Mondialisme vs impérialisme / Mundialismo vs Imperialismo/ Globalism vs Imperialism

Hypothèse d’image globale

L’hypothèse est basée sur des informateurs en qui j’ai confiance et sur ma propre analyse.
Ma vision est que nous avons devant nous, UNE ploutocratie à 2 groupes. Ce que les 2 groupes ont négocié, c’est de finir d’imposer une dictature de 70% du monde (pas la Russie, ni la Chine dans cette première étape) avant le 16 avril 2021. Cela avec un arrêt total qui rend tous ces pays 100% dépendant directement de la ploutocratie. MAIS, les 2 groupes sont en désaccord sur de nombreux points (bon pour nous!)

a) Les mondialistes veulent une dictature mondiale uniforme. En principe, c’est le groupe le plus puissant économiquement. Dans ce groupe, nous avons Gates, Soros, Clinton, Rothschild …

b) Les impérialistes veulent une dictature mondiale, à l’ancienne, avec des pays vassaux. En principe, il s’agit du groupe le plus «légal» basé sur les cercles et les technologies militaires. Bien sûr, dans ce groupe, nous avons Trump comme leader. L’hypothèse est que les impérialistes ne sont pas assez forts pour imposer toutes les décisions qu’ils veulent. (Sinon, ils auraient déjà éliminé les mondialistes). Trump est obligé de composer avec les mondialistes. Cela pourrait expliquer les incohérences de Trump. Cela pourrait expliquer pourquoi Trump recherche des alliés comme Poutine.

Quel est l’intérêt pour la ploutocratie de déclencher une crise économique ?
Déjà dans l’immédiat, pendant la crise 1tr 2020 nos banksters se sont rempli les poches comme jamais. Plus l’économie réelle s’effondre, plus ils se remplissent les poches, pour faire simple ils empruntent de l’argent fictif qu’ils décident eux de s’octroyer eux-mêmes, et achètent à vil prix les entreprises opérationnelles qui sont à l’agonie. Ça c’est le côté fun, parce qu’on ne se fait jamais assez plaisir…
Ensuite, ces gens-là pensent à long terme. Surtout à eux, bien sûr.

a) Pour les mondialistes, comme ils sont déjà immensément riches et arrogants, qu’ils manipulent toute une cohorte de caporaux « présidents », ils ont juste envie (et on peut les comprendre) de gouverner eux directement sans intermédiaires. Les États-nations, ces fichues institutions (ou bien des dictateurs nationalistes pas coopératifs) sont autant d’obstacles à leur beau projet du monde parfait où tout se passe entre gens parfaits cocaïnomanes et pédophiles comme eux. Un monde sans frontières, où règne l’argent (leur propre cryptomonnaie), où chaque mendiant qui achète une pomme paye sa commission bancaire. Ça fait rêver.

b) Pour les impérialistes, c’est différent, ils veulent surtout se débarrasser de la dette, impayable par personne, leurs fortunes sont plus dans l’économie réelle. Par exemple, l’empire immobilier Trump ne se valorise que si le pouvoir d’achat des Américains augmente. Donc, les 2 clans ne sont pas d’accord sur grand-chose, mais sur le reset financier et un grand principe d’asservissement planétaire, tout le monde y trouve son compte.

En conclusion, Trump et son groupe ont sûrement pour objectif d’imposer une dictature, mais tactiquement, je pense qu’il vaut mieux les aider à affaiblir les mondialistes. Plus tard, nous pourrons reprendre le contrôle (je l’espère).
Merci d’avance pour vos commentaires. Salutations.
.
.