 

Une transcription est donc :

 

-          La dépendance dynamique a une forme délimitée

 

1.9. LA TRADUCTION DE UUDII

 

« La formule qu'exprime le BAAYIODIXAA UUDIII est une fonction complexe dans laquelle sont intégrés une multitude de paramètres... »

« formule qui exprime les conditions d'équilibre biologique qui se mesurent dans un milieu donné »

 

-          La dépendance dynamique d’une forme délimitée (limite corporelle)

-          Morphologie

 

1.10.                        CONCLUSION sur « oudi »

 

La forme syntaxique UUDII exprimant «la morphologie»

est conforme au concept du vocable phonétique «oudi » : « morphologie des animaux et végétaux ».

 

 

2.     LA TRANSCRIPTION DE UUDIE

 

Voir UDIE

 

3.     CONCLUSION SUR BAAYIODIXAA UUDII

 

BAAYIODIXAA UUDII peut-être traduit par : « Interconnexion dynamique  d’une topologie de paramètres d’évolution dont dépend la morphologie (des êtres vivants). »

 

 

4.     NOTES BIBLIOGRAPHIQUES

 

La majorité des documents Ummites proviennent du site http://www.ummo-sciences.org/

Quelques des sources de documents équivalents proviennent également de Denocla.

 

 

© Denocla  septembre 06 – diffusion libre et gratuite sous réserve du respect du copyright des auteurs.

Commercialisation interdite sans accord écrit.